Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#11 07 Jul 2011 15:55

Pascalahad
membre
Inscription : 14 Jun 2010

Re : [buzz] SOMBRE 1

Déjà, ma première question : Matt et Jenny c'est une référence au vieux feuilleton des années 70 ou c'est une coïncidence ? bcsmile

Hors ligne

#12 07 Jul 2011 15:58

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Pascalahad a Ă©crit :

Déjà, ma première question : Matt et Jenny c'est une référence au vieux feuilleton des années 70 ou c'est une coïncidence ? bcsmile

Pure coĂŻncidence ! bcbig_smile

Je ne savais même pas qu'un tel feuilleton avait existé. Ça causait de quoi ?


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#13 07 Jul 2011 18:34

Pascalahad
membre
Inscription : 14 Jun 2010

Re : [buzz] SOMBRE 1

C'était un feuilleton soporifique sur deux gamins orphelins (Matt et Jenny donc) qui débarquaient au Canada à la recherche de leur oncle. Deux têtes à claque. Avec une chanson de générique francisée qui prenait bien la tête, du genre qui reste dans la tête. A jamais.

http://www.archives80.com/television/se … /generique

A vos risques et périls... je me doutais bien que c'était une coïncidence, il n'y a que les vieux comme moi qui peuvent s'en souvenir, et encore, pas tous...

J'hésiterai lorsque je ferai jouer le scénario entre garder les noms, et les massacrer allègrement, ou conserver les noms au risque que d'autres joueurs de ma génération sautent sur l'occasion pour chanter le générique à tue-tête...

Hors ligne

#14 08 Jul 2011 00:47

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Mais mais mais mais mais, mais ouiiiiiii ! bcbig_smile

Je me souviens de ce générique (moi aussi, je suis un vieux). Et c'est vrai que la référence est malvenue. Pour te rassurer, aucun de mes joueurs (et sur 13 playtests, ça commence à en faire) ne l'a relevée.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#15 08 Jul 2011 14:27

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sur son blog, Gabriel FĂ©raud (Manga BoyZ) a Ă©crit :

J’en profite pour signaler que j’ai pu acquérir Sombre, le JDR du camarade Johan Scipion, et c’est du tout bon ! Autant de psychologie, et c’est le mot, en un système aussi fluide, je tire mon chapeau.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#16 08 Jul 2011 14:59

Seb
membre
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [buzz] SOMBRE 1

Johan Scipion a Ă©crit :

Mais mais mais mais mais, mais ouiiiiiii ! bcbig_smile

Je me souviens de ce générique (moi aussi, je suis un vieux). Et c'est vrai que la référence est malvenue. Pour te rassurer, aucun de mes joueurs (et sur 13 playtests, ça commence à en faire) ne l'a relevée.

Même moi qui suis beaucoup moins vieux que vous, je connais ce putain de truc, waow! en fait c'est le visuel et la gueule des personnages qui me fait tilter mais le générique n'a pas réveillé autant de vieux souvenirs que prévus...

Hors ligne

#17 15 Jul 2011 15:13

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sur son blog, Emmanuel Gharbi a Ă©crit :

Sombre : le nec plus ultra de l'horreur sur table.


Un système de jeu ultra abouti ? Un scénario ultra efficace ? Le tout tenant en 44 pages ? Et pour 7 euros ? Ce challenge, Johan Scipion l'a remporté haut la main avec Sombre. Une merveille, tout simplement.


Cela fait un bout de temps que, dans chaque salon ou convention de jeux de rôle où je me rends, je croise Johan. Pourtant, je vais peu en conventions. Mais lui est un stakhanoviste. Et à chaque fois, Sombre est planifié sur l'une ou l'autre table de démo. Des parties qui ont toujours l'air drôlement marquantes pour ceux qui ont la chance d'y participer. On se dit que forcément, il y a un truc. Alors, quand enfin on peut mettre la main sur Sombre, on se précipite... et on prend une baffe.

La tagline de Sombre, c'est "la peur comme au cinéma". Ouaip, c'est ambitieux. Mais parfaitement réussi. Attention, Sombre n'est pas à mettre entre toutes les mains : ici, pas de second degré. Sombre, c'est l'horreur, la vraie, le survival pur et dur. Les joueurs interprètent des victimes confrontées à l'impensable. Ils ne s'en tireront pas tous. Et certains se révéleront sans doute être leurs propres pires ennemis.

Sombre n°1 est le premier volume d'une publication entièrement dédiée à Sombre. Ce premier numéro contient le système de jeu complet, et son accessoire, le deck de personnalités. S'y ajoute un scénario prêt à jouer, sur la thématique des zombies. Sur la forme, on est forcément séduit par l'illustration de couverture très réussie, signe Greg Lowfé Guilhaumond. Qu'on se le dise, cet illustrateur là sait tout faire ! A l'intérieur, le maitre mot est sobriété : une mise en page très épurée, aucune illustration. Un minimalisme qui sert finalement le propos, bien plus que les illustrations de bimbos démembrées qu'on a pu voir dans d'autre produits.



Le système de jeu

Je fais partie de ceux qui pensent qu'on reconnaît un bon système de jeu a deux caractéristiques majeures :
- Il doit parfaitement soutenir l'ambiance défendue par l'auteur, voir même la modeler en partie. En ce sens, il est primordial dans la conception du jeu et n'est jamais neutre. Il doit apporter de la saveur, renforcer l'immersion en mettant en avant les thèmes du jeu par des idées de gameplay adaptées.
- Il doit être suffisamment simple pour être expliqué en dix minutes et surtout, doit s'effacer derrière la narration, tout en la renforçant comme vu au premier point.

Une sacrée quadrature du cercle, que Johan réussit avec maestria. Le système de Sombre tient en 18 pages mais se paie le luxe d'être a la fois extrêmement épuré (on sent la maniaquerie apportée à raffiner le texte jusqu'a en éliminer le moindre mot superflu) et parfaitement clair : les nombreux exemples sont très bien choisis et permettent une compréhension immédiate du propos.

Sombre est ainsi un modèle d'accessibilité, qui se termine par une FAQ permettant a l'auteur de bien éclaircir ses choix de game design. Oui, il est normal que le Tir soit restrictif et peu efficace : dans un film d'horreur, on privilégie l'affrontement rapproché. Bref, le jeu a été tellement testé que rien ici n'est laissé à l'interprétation du lecteur : c'est carré, efficace et affûté. Autant que la lame de Jason Vorhees.



Le deck de personnalité

C'est l'une des excellentes idées du jeu. Vous choisissez la personnalité de votre personnage (arrogant, conformiste, irritable, prudent... il y en a 24). Au fur et à mesure que votre jauge d'esprit se dégrade en raison des événements traumatisants que vous vivrez, votre personnalité va évoluer, vers l'extrême naturellement.

Ainsi, le Mélancolique deviendra Défaitiste puis finalement Dépressif. Le Discipliné, lui, se révélera Autoritaire et finalement Tyrannique. C'est un processus redoutable, qui permet une montée crescendo vers la folie irrémédiable et qui ne devrait pas laisser les joueurs insensibles. Chaque variation de personnalité est présentée sur une carte avec un texte descriptif là encore très travaillé. En toute franchise, je n'imagine plus une partie d'horreur sans cet outil. Ultime !



"House of the rising dead", le scénario

Il se déroule au Texas en 1973 et offre aux joueurs un huis-clos traumatisant sur fond d'apocalypse zombie. Le scénario est simple mais il est parfaitement huilé et l'intérêt des tests répétés est ici encore évident : chaque situation est parfaitement analysée par l'auteur qui offre au meneur de jeu des conseils circonstanciés sur la manière d'aborder les lieux, événements, objets ou éléments d'ambiance.

Sans surprise, sur une trame classique, Johan réussit un scénario qui devrait donner lieu à quelques heures mémorables de tension et d'effroi.



OK. Vous avez cet été envie de retrouver les frissons d'un véritable survival horror. Vous voulez transporter vos joueurs dans les coursives huileuses d'Alien ? Vous voulez les confronter à la paranoïa étouffante de The Thing ? Les opposer aux dégénérés déviants de La Colline à des yeux ou de Deliverance ? Voir s'ils ont les nerfs pour survivre à l'atmosphère poisseuse de Massacre à la Tronçonneuse ? Les jeter dans les griffes du pire psycho killer qu'il se puisse imaginer ? Procurez-vous d'urgence Sombre. Il ne vous en coutera que 7 euros.

Sombre n'est pas seulement un excellent jeu. C'est un essentiel.

Source : http://parkingmaudit.blogspot.com/2011/ … rreur.html


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#18 18 Jul 2011 12:01

fablyrr
membre
Lieu : Paris
Inscription : 02 Nov 2007
Site Web

Re : [buzz] SOMBRE 1

hello, comme promis voici ma petite critique de Sombre (au lieu de polluer d'un post de 10 000 km je met un lien) : Critique Sombre + DĂ©s de Sang

Cela m'a paru intéressant de faire une critique de Dés de sang en parallèle ;)

Hors ligne

#19 18 Jul 2011 12:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Ouah, c'est bien classe. Merci !  yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#20 18 Jul 2011 15:17

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Le Fix, c'est chic !


Il y a une critique de Sombre 1 dans le Fix de cette semaine (n°19, du 18 au 24 juillet).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums