Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#71 21 Jul 2013 18:16

gabz
membre
Lieu : Lyon
Inscription : 21 Jul 2013
Site Web

Re : [Di6dent] Bring me Sun

hello,
je viens apporter ma contribution au topic car la lecture des CR m’a énormément aidé pour mener cette partie ! Merci à tous !

"Bring me sun" donc, avec 3 personnes, dont une joueuse débutante qui ne connaissais pas le JDR. Les deux autres font partie de ma clique habituelle, mais ne connaissent pas Sombre. [edit :] De mon côté j'ai joué une fois à sombre ("l'île 2" à octogône) et c'est ma première partie en tant que meneur.

Je propose les trois trois pré-tirés conseillés par l’auteur :
- Nadège choisit Penelope Oscuro
- Olivia choisit Trevor Waldritch
- Nico est sommé par les joueuses hilares de choisir Connie Banks, la blondasse
- Je joue John Stappleton comme PNJ

On commence dans le dinner, Salva le chauffeur sert à boire aux pjs et part à la réception. il revient inquiet et demande à ce qu’on l’y suive, il n’y a personne et il trouve ça bizarre.
Seule Connie vient avec lui, les autres ne bougent pas. Salva lui montre la réception tout en bordel. puis ils entrent dans le couloir éclaboussé de sang. Ils flippent et retournent au dinner pour en parler.

Pendant ce temps, Penelope sent cette odeur de brûlé qui provient de la cuisine, ainsi que des coups sourds et réguliers... John a faim et finit par entrer dans la cuisine suivi par Connie. Ils découvrent le corps du cuistot la tête baignant dans l’évier. Tout le groupe se pointe et la goule se réveille en hurlant et en crachant. Elle agrippe quelqu’un au hasard et c’est Penelope qui se fait écraser la tête contre un angle de placard puis contre le mur. (perte de 9 pts de corps... oups, la joueuse tire la gueule...). Penelope a terre se fait piétiner, trevor, en bon alcoolique qui ne quitte pas ses bouteilles essaye d'assommer la goule avec, mais sans succès. Connie se saisit d’un couteau sur un plan de travail et le plante dans le dos du monstre : le cuistot lui fonce dessus, la projette vers l’évier et lui plonge la tête dans l’eau sale pour la noyer.
(Une joueuse me demande “mais ou est John?”..; oups, je l’avais oublié lui...)
John, qui était retourné dans le dinner, revient précipitamment en hurlant et tire sur le monstre qui sors de la pièce avec fracas et grognements, le couteau toujours planté dans le dos.

John se saisit de connie et l'emmène au dinner, ils essayent de sortir mais la tempête les dissuadent. ils décident plutôt d’aller chercher une planque dans une chambre du motel en passant par le couloir ensanglanté.

penelope est toujours dans la cuisine, à moitié dans le coma , elle a un flash medium : elle voit un prêtre allongé dans un atelier, le coeur transpercé d’un pieu. Elle voit une grotte glaciale pleine de cocons suintants. Elle voit un homme dans une fosse les membres brisés. Il lui reste 3 pts de corps...
trevor la porte jusqu’au dinner et ils essayent eux aussi de sortir du bâtiment. Ils entendent derrière eux les grognements de la goule qui revient. Ils se jettent dehors dans la tempête et s’allongent sur le sol au bout de quelques mètres pour échapper à la vue du monstre... Celui-ci ne franchit pas le seuil, mais la tempête cause des dégâts aux pjs. penelope est mourante... trevor la porte jusqu’à un bungalow et il pénètrent dans une chambre.

Pendant ce temps, Connie et John explorent le couloir ensanglanté, ils hésitent entre sortir dehors et ouvrir cette porte du couloir... John essaye de l’ouvrir mais elle est bloquée par quelque chose, à deux, ils arrivent a pousser suffisamment fort pour entrevoir une réserve. Ils se glissent à l’intérieur et découvrent un employé du dinner littéralement planté dans la porte, un carreau arbalète dans la gorge, un autre dans le bras. Ils réalisent trop tard que le cadavre n’en est pas vraiment un. John se fait saisir et mordre sauvagement. Il tire sur la goule en pleine tête, mais elle n’est pas détruite et son bras a lui est en partie déchiqueté... Connie profite de ce moment de faiblesse pour essayer de lui tirer sa valise accroché à son bras... Et elle y parvient ! Elle change de pièce et se replie dans l’atelier... Pour tomber sur le cuistot, un hachoir à la main !

retour dans la chambre du bungalow : Trevor entend d'étranges psalmodies qui proviennent de la chambre voisine : il entrouvre doucement la porte et aperçoit un prêtre allongé sur le lit, un pieu enfoncé dans le coeur. Assise à côté de lui, une grosse femme noire sanglote en récitant des prières en boucle. trevor essaye de lui parler, de prier avec elle, mais pas moyen de communiquer. A ce moment, des appels à l’aide sont crachés d’un talkie walkie qui semble venir de la besace du prêtre. La femme noire se rue sur le talkie en hurlant et le projette contre le mur. Puis elle se précipite sur trevor pour le secouer. Ce dernier la tient en joue avec son flingue, mais comme elle n’en tient pas compte, il lui tire dessus et l’abat...
Le talkie n’est pas complètement cassé. Il crachote des appels à l’aide : “cyrrus (j’ai appelé le prêtre comme ça), bordel ! viens m’aider ! je suis coincé dans la cave ! je suis dans leur putain de nid ! magne ton cul ou je fais tout sauter ! C’est le plan B ! si tu viens pas me chercher dans ce trou j’envoie le plan B et tout pète !! “
Trevor acquiesce vaguement, comme s’il était Cyrrus. Il s’empare du matériel du prêtre : le peu de mental qui lui reste le rend téméraire et il décide d’y aller coûte que coûte!
Il laisse sur place penelope, qui préfère se suicider en s’étouffant avec un coussin (une suggestion de ma part, le suicide lui permettant de changer de perso. Elle prend salva ponti, caché dans les WC depuis un moment.)

Trevor rentre dans le bâtiment avec torche et flingue. il pénètre dans l’atelier d’ou elle entend connie qui hurle au secours. La blonde s’est réfugiée derrière la chaudière, d’où elle tente vainement de se protéger du cuistot et de son hachoir avec un extincteur.
Trevor aperçoit aussi la deuxième goule, entrain de dévorer le cadavre de John au pied d’un escalier qui s’enfonce dans le sous-sol.
Trevor plante la goule avec son pieu en bois et arrive a l’immobiliser temporairement.  Il hĂ©site un instant entre sauver connie ou descendre l’escalier... Puis il abandonne la blonde Ă  son sort et pĂ©nètre dans le sous sol glacial. Dans la grotte souterraine, il dĂ©couvre tous ces cocons et cette fosse d’oĂą Wallace lui hurle dessus pour ĂŞtre remontĂ©. Mais Trevor n’a pas de corde. Il allume plutĂ´t un cocktail molotov et le balance sur un cocon qui s’enflamme aussitĂ´t. Le cri strident qui en jailli lui vrille les oreilles et rĂ©veille les vampires qui s’extraient de leur crysalides... Ils rampent aux murs et au plafonds Ă  une allure folle... Leurs sifflements sont abominables, trevor sait que c’est la fin. Il n’y a plus d’espoir. Il intime Ă  Wallace de passer au plan B...
Wallace appuie sur le détonateur au moment ou les vampires se jettent sur trevor et taillent son corps en pièces. Lumière blanche : le motel s’embrase. Connie et salva ponti ne survivront pas à l’explosion.
Maximum TPK!! bcsmile

Les plus de cette excellente partie :
la préparation a été incroyablement facilité par les précédents CR de ce post. Après avoir lu les 7 pages, j’avais une idée précise des lieux et des actions probables des pjs.
- j’avais des idées pour les envoyer en exploration : odeur de brûlé, coups sourds, utiliser les pnjs en éclaireurs...
- J’avais lu que les chambres de motel étaient une impasse narrative. En y pensant, je m'étais dis que si les pjs s'y repliaient, le cadavre du prêtre serait probablement là-bas, en compagnie de la femme noire. Ça n’a pas loupé !
- j’ai utilisé le talkie comme un appel a découvrir le sous sol, j’ai du insister, mais ca a parfaitement fonctionné !
- les pretirés sont bien typés et obligent les joueurs à des choix cornéliens entre le respect du background de leurs persos et leur instinct de survie de rolistes !
résultat : pas de temps mort pour ce survival qui a duré quelques trois heures.

les moins :
je n’ai pas su gérer la PJ gravement blessée dès le début de partie et qui n’a plus vraiment agi. La joueuse en a été frustrée. Elle pensait qu’elle était trop blessée physiquement pour marcher, et continuer sur le rythme tambour battant que j’imposais. j’aurais du lui dire que oui, elle était fragile, mais qu’elle pouvait agir comme les autres, même gravement blessée. (comme dans les films d’horreur où même mutilés, les victimes se battent pour défendre leur peau.) J’ai merdé sur ce coup là.
Au bout d’un moment, elle a changé de perso, mais là encore, j’ai merdé et je lui ai filé un perso passif, caché dans les chiottes. J’aurai du lui refiler john, qui bien que mal en point, se trouvait au cœur de l’action...

Mea culpa, Ce sera pour la prochaine partie :))

Dernière modification par gabz (23 Jul 2013 12:50)

Hors ligne

#72 22 Jul 2013 00:32

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : [Di6dent] Bring me Sun

gabz a Ă©crit :

Pendant ce temps, penelope est a moitié dans le coma dans la cuisine, elle a un flash medium

J'adore la façon dont tu as géré le flash ! Je réutiliserai. yes

Excellente partie sinon. C'est un poil dommage pour ta joueuse, mais bon, les parties parfaites ça n'existe pas. C'était bien joué en tout cas ton incitation au suicide pour changer de perso et relancer son intérêt. Personnellement, pour éviter ce genre de désagrément, j'ai tendance à ne mettre que des antagos faisant des dommages fixes en première partie de scénar. C'est une bonne façon d'amorcer les choses sans paralyser les joueurs.

Hors ligne

#73 22 Jul 2013 17:39

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : [Di6dent] Bring me Sun

Excellent ! Que mon smartphone sous la main. Je reviens très vite. bcbig_smile


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#74 22 Jul 2013 18:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [Di6dent] Bring me Sun

Hello Gabz.


gabz a Ă©crit :

je viens apporter ma contribution au topic car la lecture des CR m’a énormément aidé pour mener cette partie ! Merci à tous !

Merci Ă  toi Ă©galement, ton CR est supercool. Et tant que j'y suis, bienvenue sur les Terres Etranges.

Bad va te débriefer en long en large et en travers. Moi perso, je ne reviens que sur un point précis, qui a trait aussi bien à BMS en particulier qu'à Sombre en général.

Je quote les passages pertinents de ton CR :


Tout le groupe se pointe et la goule se réveille en hurlant et en crachant. Elle agrippe quelqu’un au hasard et c’est Penelope qui se fait écraser la tête contre un angle de placard puis contre le mur. (perte de 9 pts de corps...oups, la joueuse tire la gueule...).

penelope, qui préfère se suicider en s’étouffant avec un coussin (une suggestion de ma part, le suicide lui permettant de changer de perso. Elle prend salva ponti, caché dans les WC depuis un moment.)

je n’ai pas su gérer la PJ gravement blessée dès le début de partie et qui n’a plus vraiment agi. La joueuse en a été frustrée. Elle pensait qu’elle était trop blessée physiquement pour marcher, et continuer sur le rythme tambour battant que j’imposais. j’aurais du lui dire que oui, elle était fragile, mais qu’elle pouvait agir comme les autres, même gravement blessée. (comme dans les films d’horreur où même mutilés, les victimes se battent pour défendre leur peau.) J’ai merdé sur ce coup là.

Hop, débrief :

+ D'abord, sur la gestion du combat avec la goule. Péné se prend 9 cochages de Corps, c'est-à-dire qu'elle encaisse trois attaques (la goule inflige des dommages fixes à mains nues). As-tu bien pris en compte le fait que la goule n'est pas opérationnelle avant le Tour 3 (paragraphe Cuisine) ? Il lui faut deux Tours pour régénérer ses yeux, ce qui est censé laisser un peu de temps aux PJ pour s'armer (fastoche dans la cuisine, y'a des couteaux partout). À deux ou trois PJ contre la goule, ça met les joueurs en position assez favorable.

+ La jouabilité d'un PJ à Corps 3 est de facto très limitée. Bon, ça dépend aussi vachement du nombre d'adrés qu'il lui reste. S'il en a encore deux ou trois, tout va bien. Le joueur conserve une bonne capacité d'action (l'adré est faite pour) et y'a pas le feu à la maison. S'il n'en a plus qu'une, voire plus du tout, c'est là qu'il y a problème.

+ Effectivement, lorsque ta joueuse considère que son PJ est lourdement incapacité, elle charge toute seule sa mule. Je vois bien la logique, hein, c'est bien roleplay et tout, mais en termes techniques, y'a pas lieu. Pour la simple et bonne raison qu'il n'y a pas de localisations à Sombre. Du fait de la diminution du niveau de Corps, le malus de Blessures est directement intégré à la jauge. Et il impacte le jeu à chaque action physique ou sensorielle difficile, c'est-à-dire à chaque jet de Corps. L'incidence technique est donc (très) lourde, rajouter par-dessus des incapacités spécifiques (genre plus moyen de marcher because blessé aux jambes) serait too much.

+ Mais certains joueurs ne l'entendent pas trop de cette oreille. Par souci de réalisme et/ou par habitude d'une gestion plus détaillée de l'état de santé (comme on en trouve dans pas mal de jdr), ils jouent les impotents, ce qui revient à se brider soi-même et à se sortir tout seul comme un grand du jeu. En tant que meneur, c'est évidemment un truc que tu veux éviter.

+ Moi perso, je commence par expliquer que les Blessures ont de base un impact technique lourd (ce dont je viens de causer) et que pour le reste, bin c'est un film d'horreur, donc une fiction pas particulièrement réaliste (pour dire le moins ^^). Si je vois que ça ne fonctionne pas, que le joueur n'est pas convaincu et qu'il va en rester à son idée qu'à Corps 3, il ne peut plus que se traîner en agonisant, je lui donne un autre perso. Ce que tu as fait.

+ À mon avis, tu gères bien l'affaire. Tu ne fais que deux petites erreurs. Le coup de la suffocation au coussin est maladroit parce que c'est une manière ultra brutale de forcer la fiction. Or si déjà ta joueuse avait des soucis avec le concept de dommages cinématographiques, ce n'était pas trop le truc à faire. Tu lui fais avaler une deuxième couleuvre et c'est pas cool.

+ Pour gérer mieux, deux options :

1/ Tu lui files un autre PJ sans faire mourir Péné, que tu récupères en PNJ. Elle peut servir d'élément d'ambiance (une nouvelle vision), de chair à canon (un vampire qui la saigne) ou de PJ de re-rechange (au cas où le nouveau PJ de ta joueuse y passerait rapido).

2/ Tu tues Péné mais tu le fais bien. Oublie le suicide au coussin, mieux vaut la saigner à mort : l'attrition (S1 p 13) est pile poil faite pour éjecter les PJ devenus injouables sans forcer la fiction et avec gros RP potentiel. Je dis « gros RP » parce que bien sûr, l'intérêt du truc est que ta joueuse, avant de changer de perso, va pouvoir roleplayer l'agonie de Péné. Ce qui, si tu t'y prends bien (faut faire en sorte que les autres joueurs aient un minimum le temps de s'y intéresser), va la remettre dans la partie en lui offrant un beau spotlight.

Moi perso, j'aurais plutĂ´t choisi l'option 2.

+ Ta deuxième erreur, c'est bien sûr de refourguer à ta joueuse un perso qui ne lui permet pas de vraiment réintégrer le jeu. Mais, je ne reviens pas là-dessus, tu as bien analysé le truc.



Super partie en tout cas ! yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#75 23 Jul 2013 12:42

gabz
membre
Lieu : Lyon
Inscription : 21 Jul 2013
Site Web

Re : [Di6dent] Bring me Sun

Johan Scipion a Ă©crit :

+ D'abord, sur la gestion du combat avec la goule. Péné se prend 9 cochages de Corps, c'est-à-dire qu'elle encaisse trois attaques (la goule inflige des dommages fixes à mains nues). As-tu bien pris en compte le fait que la goule n'est pas opérationnelle avant le Tour 3 (paragraphe Cuisine) ? Il lui faut deux Tours pour régénérer ses yeux, ce qui est censé laisser un peu de temps aux PJ pour s'armer (fastoche dans la cuisine, y'a des couteaux partout). À deux ou trois PJ contre la goule, ça met les joueurs en position assez favorable.

ben en fait, je me suis complétement planté : j'ai lancé un d20+1d6... et j'ai joué en RP la régénération progressive de la goule, mais je n'ai pas compté ça en tours de combat... Faut pas que j'en parle à la joueuse, elle va m'égorger !


Johan Scipion a Ă©crit :

(...) 'il n'y a pas de localisations à Sombre. Du fait de la diminution du niveau de Corps, le malus de Blessures est directement intégré à la jauge. Et il impacte le jeu à chaque action physique ou sensorielle difficile, c'est-à-dire à chaque jet de Corps. (...)
+ Moi perso, je commence par expliquer que les Blessures ont de base un impact technique lourd (ce dont je viens de causer) et que pour le reste, bin c'est un film d'horreur, donc une fiction pas particulièrement réaliste (pour dire le moins ^^).

clairement, j'insisterai la-dessus pour la prochaine partie !


Johan Scipion a Ă©crit :

1/ Tu lui files un autre PJ sans faire mourir Péné, que tu récupères en PNJ. Elle peut servir d'élément d'ambiance (une nouvelle vision), de chair à canon (un vampire qui la saigne) ou de PJ de re-rechange (au cas où le nouveau PJ de ta joueuse y passerait rapido).

2/ Tu tues Péné mais tu le fais bien. Oublie le suicide au coussin, mieux vaut la saigner à mort : l'attrition (S1 p 13) est pile poil faite pour éjecter les PJ devenus injouables sans forcer la fiction et avec gros RP potentiel. Je dis « gros RP » parce que bien sûr, l'intérêt du truc est que ta joueuse, avant de changer de perso, va pouvoir roleplayer l'agonie de Péné. Ce qui, si tu t'y prends bien (faut faire en sorte que les autres joueurs aient un minimum le temps de s'y intéresser), va la remettre dans la partie en lui offrant un beau spotlight.

Moi perso, j'aurais plutĂ´t choisi l'option 2.

oui tout Ă  fait ! ca me semble Ă©vident maintenant que tu le dis ^^

Johan Scipion a Ă©crit :

Super partie en tout cas ! yes

oui !! content !! j'ai bien envie de recommencer !
et puis je viens de lire une super nouvelle, je crois que je vais l'adapter en scénar !

Dernière modification par gabz (23 Jul 2013 13:09)

Hors ligne

#76 23 Jul 2013 12:54

Gauvain
membre
Inscription : 02 Apr 2012

Re : [Di6dent] Bring me Sun

gabz a Ă©crit :

et puis je viens de lire une super nouvelle, je crois que je vais l'adapter en scénar !

ça a l'air sympa !

Et, si ça peut t'aider, voici 3 comptes-rendus de parties se déroulant sur une île :
http://www.terresetranges.net/forums/vi … 8798#p8798
http://www.terresetranges.net/forums/vi … 5981#p5981
http://terresetranges.net/forums/viewto … 6174#p6174

Et un mettant en scène des singes comme antagonistes :
http://www.terresetranges.net/forums/vi … 9076#p9076

Hors ligne

#77 23 Jul 2013 12:56

gabz
membre
Lieu : Lyon
Inscription : 21 Jul 2013
Site Web

Re : [Di6dent] Bring me Sun

merci pour les liens !! c'est nickel ! je vais lire ça et puis j'ai eu le plaisir d'être un des joueurs de l'île 2 :)

Dernière modification par gabz (23 Jul 2013 13:08)

Hors ligne

#78 23 Jul 2013 13:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [Di6dent] Bring me Sun

gabz a Ă©crit :

ben en fait, je me suis complétement planté : j'ai lancé un d20+1d6... et j'ai joué en RP la régénération progressive de la goule, mais je n'ai pas compté ça en tours de combat...

Ah, je m'en doutais. 9 Blessures en dommages fixes sur le même PJ dans cette scène, ça me paraissait beaucoup. Pas strictement impossible mais un peu improbable quand même.

De manière générale, les scénars officiels de Sombre sont écrits de façon à minimiser le genre de souci que tu as rencontré. Et c'est vraiment une leçon à retenir : si tu veux proposer une scène de baston assez tôt dans une de tes parties, il faut que tu prennes en compte le risque (élevé) de décès des PJ. Le système de Sombre est ultra létal, faut toujours garder ça à l'esprit quand on écrit un scénar ou qu'on improvise une partie.

Ça se gère de deux façons : soit en prévoyant des PJ de remplacement, soit en adaptant les stat blocks des antagos. Et on peut bien sûr faire les deux en même temps, comme pour Oswald et Billy dans House. D'ailleurs, c'est ce qu'on a fait aussi dans BMS : les goules sont calibrées pour n'être pas trop létales (tandis que les vampires, qui déboulent au climax, le sont bien plus) et y'a pas mal de PNJ facilement convertibles en PJ dans le motel (ouais, on peut même jouer Kiki ! bcbig_smile).

Bien sûr, ces précautions ne te mettent pas à l'abri d'une série d'epic wins/fails, genre les joueurs cafouillent un max tandis que toi, tu fais des jets de taré et décime leur groupe avec ta pauvre goule en slip. Hé, on ne sait jamais ce qui va sortir des dés ! Et c'est très fun, je trouve. Le tout est de le prendre en compte dès le départ, de façon à pouvoir retomber facilement sur tes pieds si ça t'arrive.

Quoi qu'il se passe, ça ne doit pas plomber ta partie. Mieux : quoi qu'il se passe, ça doit apporter du mieux à ta partie. Parce qu'un bain de sang dans les premières minutes de jeu peut s'avérer bien utile pour poser l'ambiance horrifique. Tout de suite, ça calme les joueurs qui auraient pris les PJ de Sombre pour des héros.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#79 23 Jul 2013 21:59

Gap
membre
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : [Di6dent] Bring me Sun

gabz a Ă©crit :

merci pour les liens !! c'est nickel ! je vais lire ça et puis j'ai eu le plaisir d'être un des joueurs de l'île 2 :)

Iiih koupaing ! Tu jouais Luck ?

Bon compte-rendu. C'est bien joué d'avoir déplacé les cadavres dans les chambres pour éviter l'ennui, et dommage pour les petits problèmes. Paraît qu'on fait moins d'erreurs du genre avec l'expérience, mais moi je continue bcroll

Dernière modification par Gap (23 Jul 2013 22:00)

Hors ligne

#80 24 Jul 2013 10:12

gabz
membre
Lieu : Lyon
Inscription : 21 Jul 2013
Site Web

Re : [Di6dent] Bring me Sun

Gap a Ă©crit :

Iiih koupaing ! Tu jouais Luck ?

ouiche ! c'Ă©tait moi lucky luke bcwink
et oui je me souviens de toi from swiss, on avait sympathisé :)

Hors ligne

Pied de page des forums