Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 06 Jul 2011 18:06

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Hors ligne

#2 09 Jul 2011 21:25

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : Seb en vrac

Mortel Motel



1. Le pitch

1967, Arizona.
Des étudiants en journalisme décident d'aller sur les lieux d'un massacre pour réaliser leur travail de fin d'études.

2. Les PJ
La créa de perso nous donne pour deux joueurs:
Dwayne Johnson Photographe
Lascar
Dette

Richard McGravy Ecrivain
Faveur
HĂ©roĂŻnomane


3. Les PNJ
Julie Wale Hippie FĂ©ministe PNJ 12
Sam Pickman bcbig_smile Gothique Avant-Gardiste PNJ 12

Allison RĂ©ceptionniste PNJ12
ContrĂ´le des Machines
ContrĂ´le des Charognards
Ambidextre
Territoire


4. Le système
Sombre Corpse Modifié (SCM): plus de Phase 1, 3 crans de Jauge, 12, 6, 1 et les chances de réussite y sont égales, des points de Lucidité répondent aux points d'Adrénaline (ce qui fait que la feuille est très symétrique).

Du système initial, ils ont beaucoup aimé le système simple, clair et fluide, le fait que les cochages soient définitifs et donc pousse à se bouger, étant donné que temporiser ne permet pas d'augmenter ses chances de survie. Que le système privilégie favorise à fond le roleplay et l'immersion dans l'horreur.

Pour info: deux nouveaux arrivant dans le JdR initiés avec Sombre.:yes:


5. Le combat
Poissard au dés comme jamais, Allison loupe 4 attaques successives avec deux armes, incroyable!

Autorisation d'un coup fun, bien que tiré par les cheveux mais je savais que le joueur mourrait quoiqu'il arrive: Allison se pointe avec un couteau planté dans l'épaule, le PJ démuni se jette sur elle, s'empare de la lame et dans la foulée lui tranche le cou 9 en 6, sous Adré, avec 1 dernier Cercle de Corps)! L'instant d'après, il meurt (SCM: plus d'Adré quand Agonisant, mort automatique).

6. Les Personnalités
AĂŻe!
Problème d'orga oblige, je n'avais pas mon magnifique matériel modifié par mes soins et mes blanches mains donc gestion des personnalités et des phases au petit bonheur la chance. J'ai discuté avec les joueurs de leur interprétation jusqu'alors et on a opté pour une évolution fun, ça a marché parce qu'ils étaient deux, à plus ça aurait grave ralenti la montée d'angoisse.
Dwayne -> Possessif -> Survivaliste
Richard ->Agité -> Haineux (imposé pour produire du jeu)
Pour info, j'ai géré les PNJ comme les PJ mais avec une seule Phase avant de basculer dans la folie furieuse, Julie -> Dépressive, Sam -> Hystérique.


7. Autres remarques
Quelques nouveautés côté joueurs:
- Au lieu de se tirer de là, ils se calfeutrent dans la chambre, du coup ils ont loupé une partie des messages adressés par les habitants du lieu mais ils ont mis fin à l'hémorragie de points d'Esprit qu'ils subissaient!
- Dwayne et Sam qui cherchaient Allison sont allés jeter un coup d’œil dans sa piaule.
- Pour calmer l'hystérique agitée qu'était devenu Sam, ils l'ont shooté de force, ce qui a eu pour but de la laisser sans défense face à Allison, excellente scéne, surtout que pendant qu'ils préparent l'injection, Allison affute ses couteaux dans la salle de bains attenante!:-D:-D:-D
- Pour speeder un peu la partie, j'ai rajouté (bouh! bouh! honte à moi, tricheur!) un squelette dans le fossé où ils tombent pour éviter la voiture qui leur fonce dessus, tombant nez à os avec un crâne!

8. Score
4h de jeu dans un bar
0 Survivant, Créature Dead
2 joueurs débutants accrochés

Quelqu'un peut Ă©diter le titre? ou tout le monde va voir que je suis un baltringue?

Dernière modification par Seb (09 Jul 2011 21:45)

Hors ligne

#3 10 Jul 2011 04:12

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Seb en vrac

Seb a Ă©crit :

deux nouveaux arrivant dans le JdR initiés avec Sombre.

Yeah ! yes



Quelqu'un peut Ă©diter le titre? ou tout le monde va voir que je suis un baltringue?

En fait, tu peux le faire toi-même (suffit de modifier le premier post d'un sujet pour pouvoir changer son titre), mais j'ai préféré carrément déplacer ton compte rendu dans ce sujet pour limiter la prolifération des threads dans le forum Feedback, déjà pas mal encombré.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#4 10 Jul 2011 10:33

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : Seb en vrac

Seb a Ă©crit :

5. Le combat
Poissard au dés comme jamais, Allison loupe 4 attaques successives avec deux armes, incroyable!

Un point en faveur de l'idée que les gros méchants devraient réussir leurs coups sans lancer de dés.


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#5 10 Jul 2011 14:12

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : Seb en vrac

Vu la puissance des Antago, si en plus, le Meneur ne jette pas de dé et décide librement, ça n'a plus de sens...
Je dis ça d'autant plus facilement que, dans mes scénars, c'est grâce à Johan que mes joueurs ont une chance de piéger les méchants, avant de le rencontrer je ne listais pas les pouvoirs, je mettais tout ce dont j'avais besoin et le méchant s'adaptait à tout.
Que le Meneur jette les dés, ça met le méchant un peu au niveau des PJ, ça équilibre les chances, ce qui ne nuit ni au scénar, ni au jeu ni, surtout, à sa réputation. Si tu pipes les dés dés le départ, les joueurs ne suivront pas...

Hors ligne

#6 10 Jul 2011 17:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Seb en vrac

Seb a Ă©crit :

Que le Meneur jette les dés, ça met le méchant un peu au niveau des PJ, ça équilibre les chances, ce qui ne nuit ni au scénar, ni au jeu ni, surtout, à sa réputation. Si tu pipes les dés dés le départ, les joueurs ne suivront pas...

Je suis bien d'accord.

Le sujet, l'Ă©quilibrage PJ/PNJ, est relativement complexe et j'ai bien envie de lui consacrer un article dans le zine.


Quelques pistes :

+ Le système est très aléatoire. Je pense que c'est bien adapté à l'horreur, mais en même temps ça expose le meneur à des retournements de situation imprévus (cf. mes comptes rendus de la Japan). C'est ultra fun en partie (moi, ça m'éclate) mais il faut en tenir compte dans la rédaction des scénarios.

+ Les dommages automatiques se justifient pour les groupes car dans les films, ces derniers ont moins pour fonction de tuer les protagonistes que de les contraindre. En clair, la horde de zombies oblige Ă  la fuite.

+ On peut utiliser cette procédure pour certains antagos particuliers, typiquement un bad guy façon Candyman, qui contrôlerait un essaim ou en serait plus ou moins partiellement constitué. Dans ce cas, on pourrait même envisager une procédure hybride : des dommages automatiques (1 Blessure à chaque adversaire à cause des piqûres des abeilles) + une attaque ordinaire par Tour (coup de couteau du boogeyman lui-même).

+ Pour les antagos extrêmement puissants, qui dépassent le Niveau 15, des dommages automatiques paraissent indiqués, mais j'aurais tendance à penser que ces PNJ sont assez inadaptés au type de jeu qu'est Sombre. Je veux dire par là que les bad guys des films d'horreur sont plutôt, comme le fait justement remarquer Seb, à échelle humaine. Ils sont clairement plus balaises que leurs victimes, mais pas non plus strictement hors de leur portée.

+ Cela dit, rien n'interdit à un meneur de mettre Cthulhu dans son scénar, hein. Et là pour le coup, des dommages automatiques s'imposent grave. Mais dans ce cas, j'aurais tendance à penser que y'a même pas besoin de se faire chier à les évaluer. Cthuhlu, il tue automatiquement 1 à 3 persos par Tour (PJ ou PNJ selon ce qui lui passe sous le tentacule), point barre.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#7 10 Jul 2011 20:11

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : Seb en vrac

Dans ce cas, je suis preneur de conseils sur comment mettre en scène le fait que mon gros psychokiller craque son attaque 4 tours de suite sans être ridicule bcbig_smile

Cela dit, quand on tape dans le PNJ 15, les chances de se craquer 4 fois de suite sont de 0,4 %...


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#8 11 Jul 2011 08:34

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : Seb en vrac

Je t'assure que quand u maitrises debout, penché au dessus de ton joueur cible, avec des yeux de cinglé même si tu bats l'air avec des gestes désordonnés, le joueur pige assez rapidement que si le méchant touche, il va lui faire très mal.

Dans le cas de la partie, quand le ridicule a commencé à pointer son nez, j'ai dit qu'Allison venait de planter l'un de ses couteaux dans le capot de la caisse, jusqu'à la garde!
Richard a pris la fuite, j'ai alors changĂ© de tactique, Allison est tombĂ©e inerte au sol et la voiture a dĂ©marrĂ© (ContrĂ´le des Machines), Richard a donc tournĂ© les talons pour choper un couteau et terminer la folasse...  si j'avais dĂ©s le second tour de combat, trichĂ© et dĂ©clarĂ© une touche 8 en 5, tout ça ne serait pas arrivĂ© et la partie aurait Ă©tait moins fun et beaucoup plus arbitraire.

Hors ligne

#9 11 Jul 2011 14:43

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Seb en vrac

Pikathulhu a Ă©crit :

Dans ce cas, je suis preneur de conseils sur comment mettre en scène le fait que mon gros psychokiller craque son attaque 4 tours de suite sans être ridicule bcbig_smile

C'est le souci.

Dans un système à forte composante aléatoire, la poisse aux dés, quand on ne triche pas (ce qui est mon cas, je n'ai plus d'écran pour planquer mes jets, et même quand j'en avais encore un, je les lançais devant), c'est aussi la plaie du meneur.



Cela dit, quand on tape dans le PNJ 15, les chances de se craquer 4 fois de suite sont de 0,4 %...

C'est un début de réponse : clairement, plus le Niveau d'un PNJ est élevé, moins on risque d'enchaîner les fumbles. Mais bon, quand on joue souvent, genre 9 démos en 4 jours à la Japan, même les trucs les plus improbables finissent par arriver.

Mon sentiment est que ça décrédibilise l'antago concerné, mais pas tant que ça non plus. Tiny est PNJ 14. Quand il se gaufre quatre jets de suite, les joueurs sont plus soulagés que rigolards. Même si les échecs s'accumulent, la menace induite par le Niveau élevé demeure. Ils savent bien qu'à tout moment, Tiny peut leur péter un 14/6 à la tronche. La condition de victime des PJ n'est pas tant que ça remise en cause (moins que quand un PJ claque un 12/6 et qu'un PNJ y passe au premier coup, en fait). Par contre, ça m'oblige à faire travailler mes neurones pour maintenir la pression horrifique.

Parce que quand je fais des succès, c'est simple : réussite > dommages > effet gore. Genre, l'attaque passe, je te découpe le cou, le sang gicle façon geyser sur ton meilleur pote. Fastoche. C'est quand je me vautre aux dés que ça devient compliqué. Là, faut travailler les descriptions de l'antagoniste pour lui garder un abord bien agressif (en dépit du fait qu'il enchaîne les grosses foirades) et, comme le fait très justement remarquer Seb, faire preuve d'opportunisme : péter le décor, tuer ou amocher salement un PNJ (les oppositions PNJ/PNJ sont gérées narrativement), activer un Trait qui ne requiert pas de jet, ou faire n'importe quoi d'autre qui soit violent et/ou dégueu mais ne sollicite pas les dés.

En gros, faire contre mauvaise fortune bon cœur, ne rien lâcher et compenser le manque de bol par de l'intelligence. Exactement ce que je conseille aux joueurs quand je leur dis qu'ils vont jouer des victimes. Autour de ma table, personne ne contrôle tout et c'est 1/ ultra fun (enfin, pour moi) et 2/ la source d'une certaine richesse narrative (l'exemple de Seb le montre bien).

Quelque part, ça met le meneur et les joueurs sur un certain pied d'égalité et c'est en partie pour cela que j'en suis arrivé à mener sans écran. Le message, c'est : même si les règles me favorisent honteusement (les PNJ sous adré permanente, c'est bill), on est quand même tous égaux face aux dés. Pour vous comme pour moi, ça peut être la fête ou ça peut se barrer grave en couille. L'incertitude, à défaut d'être totale, est grande. C'est inconfortable. Or pousser les gens hors de leur zone de confort est justement la fonction de l'horreur.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#10 11 Jul 2011 15:27

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : Seb en vrac

tu vois, ce genre de réflexion mériterait d'être formalisée dans tes conseils aux joueurs !


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums