Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#251 29 Mar 2016 09:48

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

5 animations en médiathèque – Lillebonne – mars 2016


16_Lillebonne.jpg
Des gorilles dans la brume ? Que nenni, du JdR au milieu des bouquins.
photo Chrystel Hue pour la médiathèque de Lillebonne



Le réseau rôliste existe, David Vincent, euh nan Johan Scipion, l'a vu. Vincent justement, que je connais depuis la CJDRA (vache, ça commence à faire un bail), a une sœur bibliothécaire, Audrey. En recherche d'une animation dans le cadre d'une thématique sur la couleur rouge, elle me propose de venir dans ses locaux mener des parties de mon jeu. Moi tout de suite, je dis oui. Rouge > sang > gore > films d'horreur > Sombre, le raisonnement me paraît sans faille.

Je débarque donc avec armes et bagages en Seine-Maritime, fais un petit crochet par Le Havre (qui me permet de taper la discute avec Christophe, un gars over sympa et qui kiffe bien Sombre), puis m'en vais poser du jeu à la médiathèque de Lillebonne. Super équipement. À l'extérieur, ça ne paie pas mine. Dedans, le bâtiment a la classe. C'est pas dur, pendant toute la journée, je me suis cru dans la bibli de The Breakfast Club, en vachement plus grand. L'hallu.

Je ne suis pas le seul à animer, il y a aussi un calligraphe, qui avance sur la voie du chemin de la route de l'humilité, option art contemporain. Ouloulou, ça rigole carrément pas. Moi à côté, je fais dans le jeune et fun, as usual. L'éclate horrifique, m'voyez. Pas tout à fait la même approche. Du coup, je migre. On m'avait d'abord installé en section adulte, sauf qu'à force de brailler sur les joueurs (des joueuses surtout, en fait) pour les faire flipper (une jump scare dans le silence feutré d'une bibli, ça pète bien), ça bousculait un poil la zénitude calligraphique. Pô grave du tout, à l'étage, au fond de la discothèque, c'est bien aussi.

Au total, j'enchaîne cinq parties dans la journée, du Grimmies, de l'Overlord et du Camlann. Cinq bonnes parties, la dernière un peu speed parce que je commençais à être bien rincé et qu'il fallait que j'attrape mon train. Une démo à sens unique d'ailleurs : j'ai dû réussir deux jets de dés en vingt minutes et me suis fait poutrer bien comme il faut.

Merci à toute l'équipe de la médiathèque (Audrey, Valérie, Chrystel, Pascale et les autres, dont les prénoms m'échappent) pour l'accueil convivial et chaleureux. Merci en particulier à Vincent pour la mise en relation, à Audrey pour l'invitation et l'orga, et à Chrystel pour l'hébergement. Ce fut une journée bien bien cool.



Mon body count

5 parties, 24 joueurs, 18 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#252 29 Mar 2016 21:24

Gap
membre
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : Sombre zĂ©ro

Johan Scipion a Ă©crit :

Je ne vais faire de compte rendu détaillé. Pour être exact, je l'ai écrit pour garder la trace de la fiction, mais comme pour mes deux parties précédentes, ne le publierai pas de suite. Je veux éviter de spoiler ce scénar car je vais sans doute le mener en convention dans le courant de l'année. Je dirais simplement que la partie fut plutôt cool, malgré que six joueurs (dont cinq noobs), c'était un peu beaucoup. Quand même, on a eu du fun. Ah bon sang, ce scénario est barré juste comme j'aime !

You're such a tease !

Dernière modification par Gap (29 Mar 2016 21:25)

Hors ligne

#253 29 Mar 2016 21:29

Blakkrall
membre
Inscription : 29 Mar 2016

Re : Sombre zĂ©ro

Quand je pense que j'ai raté ça, à deux pas de chez moi...

Hors ligne

#254 29 Mar 2016 21:59

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Gap a Ă©crit :

You're such a tease !

I sure am. bccool



*



Blakkrall a Ă©crit :

Quand je pense que j'ai raté ça, à deux pas de chez moi...

J'essaie de donner autant de visibilité que possible aux events auxquels je participe, mais mes moyens restent malheureusement limités.



*



Sur la Taverne des Aventuries, cdang a Ă©crit :

Le Christophe, c'est moi ^_^. « Over sympa », c'est l'impression que je réussi à laisser pour quelques heures ; à la longue, disons que ma femme aurait des trucs à redire sur ce point (mais pour l'instant elle n'a pas encore déchiré le livret de famille, alors… Mais ya quand même un modo de Casus NO qui m'a exclus 3 jours). Après, quand on voit le destin des gens sympas dans ses scénars, je suis pas sûr que ça soit un compliment.

Je kiffe Sombre ? Ouais, disons qu'avec Johan, on a un mec qui a réfléchi sur sa pratique, et en pratiquant. Je veux dire, il joue, il se plante, il réfléchit, évolue, met en pratique le fruit de ses réflexions, vingt fois sur le métier il remet son ouvrage, et quand il voit que ça tourne, il le grave dans ses textes. Pas un BHL qui se paluche toute la journée derrière un PC.

Donc ses textes, c'est des mines d'or, chaque pépite a été extraite à la pioche et charriée à dos de mulet, même une fois fondue en bagouse, elle sent encore la sueur.

Bon, j'ai un gros problème, c'est que le jeu passe derrière un certain nombre de mes priorités (dont rendre le 1er étage de ma maison habitable parce qu'à 4 dans 30 m² depuis plusieurs années ça va commencer à être moins sympa).

Alors je serai malhonnête en disant que jouer à Sombre c'est génial, parce que je n'y ai encore jamais joué. Mais je ne désespère pas de participer à une des (nombreuses) démo que fait Johan (les parisiens peuvent le rencontrer régulièrement aux Caves alliées), et même de mener moi-même (qui sait un jour). En tous cas c'est génial à lire.

Et, grâce à cette rencontre, j'ai découvert qu'il existait un jeu appelé 2048, et après une courte recherche je me suis aperçu que c'était un des plus gros succès du moment. Je commence à me demander si le fait de ne pas posséder de téléphone tactile ne devient pas un handicap social (bon, après, si c'est pour jouer à Candy Crush…).

Merci pour tes bons mots, Christophe, ils me touchent.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#255 04 Apr 2016 12:10

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

12 démos à Orc'idée – avril 2016 – Lausanne


16_OrcIdee.jpg
Donc si je mets mon gros doigt lĂ , pof on voit plus rien. C'est magique !
photo Stéphane Gallay



Ah mais oui, ah mais oui, râââh m-a-i-s OUIIII ! Cinquième week-end de conv en un mois et demi et je suis toujours vivant ! Les RRX, le Salon Fantastique, Ludesco, Lillebonne et maintenant Orc'idée. Deuxième voyage en Suisse ce mois-ci et deuxième fois que je viens à Orc'idée. L'année dernière, gros carton. Cette année, la même. Bon sang mais que cette conv est ultra cool !

Aux manettes Sombres, le Dynamic Duo du JdR, Gap et Johan. Les mêmes qu'à Ludesco il y a trois semaines et qu'à Orc'idée en 2015. Gap tient le stand, renseigne, recrute et assure les démos longues (un House en nuit de samedi + un Bring me sun en matinée du dimanche, suivi de quelques parties flash). Pendant ce temps, Johan dépote de la démo Zéro non-stop. Neuf le samedi, quand même. Pas loin de treize heures de boulot, avec cinq minutes de pause à midi pour avaler un bout de pizza debout sur le stand. Arrivé vers 10h30, reparti à près de minuit. Rincé de chez rincé. Rebelote le lendemain, mais avec trois parties seulement. Le dimanche est toujours plus calme, et puis j'ai un train à prendre. Au total, une douzaine de démos, dont la plupart furent très très bonnes. Super content, Johan.

Sur le tas, une moitié d'Overlord, avec quelques trucs plus exotiques à côté, un Grimmies, un Dracula à huit joueurs (hyper prometteur, je crois que je tiens le bon bout niveau équilibrage ! C'était en fait tout bêtement une question de placement), deux Camlann très sympas, un Chombre et même un Toy scary avant de remballer le dimanche. Que d'ailleurs, je regrette. J'étais sur les rotules, il y avait longtemps que je n'avais pas mené ce scénar, j'aurai dû me rabattre sur un autre. Trop fatigué, trop concentré sur la gestion technique, je me suis laissé déborder par un joueur, dont il aurait fallu que je tempère l'enthousiasme.

Un peu dommage de terminer là-dessus, d'autant que la partie précédente fut tout bonnement exceptionnelle. Un super Overlord, hyper fluide et dynamique, avec un crescendo comme j'aimerais en réussir plus souvent. Excellent flow, putain ! D'autant plus remarquable qu'il n'y avait que quatre joueurs, ce qui est parfois un peu juste pour ce scénar. On n'était pas non plus aidé par leurs profils ludiques très hétéroclites : un père de famille qui avait décroché du JdR il y a quinze ans, deux ados débutants (ses enfants), un joueur expérimenté. Mais la mayonnaise a bien pris et on a été très correctement servis par les dés. Allez, on va dire que ma dernière partie, c'était celle-là !

Énôôôrme merci à Gap, mon fidèle side-kick. Ou ne serait-ce pas l'inverse ? Qui de nous deux est Batman ? Et qui est Robin ? Vu qu'il y en a un qui doit se cogner le slip vert et l'épilation des guiboles, la question est cruciale. Merci également aux orgas, notamment Vincent (le géant vert), Clément, Thalie et Laurent. Sérieux, cordialité, efficacité, rien que du bonheur. Un très chaleureux merci à Magali et Vincent (l'autre Vincent) pour l'accueil, l'hébergement et les divers véhiculages.

Enfin, spéciale dédicace aux kopaings parce que ce fut bien cool de causer avec vous entre deux démos ou autour d'un bol de corn flakes. Yann (à gauche, non à droite, non tout droit, ah non en fait, c'était à gauche), Jérémie (fusion des hémipénis !) et Daniel (une demi-dure vaut-elle deux demi-molles ?). Puis aussi Jérôme, Coralie, Olivier et l'inoxydable Tonton Alias, auquel j'emprunte d'ailleurs la photo qui illustre ce compte rendu. Enfin, Marc et Lionel (48 heures par jour, pas une de sommeil), nos aimables voisins de chez-Smith-en-face.

Le week-end prochain, je rempile avec le Festival des Mondes de l'Imaginaire à Montrouge. Deux après-midi de démos non-stop pour clore mon looong tunnel de convs. Ça va être fun, ça va être jeune, ça va dépoter du TPK par paquets de douze. Pis ensuite, j'hiberne six mois. Minimum.



Mon body count

12 parties, 66 joueurs, 58 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#256 05 Apr 2016 00:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Sur Casus NO, Nefal a Ă©crit :
Johan Scipion a Ă©crit :

Un peu dommage de terminer là-dessus, d'autant que la partie précédente fut tout bonnement exceptionnelle. Un super Overlord, hyper fluide et dynamique, avec un crescendo comme j'aimerais en réussir plus souvent. Excellent flow, putain ! D'autant plus remarquable qu'il n'y avait que quatre joueurs, ce qui est parfois un peu juste pour ce scénar. On n'était pas non plus aidé par leurs profils ludiques très hétéroclites : un père de famille qui avait décroché du JdR il y a quinze ans, deux ados débutants (ses enfants), un joueur expérimenté. Mais la mayonnaise a bien pris et on a été très correctement servis par les dés. Allez, on va dire que ma dernière partie, c'était celle-là !

Pour avoir joué les 2 dernières parties en question, je ne peux qu'aller dans ton sens, comme disait l'autre (oui Corneille quand même), "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire." Et ce fut le cas avec le joueur en question qui avait lu le scénario... (et tu as eu un débol invraisemblable aux dés).
Passons. La "dernière" partie était vraiemnt excellente! Un grand merci pour la masterisation et les discussions!

PS. J'ai peut-être une idée pour Sombre Solo... J'y réfléchis encore et te MP.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#257 05 Apr 2016 00:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Nefal a Ă©crit :

"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."

Ça, passe encore. Après tout, c'est du jeu d'horreur, et survivre est rarement glorieux. Gagner sans fun par contre est über pas cool parce qu'anti-ludique. " À vaincre sans péril, on triomphe sans plaisir ", dirais-je. Autour d'une table de jeu, c'est bien triste.



(et tu as eu un débol invraisemblable aux dés)

Ouais, ça n'a pas aidé.

Mais même si j'avais eu plus de moule, ça n'aurait pas changé grand-chose au fond. La partie aurait été sans doute un poil meilleure, mais pas significativement meilleure.

L'une des questions (mais pas la seule) que pose cette démo est celle du replay, question cruciale pour moi qui enchaîne les conventions. Je n'ai pas le temps de développer là maintenant (suis toujours dans mon tunnel de convs et j'ai une tonne de taf à abattre d'ici au FMI du week-end prochain), mais j'ai gratté du pEx sur le sujet grâce à cette partie. Ça au moins, c'est cool.



La "dernière" partie était vraiemnt excellente!

Ouais, hein ? Et très sincèrement, tu n'y es pas pour rien. Aucune flatterie dans ce que je viens d'écrire, je précise bien : j'en pense chaque mot.

C'est toi qui fais le lien ludique entre les ados et leur père. Tu es la courroie d'entraînement que j'utilise pour faire monter la mayonnaise rôliste. Tu joues ton perso, distribues le jeu, montre l'exemple, et moi, je m'appuie de tout mon poids sur toi pour emballer la partie. Au début, on tâtonne grave. Les trois autres joueurs (le père rouillé, ses gamins débutants) ne savent pas trop par quel bout prendre le bousin. À la fin, c'est-à-dire moins de quinze minutes plus tard, on est tous les cinq à fond dedans. Et c'est pour ça que le JdR est grand : quand ça marche, ça défonce tout.

Même après tout ce temps, ce scénario ne cesse de me surprendre. J'y cogitais dans le train en rentrant sur Paris. Overlord est tout basique (ce fut mon scénario de rodage pour Zéro, je l'ai écrit sans autre objectif que de tester la variante, le combat principalement), mais cette simplicité s'avère être une vraie force. Je ne m'en étais pas rendu compte au début et l'avais vite délaissé lorsque j'ai eu écrit le suivant, Deep space gore, plus riche à tous points de vue. Je ne l'ai redécouvert que bien plus tard.

En dehors du fait que la simplicité d'Overlord le rend très accessible, elle me permet de me concentrer sur le volet animation. Le contraste avec la partie de Toy scary, nettement plus tactique, est éloquent. Pour tout un tas de raisons qu'il serait trop long de détailler ici, je ne l'ai pas mené depuis des mois. Je suis rouillé et du coup, j'ai le nez dans mon guidon technique. N'ayant pas assez de neurones disponibles pour gérer la table, je me contente d'assurer l'arbitrage. Clairement, ça ne suffit pas.

Résultat, ça se barre en sucette bien comme il faut. C'est évidemment la fatigue qui me met dedans, parce que des Toy scary, j'en ai enquillé un paquet d'excellents (y compris avec des joueurs qui l'avaient déjà joué d'ailleurs). Mais le point est que trente minutes plus tôt, tout aussi défoncé, j'assure un Overlord d'anthologie. Bon, la table n'était pas la même, et ça change pas mal de trucs, mais je pense que le scénario y est lui aussi pour quelque chose aussi.

Ça fait longtemps que je me dis qu'il faut que j'en écrive un autre du même tonneau qu'Overlord, j'entends par là simple vraiment simple. Mes dernières productions Zéro sont plus complexes, revenir aux bases me fera du bien. Dès que j'ai un petit moment à moi, je vais faire tourner du neurone sur la question.



Un grand merci pour la masterisation et les discussions!

Tu rigoles, tout le plaisir fut pour moi.

Et tant qu'on est dans les remerciements, super merci pour ton tip. Ton soutien est bien bien cool.



PS. J'ai peut-être une idée pour Sombre Solo... J'y réfléchis encore et te MP.

Viens plutôt en discuter en public, ici ou sur le forum de Terres Etranges, selon ce qui t'arrange le mieux. Je suis certain que le sujet intéressera d'autres gens. Moi en tout cas, il m'interpelle grave. Comme je te l'ai dit à Orc'idée, j'ai depuis longtemps l'intention d'écrire un solo pour Sombre. C'est sur ma to do list depuis un bon paquet d'années maintenant.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#258 05 Apr 2016 07:37

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

hello  Johan
  Ca  m'intĂ©resse  de voir  /  lire  ce que  donne la version Solo  de  Sombre  , donc   j'encourage  Nefal  Ă  venir  en parler sur  TE avec  toi
ma curiositĂ©  ...  bcsmile

Hors ligne

#259 08 Apr 2016 09:06

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Sur Casus NO, Nefal a Ă©crit :

Je te remercie Johan pour tes bonnes paroles, ça fait toujours plaisir!

Comme promis, voici mes réflexions pour un Sombre (zéro) solo. J'admets ne pas être un spécialiste du film d'horreur mais si ça peut servir tant mieux!

L'intuition
L'intuition m'est venue durant notre partie d'Overlord: quand tu donnes les loups-garous aux joueurs dont leur perso est mort: le temps d'explication et de changement de perso est proche de 3 secondes. C'est également venu quand tu nous poses LA question (que faites-vous?), je sais plus qui dit: "Ben, comme dans tous les films d'horreur, on se sépare!"

L'idée
Incarner successivement un groupe dont les membres sont séparés (genre dans un manoir hanté, un bayou maudit, etc.). C'est-à-dire quand un perso se fait buter, un autre tiré au hasard prend le relais: genre Jenifer a entendu du bruit et s'est approché, elle découvre le corps mutilé de Ken, elle hurle de tristesse et go on continue. On simule que les persos ne se rencontrent pas car ils tournent tous en même temps dans les différents endroits de la map. L'opposition est bien sûr un ou plusieurs tueurs qui prennent un malin plaisir à dézinguer leurs proies gentiment mais sûrement (vengeance, sadisme ?) Pour éviter l'écueil de combats bidirectionnels ennuyeux (à moi, à toi, à moi, à toi, au secours), on peut varier l'opposition (pièges et autres joyeusetés), jouer avec le 4ème mur (le MJ incarne un perso normalement jouable par le PJ : ami ou ennemi? hé, hé, surprise!), voire disseminer ça et là des indices afin de comprendre pourquoi on a un psychopathe aux basques. Ça peut varier les plaisirs et permet de d'augmenter la rejouabilité (buts: survivre et comprendre l'intrigue). Le tout doit être timé (15-30 minutes) sachant qu'à la fin du temps imparti, il ne reste plus que le tueur et la vict... le PJ.

Le pitch
Vu que j'ai pensé à un truc, je le mets là. C'est classique mais du coup ça peut être mis en place assez rapidement.
Fin des années 70, un groupe de vieux ami-e-s, se retouve dans une vieille maison de maître en pleine campagne. Dominique, un ami perdu de vue depuis une demi-douzaine d'année en raison d'un séjour à l'étranger, a invité ses amis pour un week-end. A leur arrivée, il est midi, un mot de Dominique sur la porte indique que les plombs ont sauté ce matin et qu'il est allé en acheter dans le bled le plus proche... Il sera de retour dans 2h! Mais pas de souci, le repas est prêt, et leur hôte les invite à passer à table. Une bonne blanquette, Dominique a du goût ! Et ce vin du pays est délicieux!
Et puis, c'est le drame. Gros trou noir, le perso incarné par le PJ se réveille avec un méchant mal de crâne dans un lieu obscur, une pièce de l'un des 3 étages du manoir. Recherche d'équipement, indices à découvrir et go exploration. Toutes les issues sont condamnées, les autres ont l'air d'avoir disparu. Que fais-tu?

L'histoire
Le groupe d'amis a trempé dans une sombe (c'est le cas de le dire) histoire il y a de ça plusieurs années et qui a affecté Dominique d'une manière ou d'une autre. Après, je pense qu'on peut recycler l'histoire d'une bonne vingtaine de films pour étoffer l'intrigue.

Qu'en pensez-vous?

Steve J a Ă©crit :

J'aime bien l'idée et je me dis que la qualité du concept reposera sur ta capacité à créer un scénario proposant des défis ludiques intéressants (tu identifies bien l'écueil du combat tactiquement peu intéressant en 1 VS 1).
Une autre façon de s'en sortir serait de complexifier légèrement la mécanique de combat pour lui ajouter des choix tactiques (en se disant que le fait de jouer avec un seul joueur permet de conserver une partie aussi fluide). Peut-être en proposant une mécanique à la pierre feuille ciseaux (l'adversaire et le joueur révèlent en même temps une posture de combat qui donne des bonus/malus en fonction de la posture de l'autre).

En tous cas je vais suivre tes réflexions avec attention.
J'aime beaucoup la variété des scénarios de Sombre mais ils ont, de mémoire, tous la particularité d'être pensés pour au moins 4 joueurs (+MJ). J'imagine que Johan favorise ces scénarios pour toucher le plus de monde en convention mais pour ma part j'ai mis beaucoup de temps avant de trouver l'occasion de sortir Sombre Zéro (en général quand on joue on est 3 ou 4).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#260 08 Apr 2016 09:07

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Nefal a Ă©crit :

Qu'en pensez-vous?

Que ton idée est si bonne que je l'ai déjà eue ! Ah bon sang, Nefal, tu es décidément un garçon brillant. yes bcbig_smile

Le scénario que j'ai tiré de ce pitch est tellement avancé (en cours d'écriture, mais playtesté déjà à de nombreuses reprises à ma table) qu'il est au (pré)sommaire de Sombre 8 (parution 2018, environ). Par contre, ce n'est a priori pas un solo. Mais ton message me donne l'envie de le tester sous ce format. On verra bien ce que ça donne.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums