Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#11 20 Aug 2011 03:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Gourgouilloult sur JDR Strasbourg a Ă©crit :

J'ai lu le scénar House of the Rising Dead.

Ce que je peux déjà vous en dire, c'est que autant les films d'horreur ont en général pas trop d'effet sur moi (parfois ils me font sourire, parfois ils m'ennuient, souvent c'est « juste un film »), autant la simple lecture du scénar m'a mis tout le début de soirée dans un esprit de « le monde est glauque, la fin est proche » assez perturbant.

Un peu le même effet que m'avait fait le premier épisode de la série Walking Dead, en fait.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#12 26 Aug 2011 08:01

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain sur Casus NO a Ă©crit :

Je sors juste de ma première partie de Sombre, où j'ai pu terroriser 4 cobayes volontaires à grand renfort de zombies.

Et en tout cas l'impression que j'avais à la lecture s'est confirmée : Sombre ça roule tout seul ! Aussi bien le système que le scénario sont clairs, playtestés et bien expliqués. Donc aucune bidouille à faire, que se soit au niveau de règles ou du scénario qui, grâce à sa structure assez fermée et au nombreux cas de figures prévus et expliqués, se prend en main tout seul.

La partie a été très dynamique, avec une équipe volontaire, plutôt chanceuse aux dés et particulièrement ingénieuse : un joueur dont le personnage avait la carte impulsif (et devenu téméraire suite à de nombreux traumatismes) s'est mis en tête de faire écrouler un pan du mur de la maison en bois sur les zombies à l'extérieur. Comme il avait planifié ça dès le début du scénario et que la maison a terminé en flamme je l'ai autorisé, ce qui a fourni une diversion permettant la fuite de deux autres PJs. La moitié de l'équipe a survécu donc, mais avec des personnages vraiment en sale état.

A la table tout le monde s'est bien amusé, même si un des joueurs s'est senti un peu frustré par le système, enfin surtout par les cartes de personnalité. Le roleplay conseillé par celles-ci allant à l'encontre ou limitant ses réflexes de survie en tant que joueur. Bref, et c'est surement ma faute, il s'était imaginé la partie comme un défi ludique (essayer de s'en sortir malgré une adversité écrasante) et du coup le roleplay l'a un peu embêté au départ. Cela dit il s'est vite ajusté et a passé un bon moment aussi.

J’attends d'autres scénarios de cette qualité maintenant !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#13 26 Aug 2011 08:01

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :

Je sors juste de ma première partie de Sombre

Merci pour ton feedback, il est très cool ! Super content que ta partie se soit bien déroulée. Et merci aussi pour les compliments, ils me font particulièrement plaisir. Je veux dire par là que si un retour positif après lecture est toujours gratifiant, le même retour après jeu l'est cent fois plus ! En clair, je kiffe grave.



c'est surement ma faute, il s'était imaginé la partie comme un défi ludique

En fait, c'est un peu de notre faute à tous les deux. De nombreux meneurs de Sombre rencontrent ce genre de problèmes. Moi-même, cela m'arrivait assez régulièrement de par le passé.

La difficulté vient du fait que Sombre propose une expérience de jeu relativement atypique. Jouer une victime, une vraie, n'est pas si courant en jeu de rôle (et cela participe évidemment de l'intérêt de Sombre). Même pour les joueurs qui ont une certaine expérience du jeu d'horreur, typiquement de vieux routards de Cthulhu, ça ne va pas de soi. Pour beaucoup, il y a un petit temps d'adaptation, qui peut provoquer le genre de souci que tu as rencontrés.

J'ai mis un peu de neurones sur l'affaire et aujourd'hui, ça se passe nettement mieux à ma table. Pour bien mettre les joueurs dans le bain de Sombre, j'utilise deux techniques :

+ À chaque partie avec de nouveaux joueurs (ce qui m'arrive très souvent car je mène en conv), un briefing précis, dans lequel je prends le temps d'expliquer en détail la condition de victime et ce qu'elle implique en termes de jeu.

+ Quand je le peux, un double feature (un double programme, comme on le faisait autrefois dans les cinémas qui diffusaient des films d'horreur), c'est-à-dire qu'avant de faire jouer un scénario long (House par exemple), j'attaque par un court (l'un de ceux que je mène en convention). Du côté meneur, c'est plus exigeant qu'une séance simple, mais l'intérêt de la manoeuvre est que le scénar long part sur des bases vraiment plus saines.

Là où je dis que c'est un peu ma faute, c'est que rien de tout ça ne se trouve dans Sombre 1, ni les conseils qui vont bien ni le scénar court. Tout bêtement parce que je n'ai pas eu la place de les y mettre. Je me rattraperai dans Sombre 2, qui contiendra un article sur le briefing d'avant la partie (où j'expliquerai de manière détaillée la façon dont je présente mon jeu à ma table) et un scénario court (un survival compétitif à la Battle royale, qui en une heure de jeu permet aux joueurs de bien prendre la mesure du système).



J’attends d'autres scénarios de cette qualité maintenant !

C'est en cours.  bccool


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#14 27 Aug 2011 17:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :

Je t'attends de pied ferme alors !

Mais c'est marrant que tu parles de petit scénario précédent le plat de résistance, parce que c'est quelques chose que je voulais tenter avec ton système.

J'aurais commencé par proposer aux joueurs une petite mission d'exploration (surement avec des PJs soldats, je suis en train d'y réfléchir) qui se terminerait par une fuite effrénée et un prompt retour à la base (max 1h30). Et là, après avoir laisser les joueurs compter les blessés et apprécier le fait d'être encore vivant, 2ème effet kiss cool : la base est attaquée de l'extérieur et de l'intérieur.

Si j'ai un bon timing et qu'on fait une pause repas+bonne bouteille entre les 2 parties du scĂ©nario (sans qu'ils sachent que la 2ème partie de soirĂ©e sera consacrĂ© au mĂŞme jeu) je suis sur de pouvoir les cueillir en pleine digestion et les faire paniquer !  :twisted:


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#15 27 Aug 2011 17:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :

Mais c'est marrant que tu parles de petit scénario précédent le plat de résistance, parce que c'est quelques chose que je voulais tenter avec ton système.

Je ne pense pas que ce soit une coïncidence car le thème du jeu y invite fortement. Les références cinématographiques étant centrales, les notions de double programme, de court métrage introductif, voire de séquence prégénérique, s'imposent assez naturellement à l'esprit.


(surement avec des PJs soldats, je suis en train d'y réfléchir)

Un petit conseil : techniquement, le principal truc Ă  cogiter, c'est la gestion de Tir.

+ Soit tu restes dans une perspective horrifique radicale et tu imposes Ă  tous les joueurs de prendre Tir parce que leurs PJ sont soldats.

+ Soit tu considères que des soldats sont certes des victimes mais pas tout à fait ordinaires, auquel cas tu intègres Tir à Corps (ce qui revient à donner un Avantage gratos à tous les PJ).

Les deux options sont intéressantes. Le choix dépend surtout de l'histoire que tu as en tête.


une pause repas+bonne bouteille entre les 2 parties

Oui, c'est ce que je fais aussi. Scénar 1 puis entracte puis scénar 2. D'une, ça me permet de souffler un peu. De deux, l'entracte est une excellente occasion de débriefer tranquillement le scénar 1 et de bien (re)cadrer les joueurs dans la perspective du scénar 2.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#16 27 Aug 2011 17:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :
Johan Scipion a Ă©crit :

Un petit conseil : techniquement, le principal truc Ă  cogiter, c'est la gestion de Tir.

Je comptais donner aux PJs l'avantage Tir et peut-être même 1 ou 2 points de Corps supplémentaires, pour mettre les joueurs en confiance (et qu'ils se sentent légitimes en tant que soldats).

Johan Scipion a Ă©crit :

Oui, c'est ce que je fais aussi. Scénar 1 puis entracte puis scénar 2. D'une, ça me permet de souffler un peu. De deux, l'entracte est une excellente occasion de débriefer tranquillement le scénar 1 et de bien (re)cadrer les joueurs dans la perspective du scénar 2.

Oui voila c'est ça, on discute tranquillement de la partie, de ce qu'on pourrait amĂ©liorer pour la prochaine fois et soudain ils rĂ©alisent que la prochaine fois c'est maintenant !  :mrgreen:
Je voyais ça comme une première partie plus aventure horrifique (on déguste mais on est des gros durs bien entrainés) et une deuxième partie plus purement horrifique (on est des gros durs, mais on est à bout et ils continuent à s'acharner sur nous !). Je ne sais pas si c'est très pertinent, mais ça fait bien longtemps que je joue avec la même équipe et du coup les surprendre eux (et pas seulement leurs personnages) me semble intéressant pour bousculer les habitudes de jeu.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#17 27 Aug 2011 17:41

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :

peut-être même 1 ou 2 points de Corps supplémentaires, pour mettre les joueurs en confiance (et qu'ils se sentent légitimes en tant que soldats).

Perso, ce n'est pas un truc que je ferais.

D'abord, il y a le côté pratico-pratique : la jauge sur la feuille de perso ne monte que jusqu'à 12. Si tu rajoutes du Corps, faut rajouter des cercles et c'est un petit peu le bordel. Pas la mort non plus, hein, mais quand même. Moins tu encombres la feuille, mieux c'est.

Le vrai souci, c'est que si tu boostes les PJ de cette manière, tu déprécies leur condition de victime. Et ça, c'est assez embêtant si le premier petit scénar doit avoir valeur pédagogique.



Je voyais ça comme une première partie plus aventure horrifique (on déguste mais on est des gros durs bien entrainés) et une deuxième partie plus purement horrifique (on est des gros durs, mais on est à bout et ils continuent à s'acharner sur nous !).

OK, je comprends mieux. Ce que tu veux, c'est un scénar d'intro un peu bourrin, façon actioner horrifique à la Predator, et une suite plus proche de, disons, Dog soldiers.

Dans ce cas, je te conseillerais plutôt de faire jouer des PNJ dans le scénario 1 et des PJ dans le 2. Typiquement : des commandos sous testostérone dans le scénar 1, puis des trouffions de base dans le 2. Vu que les premiers se seront fait salement écharper avant l'entracte, ça devrait pas mal mettre la pression sur les seconds dans le scénar d'après.

Donc dans le scénar 1, au lieu de donner des feuilles de perso à tes joueurs, tu leur files à chacun une carte de PNJ (y'en a une planche à dispo dans Sombre 1). Immédiatement, les persos sont plus bourrins : pas de Personnalité ni de Séquelles, un Niveau qui peut aller jusqu'à 15, adrénaline permanente, Tir intégré. Et si certains de ces PNJ survivent au scénar 1, tu les réutilises évidemment dans le 2.

Bon sang, ce concept de two-shot PNJ/PJ me fait grave kiffer ! J'ai depuis longtemps envie d'écrire un scénario qui se passerait dans la jungle, ça me donne furieusement envie de m'y mettre.



Je ne sais pas si c'est très pertinent, mais ça fait bien longtemps que je joue avec la même équipe et du coup les surprendre eux (et pas seulement leurs personnages) me semble intéressant pour bousculer les habitudes de jeu.

Quand tu veux faire flipper tes joueurs, tromper leurs attentes est toujours utile. Le contre-pied, c'est d'ailleurs un peu beaucoup lĂ -dessus que fonctionne House of the rising dead.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#18 28 Aug 2011 20:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :
Johan Scipion a Ă©crit :

Et ça, c'est assez embêtant si le premier petit scénar doit avoir valeur pédagogique.

Pour ma table la premier scénar est déjà passé. Et je pense que le message : "vous êtes des victimes" est bien passé. Pédagogie rime vraiment avec zombie.

Johan Scipion a Ă©crit :

OK, je comprends mieux. Ce que tu veux, c'est un scénar d'intro un peu bourrin, façon actioner horrifique à la Predator, et une suite plus proche de, disons, Dog soldiers.

Exactement.

Johan Scipion a Ă©crit :

Dans ce cas, je te conseillerais plutôt de faire jouer des PNJ dans le scénario 1 et des PJ dans le 2. Typiquement : des commandos sous testostérone dans le scénar 1, puis des trouffions de base dans le 2. Vu que les premiers se seront fait salement écharper avant l'entracte, ça devrait pas mal mettre la pression sur les seconds dans le scénar d'après.

C'est une idée aussi ! Mais ça ne serait pas plus simple de booster légèrement les PJs et de compter sur l'amenuisement obligatoire des jauges durant la première partie (qui serait courte 1h - 1h30max) pour mettre la pression durant la deuxième ?


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#19 28 Aug 2011 20:45

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Sire Gauvain a Ă©crit :

PĂ©dagogie rime vraiment avec zombie.

bcbig_smile



Mais ça ne serait pas plus simple de booster légèrement les PJs et de compter sur l'amenuisement obligatoire des jauges durant la première partie (qui serait courte 1h - 1h30max) pour mettre la pression durant la deuxième ?

Plus simple, je ne pense pas. La solution PNJ à jouer a deux avantages. D'une, elle ne demande aucun ajustement technique. Tout est à dispo dans le système, y'a qu'a se servir. De deux, je sais de manière certaine qu'elle fonctionne parce que je l'utilise régulièrement à ma table. Presque à chaque partie ces derniers temps.

Mais si tu préfères innover, je t'encourage vivement à te faire plaisir (et à me faire du feedback détaillé après bien sûr) ! La simplicité du système invite clairement à la bidouille et moi, je suis très attentif à toutes les variantes que produisent les meneurs. C'est souvent de là que viennent les bonnes idées pour faire avancer mon petit bousin.

En général, je conseille de faire au moins une partie by ze book avant de mettre les mains dans le cambouis. Ça permet de bien jauger du système et de pouvoir lui apporter des modifs en toute connaissance de cause. Pour en avoir pas mal causé avec tout un tas de gens au fil des années, je sais que la lecture seule ne suffit pas à prendre la pleine mesure de Sombre. Il faut jouer pour bien saisir que derrière la simplicité (qui saute un peu à la gorge des yeux) se cache un équilibrage assez fin entre jouabilité et létalité (et que c'est ce qui crée les conditions techniques de l'expérience horrifique promise par le jeu). Mais il me semble que jouer by ze book est ce que tu as fait lorsque tu as mené House, donc c'est pile poil.

Concernant ton idée de PJ boostés dans le scénar 1, ce qui me semble poser problème n'est pas tant l'aspect strictement technique (tu trouveras la solution qui te convient le mieux, je te fais toute confiance là-dessus) que globalement narratif. Je m'explique :

Tu veux un scénar 1 à la Predator, mais ce qui fait l'intérêt (et l'intensité) de ce film, c'est que la quasi-totalité du cast, des gros bras testostéronés à la mode eighties, y passe. Le Predator leur démonte la tronche à tous et c'est ça qui fait basculer le film de l'actioner standard (big guns, explosions et cascades à trampolines façon A-Team) au survival forestier tendu du slip.

Si tu veux retrouver cette intensité dans ton premier scénario, tu ne peux pas te contenter de booster un peu tes PJ en te disant que ça te permettra de ne pas trop les abîmer avant le scénar 2. Pour que le scénar 1 soit efficace, notamment pour qu'il crédibilise bien tes antagos (pour que ton Predator a toi soit bien flippant), il faut qu'il soit potentiellement létal. Et bon à Sombre, le potentiellement létal produit quasi à coup sûr une hécatombe, le système est conçu pour.

Du coup, un double cast s'impose un peu. Que le premier soit constitué de PNJ ou de PJ boostés, peu importe, mais je pense qu'il faut qu'il soit jetable, histoire que tu puisses y aller sans retenue dans le scénar 1. Si tu es contraint de ménager tes joueurs pour préserver leurs persos en vue du scénar 2, tu vas te retrouver avec une première partie super molle, un survival sans réel enjeu de survie, c'est-à-dire tout le contraire de ce que tu recherches.

Au passage, cette idée de cast jetable pousse fortement à proposer des prétirés pour le scénario 1 et à réserver la créa collective au scénario 2, ce qui te permettrait d'en discuter tranquillou avec tes joueurs durant l'entracte.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#20 31 Aug 2011 22:41

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 1

Kristoff Valla sur son blog a Ă©crit :

Sombre... brrrrr 


Sombre... Voilà déjà pas mal de temps que l'on voit Johan Scipion, pour ceux qui ne s'en doute pas : l'auteur de Sombre, se promener sur les salons avec un exemplaire de travail sous le bras, proposant partie de tests et discussions sur ce projet. Et bien, cela devait finir par arriver. Sombre est là !
Ok, me direz-vous, mais qu'est-ce que c'est ?
J'y viens : Sombre est un système de jeu de rôle destiné à mettre en scène des scénarios d'horreur, tels ces films allant du thriller au gore qui cherchent à nous arracher des cris de frayeur. L'épouvante, l'horreur, "la peur comme au cinéma" dixit le credo du jeu...
Cela faisait donc un moment que Johan m'avait parlé de Sombre, j'avais eu l'occasion de lire quelques versions Béta et j'étais impatient de découvrir le résultat final. Dès l'annonce de la parution du jeu, j'ai donc commandé un exemplaire, autant pour soutenir le travail de Johan que par désir de lire Sombre. Ce qui fut fait dans la soirée, dès réception. Alors, le bilan ?
Inutile de vous faire languir plus longtemps : Pari gagné !
Un petit livret A5, 44 pages. C'est tout ? Oui, et cela suffit. Tout est là, pour un premier contact et jouer immédiatement. Jugez plutôt : un système de règle complet (j'y reviens), des personnalités (là dessus aussi) et un scénario complet, bien ficelé et flippant à souhait, avec des zombies. Un modèle du genre, soit dit en passant, mais je ne m'étendrai justement pas sur cette partie du livre pour ne pas déflorer trop de choses.
Les règles donc : concises, simples à prendre en main, intuitives, très courtes (une dizaines de page). Et pourtant elles réussissent parfaitement à rendre l'ambiance des films et des histoires d'horreur. A base d'un seul D20 et d'un d6, je n'ai aucun doute sur leur efficacité (de plus, vu le nombre de tests qu'elles ont subis...). Deux jauges : Esprit et Corps qui baissent inexorablement, voilà de quoi entretenir la tension chez le joueur. Le principe de l'adrénaline, excellent, permet au personnage, quel que soit son état mental ou physique de se dépasser... astucieux et une fois encore bien dans l'ambiance.
Aucun souci de ce côté là, Sombre fonctionne.
Mais ce sont les Personnalités qui font la plus grande trouvaille et force du jeu. En effet, le joueur choisit à la création de son alter ego un "profil psychologique". Celui-ci se décompose en trois stades symbolisant la lente perte de contrôle du personnage face à l'horreur. Un exemple : une personnalité "méthodique" deviendra peu à peu "maniaque" puis "obsessionnelle". Une autre "nerveuse" deviendra "agitée" puis "frénétique" au fur et à mesure que la folie la gagne.
Ces informations résumées sur trois cartes donnent aux joueurs les clefs pour interpréter son rôle au mieux et mettre en scène sa vision déliquescente de la situation. juste Brillant !

Voilà, j'espère que mon enthousiasme va vous donner envie de découvrir Sombre. Ce serait de toute façon dommage de rater ce jeu.
D'autres arguments ?
Ok : pour 7€ (minimum) vous avez un jeu de rôle complet, parfaitement adapté à mettre en scène des histoires d'horreur, immédiatement jouable grâce à son scénario inclus.
Sur la couverture, vous pouvez lire "n°1". Fort du succès obtenu, un n°2 et donc prévu qui devrait aborder un univers qui me fait rêver depuis longtemps : Extinction (et si les grands anciens avaient gagné et que Cthulhu se soit réveillé de son long sommeil ?); Et d'autres encore...
parce que Johan Scipion est un gars sympa et que son travail mérite vraiment d'être connu. Parce que vous trouverez des idées exploitables por vos propres jeux d'horreur.
Toujours pas convaincus ? Bon, allez donc faire un tour sur Terres Ă©tranges, le site de Sombre, l'ami Johan en parle mieux que moi... et profitez-en pour commander votre exemplaire.
parce que, comme le dit l'auteur du jeu (ou son avatar) : Sombre c'est bon ! Mangez-en !

Bravo Johan ! Tu as réussi !

Source : http://kristoff-valla.blogspot.com/2011 … rrrrr.html


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums