Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#421 25 Jun 2019 06:52

Alaz
membre
Inscription : 02 Jun 2018

Re : [S1] House of the rising dead

En fait, en relisant rapidement Sombre 1 et le scénar, j'ai été surpris de constater que la création de perso ne préconisait pas d'éviter certaines Personnalités. Même si mes joueurs ne connaissaient pas Sombre, moi, je connaissais bien les joueurs et le scénar, du coup d'un part j'ai pu composer avec leurs envies et leur faire confiance (ils ont vraiment bien joué le jeu, certaines scènes catastrophiques comme le plantage du pick-up, c'est eux qui les ont décrites), et d'autres part j'ai pu prendre des libertés sur le scénar (l'intervention du petit frère en PNJ m'a parue intéressante) et me le réapproprier à mon style. La première fois que j'ai fait ce scénar, deux joueurs se sont entretués, puis ils ont repris les "petits frères jumeaux d'Oswald", et à partir de là personne n'est mort. J'avais l'impression d'être passé à côté de l'esprit de Sombre. Cette fois, j'ai vraiment joué à fond l'aspect Victimes (par opposition à Héros). Et le joueurs aussi !

Hors ligne

#422 25 Jun 2019 15:56

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Alaz a Ă©crit :

En fait, en relisant rapidement Sombre 1 et le scénar, j'ai été surpris de constater que la création de perso ne préconisait pas d'éviter certaines Personnalités.

C'est parce qu'au regard de mes playtests, il m'est apparu qu'aucune n'était véritablement à déconseiller. Même si, clairement, il en est de plus difficiles à jouer dans House que d'autres. J'en parle dans Sombre 4 (p. 32) et y reviendrai dans un futur article consacré à la jauge d'Esprit.


Cette fois, j'ai vraiment joué à fond l'aspect Victimes (par opposition à Héros). Et le joueurs aussi !

Yes. rock


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#423 27 Oct 2019 15:48

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Je poste ici un rapide retour sur une partie menée cet été par Yann, un friend in darkness, avec une de ses tables habituelles. Il s'agit de sa première animation avec eux autour. Il a choisit Sombre car il a bon goût, et non Rift, son jeu de prédilection (qu'il mène sur une autre tablée).

5x joueurs, tous bons amis, dont 2x vieux routards du jdr que j'ai connu il y a longtemps dans une autre vie. Tous ont le profil "rôliste tradi" (sans péjoration), et pratiquent aussi les jeux de plateaux. Yann les fréquente depuis maintenant deux ans, il a acquis la gamme Sombre complète, a tout bien potassé et nous en avons même discuté avant de monter sur scène : tout devrait bien se passer, aucune raison pour que ça foire. Pour peu que le groupe se soit réuni pour passer un bon moment, avec des conditions pareilles, même un meneur qui bafouille et/ou se contredit ne plombe pas la soirée (et au pire on se rabat sur la bière).

La créa se passe relativement bien, un groupe à peu près uni, avec juste ce qu'il faut de dissensions pour que la situation s'envenime au pire moment...

Mais le début de partie passe mal : le groupe n'apprécie pas du tout l'intro in media res et les critiques fusent sans tarder. Ce premier point me fait réagir lorsque Yann l'évoque, car l'entrée en matière particulière de ce scénario devrait justement convenir à des amateurs de JdP.

Et tout bascule d'emblée, lorsque le dernier survivant entre dans la maison, tandis qu'Oswald le couvre, se retourne et l'abat dans le dos d'un 12/6 des familles. Ouate. Ze. Phoque. Le joueur, déjà armé d'un révolver, justifie son acte : "je voulais son fusil". Je précise ici qu'il s'agit d'un rôliste vétéran et meneur averti.

La partie suivra difficilement son cours jusqu'au générique (les joueurs contestent notamment la pénurie ambiante). Un seul survivant. Aucun participant n'est satisfait, Yann est déçu. On en parle. Je lui expose ma théorie, basée sur la connaissance passée du joueur responsable de la mort d'Oz. Le joueur en question s'avait que yann mènerait House, qui l'avait annoncé plusieurs semaines auparavant. Je le soupçonne de s'être rencardé, notamment par le biais de ce forum (il n'est donc pas impossible qu'il lise ce post). Il ne peut alors ignorer l'importance d'Oz. Et dans le cas contraire (procès d'intention toussa) il n'est pas concevable qu'il ne l'ait pas compris durant les quelques tours où les premiers membres du groupe entrent et le moment où, bon dernier, il arrive enfin. Ce meurtre gratuit d'un type qui leur sauve la vie, et sa justification, sentent trop le faisandé pour être honnêtes. Ce joueur/meneur est trop exercé pour présenter spontanément ce type de comportements infantiles et pré-pubères. L'instakill conclue ici une déclaration d'hostilité intentionnelle qui aurait dans tous les cas précipité un conflit meurtrier immédiat entre Oz et le groupe. Délétère pour tous, et pour la poursuite de la partie, ce qu'il ne pouvait pas manquer d'anticiper. D'autant qu'il exécute son geste sans même "savoir" si d'autres gens (armés) sont à l'intérieur...

S'bref. Je refais le match et explique à Yann qu'en pareil cas il peut charger le meurtrier de Séquelles, et en attribuer également aux spectateurs (choc de la violence gratuite). Puis leur signifier (en appuyant bien des deux pieds) que leur "pote" vient de buter froidement le premier type qui leur vient en aide... Dans combien de temps leur tour viendra ? (grand déstockage du verbe "venir", -50% sur toute la gamme). Puis d'enchainer avec l'intrusion et l'invasion des zombies par la porte mal refermée, ou par une fenêtre qui aurait finalement cédé sous le poids des morts... Histoire de clore dans le sang un moment douloureux et d'euthanasier une séance de jeu aux mauvais relents de traquenard.

Hors ligne

#424 27 Oct 2019 16:12

Peggy
video killed the radio star
Inscription : 11 Dec 2015

Re : [S1] House of the rising dead

Ah  ouais  pas  cool  du tout  ! bcshock
Yann ,  l'a pas  rembarrer  direct  ou du moins  lui  demander  direct  pourquoi  il  a  buter  direct le  " sauveur"  ,  il avait  quoi  comme  trait/profession  , si  j'ai  bien pigĂ©  c'est lui qui avait  le  revolver ...  ouais pas  facile  de courir  avec  hein
La  vache  la partie  qui  dès  le  dĂ©part elle  est  " fini" ,  moi  perso  le  gars  Ă  ma  table  c'est interrogatoire!
j'espère  que Yann  ne se  focalise pas  sur  cette partie  et qu'il retentera un  autre  house  sans  le  joueur  en question ça  serait bien pour  lui  ,  malheureusement  ,  je sais  que  c'est pas  facile  , mais  des fois  nĂ©cessaire  pour  le  bien  de tous  pour  les  parties  de jdr  Ă  venir !
Dis  Ă  ton pote  de venir  en causer  on mords pas  ^^
merci  du retour

Hors ligne

#425 27 Oct 2019 22:04

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Et ben non, Yann a (plutôt bien) géré comme il pouvait, déstabilisé et inquiet de la suite de la partie. The show must go on, even to la cuvette... Il a sauvé les meubles (4 morts/5), mais la table n'étais pas, je pense d'après son exposé, disposée à "jouer pour le fun", comme on l'entend lorsqu'on a âprement négocié avec madame une soirée jdr, tandis qu'elle garde les enfants. Cette histoire sent juste le "gentil" laminage du fond des chaussettes.

Oui Peggy, avec un groupe de démo j'aurai agit en mode "i'm a professional = keep calm and kill'em all" (Séquelles + zombies comme présenté), mais avec une tablée habituelle j'aurai direct arrêté la partie et demandé à l'assistance si quelqu'un d'autre que moi était venu jouer ce soir, histoire de pouvoir au moins finir sur une partie d'échec ou de go (ou de rentrer me rabattre sur la bière). Mais on est d'accord qu'en vérité un truc comme ça ne t'arrive pas avec des joueurs qui t'apprécient. Donc...

Fort de cette "agréable" expérience, Yann a décidé de se recentrer sur Rift, mais je l'ai invité à ma table "dream team" pour qu'il nous (re)fasse un House (ou un scénario de son crû). Ce qui lui apporte la garantie de passer un bon moment. Nous, on aime le fun, on aime mourir à Sombre.

Dernière modification par DeathAmbre (27 Oct 2019 22:08)

Hors ligne

#426 28 Oct 2019 14:17

Majestic
membre
Inscription : 23 Oct 2019

Re : [S1] House of the rising dead

Bonjour Ă  tous,

Je suis très heureux de vous présenter mon premier CR! J'ai organisé une soirée Halloween ce Weekend, et j'ai eu le plaisir d'initier mes 4 amis proches et ma femme à Sombre, stressé car moi aussi c'étais la première fois que je maîtrisais, et les seules tables JDR que j'ai connu remonte à plus de 15 ans.
Cependant ce fut une super soirée! Sombre est un très bel outil, et grâce aux conseils de Johan dans S1+S4+S3 pour House et les différents CR de ce fil, j'étais full stuffed.

Voici donc le récap, brouillon, plein de zones d'ombres, désolé d'avance je n'ai rien noté, mais l'esprit est là:

Je débute la séance par une présentation brève sur le JDR; ses notions principal, j'insiste beaucoup sur la relation Meneur/PJ, le Théâtre de l'esprit. L’intérêt c'étais surtout de faire baisser la pression sur la difficulté du JDR, j'avais l'impression qu'ils s'en faisaient toute une montagne.

J’enchaîne avec l'explication des règles, qui sembles bien rentrer, à mon grand étonnement: ils sont emballés par les colonnes ESPRIT/CORPS et les séquelles possible. Quelques questions fusent, je répond facilement, la main sur le livre au cas où..

Arrive la Chronologie, j'englobe un peu en gardant les bases comme le centre commercial, Jenny et Matt, aujourd'hui et le rush épuisant sous cette canicule. Ils sont tous attentif, même certain notent des informations sur Jenny et Matt, content de pouvoir compter sur des alliés (bientôt mort). Je distribue les cartes Objets puisqu'ils abandonnent la voiture dans la panique.

Moment très fun de la création de personnage, j'ai imprimé la fiche du livre à cette effet,leur distribue à chacun, propose alors de commencer par les Noms, professions et les Avantages/Désavantage - Trait (en imposant deux Tir). Ça se passe bien, J'ai un Trappeur, un serrurier, un médecin, un vétérinaire, et un gérant de Pompe funèbre. Coup de chance le joueur avec RIEN prend Cauchemars. J'explique un à un les avantages/désavantages/personnalité qu'ils ont choisis, personne ne se prend pour un héros, j'insiste beaucoup sur le fait que je n'ai aucune influence sur la personnalité et que chacun joue ses traits comme il le peut, pour le plaisir de tous et la cohérence de leur personnage. Ça ne seras pas vraiment respecté, à part le changement de carte lors des séquelles d'esprit, les PJ ont eu des difficultés d’interprétation, mais apprécies tout de même la profondeur des cartes et les possibilités apporté par celle ci. Egalement, j'ai insisté deux trois fois sur les liens entre les PJ, et malgré mon insistance, les PJ se connaissais de vu, étais client de machine, parfois rencontrée machin en ville, mais aucun lien fort. Ça n'a pas gêner les PJ, ils sont restés soudés, j'ai perdu un peu en bagage émotionnel cependant.

On commence l'amorce tambour battant, fond sonore d'une Horde s'approchant, vociférant, deux joueur arrive au porches tandis que les 3 autres se font dangereusement rattraper, je sort le Gros Blanc et le Biker. Matt/Jenny se font dévoré. Au porche, Ava la gérante de pompe funèbre tambourine à la porte, essaye d’arracher les planches, tandis que Penny la véto décide de monter sur le porche, qui s’effondre au tour suivant, je distribue les dégâts. S'ensuit le serrurier mexicain Pablo qui s’arrête devant le porche (case 1) et qui tentent quelques tirs sur les zombies agrippant et blessant les retardataires. Oz ouvre pile au moment où les joueurs voulais contourner de désespoir le porche, tirent quelques zombie et referme la porte.

Pitch habituel, fouille minutieuse du "mutilé" Rick le trappeur qui à pris deux coups, Enculé de viets! Gros malaise autour de la table, l'amorce bien rythmé, le collier d'oreilles, les pupilles dilaté d'Oz: les joueurs réalisent que l'homme qui vient de les secourir à un gros grain, (séquelles pour tous) ils ne se sentent pas du tout en sécurité. Je parle de sa femme qui se repose, ils imaginent qu'elle est infecté, mourante. J'insiste gravement sur leur état de fatigue, il ne fouille donc pas la maison, certains s'installent en haut et "s'évanouissent" sur le plancher de la chambre, et Pablo avec son flingue s'installe dans le canapé du salon, souhaitant surveiller Oz, mais sombre très vite dans le sommeil. Aparté avec la joueuse Enora la médecin noir avec RIEN qui possède cauchemar, après la desciption de sa terreur nocturne, je lui explique son infection, la joueuse le prend très bien et comprend les enjeux, elle me dit direct ne pas vouloir en parler sinon les autres vont l'abattre (séquelle). J'en profite pour placer Oz qui rentre dans la chambre de sa femme et en ressort vidé.

Réveil affreux pour les joueurs après les coups de feu d'Oz au M16, chaleurs, attritions (séquelles). Après quelques discutions tendu avec lui, les joueurs comprennent l'urgence de la situation, la soif et la faim, Oz propose à manger, les joueurs découvrent seuls la cuisine et la porte de la cave, hésitent à ouvrir le frigo, l'ouvrent et découvrent la viande faisandé, referment sans rien prendre. L'ambiance commence à tourner à l'angoisse total, et pressentant que la cave garde un secret bien pire ils décident de sortir de la cuisine sans manger (attrition). J'ai mal détaillé la cuisine et il ne découvriront jamais la bouteille sous l'évier. Rick le trappeur se plaint de la faim devant Oz, qui lui rétorque qu'il y a de la viande dans le frigo, le trappeur se vante de ne jamais manger de viande avarié: Oz prend Rick par le bras et l’entraîne violemment devant la porte de la cave, le narguant qu'en bas la viande est fraîche. Tandis qu'Oz retourne dans le salon fier de son coup de pression, Pablo et Rick décident de descendre avec la lampe torche, tandis que les trois PJ décide d'allé voir la femme d'Oz, prétextant vouloir se reposer dans la chambre du haut.

A tâtons les deux hommes découvrent la cave, les corps, les têtes, ne fouillent pas les vêtements (pas de clé ni photos donc) et se précipite prendre le Ka-bar et l'essence. En haut les PJ ouvrent discrètement la chambre, séquelles en découvrant lily, referment directement la porte sans regarder derrière les rideaux orange.. (grosse séquelles pour tous, beaucoup change de personnalités)
C'est ici que mes joueurs décident de tuer Oz, Enora, infecté rentre seul dans la salon et se rapproche finement d'Oz, le chauffant comme jamais, tandis que les PJ caché dans la cuisine se tiennent prêt. Enora joue la pauvre survivante qui a besoin d'un Mâle, d'un vrai! Commencent à se bécoter sur le fauteuil, Enora le chevauche. Oz lui demande de retirer son tee-shirt, la PJ refuse bien sur, sa morsure serais visible, Oz insiste violemment, confrontation/jet de dès, Oz lui enlève son tee shirt, c'est là que Rick arrive en courant Ka-Bar en main, je ne joue pas la surprise, Oz tir et Rick poignard: Rick grièvement mutilé (2pv restant). Enora se jette sur Oz pour le gêner, tandis que Pablo rentre dans le salon et tir sur Oz toujours engoncé dans le fauteuil. Oswald one shot Nora (elle décide le sacrifice, surement qu'elle se sent foutu a cause de l'infection). Quelques tours de combat bien rythmé entre Pablo, rick et Oz... Oz tombe, meurt. Du sang partout dans le salon, dans l'air une odeur de poudre et de chair. (Sequelles)

Climax: Mes PJ entendent les zombies se fracasser contre la ferme, surexcité par les odeurs et les bruits, les barricade semblent prête à tomber je met sur la table un sablier de 5 min, lorsqu'il est terminer, les zombies rentreront en masse. Panique! (5 min un peu trop cours ?) Les PJs s’enlisent dans des discussions interminables sur leurs possibilités de sortie, n'ayant pas visualiser la grange, ni le pick up, ils n'ont pas l'idée de s'échapper d'urgence. Je prend la carte Zombie et la donne à Enora, coup de Théâtre! Ma joueuse, ravie! Panique général autour de la table! (je regrette un peu)
EnoraZombie saute sur Rick qui étais de dos, déjà très mal en points. Penny, la vétérinaire, bidon d'essence dans la main, déverse l'essence sur Enora et s'enfuie avec le reste des PJ dans la cuisine, laissant le bidon s'écoulé (volontairement) et Rick gêner le zombie. Dans un dernier souffle Rick sort un Zippo de son Sac à dos et enflamme l’essence, qui embrase Enora et le salon. Mort de rick, avec bravoure.

Enora la boule de feu putride fonce dans la cuisine, les PJ rentre dans la cave sous couverture du feu nourris de Pablo, et Ava qui avais le M16, ne pense pas au frigo pour bloquer la porte. Enora, qui a tenu bon, flamboyante boule de flamme fond dans les escaliers alors que les PJ au fond de la cave entendent la horde qui pénètre la ferme. C'est la fin,fond de musique classique détonant, Rick continue de tirer (rate tout ses coups) sur Enora qui lui saute à la gorge, alors que Penny et Ava s'enduise dans un dernier espoir de sang provenant des cadavres de la famille d'OZ, pensant que l'odeur de sang séché allé les camoufler (alors que c'est comme enrober un gâteau avec du sucre hein ,), la cuisine s'enflamme, le plafond s’effrite, les braises commencent à éclairer la cave. Ma table comprend que c'est la fin, je passe en cinématique en leur demandant leur dernière actions: Le sol embrasé de la cuisine tombent sous le poids de la horde, Ava à le temps de se mettre le M16 dans la bouche et tire, alors que Rick et Penny bataille dans les débris et les corps hideux, un dernier instant avant de se faire déchirer par la horde en flamme. La caméra s'éloigne, la ferme est en feu, une longue volute de fumé noir monte dans le ciel. FIN

Voilà, navré de n'avoir pas donné plus de détails sur les mécaniques, c'est un tres gros pavé narratif plein de fautes d'orthographes. J'ai moi même eu certaines difficultés à gérer mes 5 joueurs, je pense que pour une première fois c'étais pour moi très difficile de prendre en compte l'ensemble des données, entre le monde de la ferme, les règles; les traits, l'intrigue, le rythme, coté cours/coté jardin, les questions, etc.. Je fut assez brouillon mais l'essentiel étais là, et mes joueurs se sont régalé. Ils m'ont demandé qu'elle étais les possibilités pour survivre, les détails manqué, une fois éclairé, un peu de regrets sur les choix (notamment la fuite dans la cave comme dans un tombeau) et d'avoir étais plus dans la stratégie que dans l'action (ils ont beaucoup tergiversé) mais...Ils veulent refaire du JDR, du Sombre.

Merci de m'avoir permis de mettre un pied dans cette univers, c'Ă©tais super

Dernière modification par Majestic (29 Oct 2019 09:19)

Hors ligne

#427 28 Oct 2019 19:14

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

@Majestic: super partie ! Ă  la lecture de ton CR je trouve que tu t'en es vachement bien sorti !
pas de regrets à avoir pour le déclenchement sur Enora, moi je trouve que le timing est bon
tu n'as pas accordé la surprise à Rick tandis qu'Enora chauffait Oz, je penses que tu as eu raison
et la tablée est satisfaite : tu peux te taper sur l'épaule bierre

Hors ligne

#428 28 Oct 2019 21:04

Majestic
membre
Inscription : 23 Oct 2019

Re : [S1] House of the rising dead

DeathAmbre a Ă©crit :

@Majestic: super partie ! Ă  la lecture de ton CR je trouve que tu t'en es vachement bien sorti !
pas de regrets à avoir pour le déclenchement sur Enora, moi je trouve que le timing est bon
tu n'as pas accordé la surprise à Rick tandis qu'Enora chauffait Oz, je penses que tu as eu raison
et la tablée est satisfaite : tu peux te taper sur l'épaule bierre

Merci DeathAmbre, je suis satisfait en effet, dans la vie on ne réussi souvent pas ses "première fois"! et j'espère refaire une nouvelle tablée soon soon, avec un peu plus d'horizon, ca va le faire !

Dernière modification par Majestic (29 Oct 2019 09:17)

Hors ligne

#429 03 Nov 2019 14:34

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

RĂ©action au compte rendu de DeathAmbre (partie de Yann)


DeathAmbre a Ă©crit :

Je poste ici un rapide retour sur une partie menée cet été par Yann

Merci pour ce feedback, qui est vraiment très instructif. Il m'a pas mal fait cogiter.


le groupe n'apprécie pas du tout l'intro in media res et les critiques fusent sans tarder.

Je suis hyper curieux de savoir ce qui leur a déplu. Parce qu'à ma table, c'est toujours passé crème. Et en fait, je crois bien qu'il s'agit du premier CR tous meneurs confondus dans lequel un souci de cet ordre est évoqué. Qu'est-ce qui a coincé ?


Et tout bascule d'emblée, lorsque le dernier survivant entre dans la maison, tandis qu'Oswald le couvre, se retourne et l'abat dans le dos d'un 12/6 des familles. Ouate. Ze. Phoque. Le joueur, déjà armé d'un révolver, justifie son acte : "je voulais son fusil". Je précise ici qu'il s'agit d'un rôliste vétéran et meneur averti.

Putain, c'est chaud. Shit happens puissance mille. bcshock


Le joueur en question s'avait que yann mènerait House, qui l'avait annoncé plusieurs semaines auparavant. Je le soupçonne de s'être rencardé, notamment par le biais de ce forum

Si c'était avéré, ce serait bien moche.

Je comprends tout à fait qu'on joue pour la gagne et la survie. Mieux, j'apprécie. Ce n'est pas pour rien que la gamme officielle propose plusieurs scénars compétitifs, PvE ou PvP. Mais la compétition ludique sans le fair play, c'est juste de la merde.


L'instakill conclue ici une déclaration d'hostilité intentionnelle qui aurait dans tous les cas précipité un conflit meurtrier immédiat entre Oz et le groupe. Délétère pour tous, et pour la poursuite de la partie, ce qu'il ne pouvait pas manquer d'anticiper. D'autant qu'il exécute son geste sans même "savoir" si d'autres gens (armés) sont à l'intérieur...

S'il n'y a pas de triche, c'est effectivement un geste impulsif et irréfléchi. Mais s'il ne s'agit que cela, pourquoi pas ? D'un point de vue méta, on pourrait se dire que c'est mal joué. Pas tactique pour un sou. Mais si on se place du point de vue du personnage, ça peut se tenir. D'ailleurs, j'évoque cette possibilité dans la novélisation (HS2 p. 47). Elle me semble d'autant plus acceptable que :

+ La Personnalité du tueur le justifie.

+ Le meneur a déjà décrit le collier d'oreilles.

Mais ça reste un meurtre de sang-froid, et bien sale de surcroît. Un gars te sauve la vie, à toi et à tes potes, mais tu l'abats dans le dos la minute suivante pour looter son gun alors que t'en a déjà un ? Même en pleine apocalypse zombie, t'es juste un gros psychopathe. Du coup, je suis hyper d'accord avec toi, Death, lorsque tu dis :

il peut charger le meurtrier de SĂ©quelles, et en attribuer Ă©galement aux spectateurs (choc de la violence gratuite). Puis leur signifier (en appuyant bien des deux pieds) que leur "pote" vient de buter froidement le premier type qui leur vient en aide... Dans combien de temps leur tour viendra ? Puis d'enchainer avec l'intrusion et l'invasion des zombies

Dans le détail, ce que je ferais :

+ Séquelles massives pour le tireur. Au moins 6, peut-être plus. Direct, je l'envoie en phase 3 de sa Personnalité. Ça mérite grave.

+ Lourdes Séquelles pour les témoins. Le reste du groupe passe en phase 2. Quand Machin boit, tout le monde trinque. Bienvenue dans un film d'horreur.

+ Briefing des joueurs des témoins (hors la présence du tireur, que j'exclus temporairement de la table) pour les inciter à jouer l'impact. Le meurtre d'Oz à ce stade et dans ces conditions est forcément un événement majeur. On ne peut pas juste faire comme si le tireur était toujours un pote. Il vient de démontrer qu'il est un tueur sans pitié ni raison.

+ Aparté avec le joueur du tireur pour qu'il m'explique le pourquoi du comment de son geste.

+ S'il assume et que je sens qu'il est disposé à jouer l'antago, il prend la place d'Oz (le psychopathe qu'il faut buter pour pouvoir sortir tranquille de la ferme), et ça remet la partie sur les rails. Sauf que dans cette configuration, on est en PvP, que le bad guy a de l'adré et les deux flingues. Ultra chaud pour les PJ.

+ S'il faiblit en cours de partie (genre, je ne suis pas aussi méchant que ça en vrai), je profite qu'il n'est qu'à quelques cochages d'Esprit de la Folie pour le basculer PNJ. Les occasions de manger de la Séquelle ne manquent pas dans la ferme, c'est pratique. Je prends le contrôle de son perso, que je joue full antago. Comme il a démontré qu'il n'était pas un assistant du meneur fiable, pas moyen que je le lui rende. Si je juge que c'est opportun, je lui donne Billy en joker. Sinon, il reste spectateur. Tout se paie.

+ S'il n'assume pas, je fais débouler les zomblards. Le meurtre d'Oz le justifie pleinement. Attaque massive de la ferme, fuite précipitée, peut-être règlement de comptes PvP dans la grande chambre avant de quitter le bâtiment. Là aussi, on reste dans les clous du scénar. Alors oui, on perd la cave, mais tant pis. Par contre, c'est forcément plus court que prévu. Partie pliée en moins de deux heures, je pense. J'occupe le reste du créneau avec le débriefing (qui s'annonce sportif ^^) et du Zéro flash.


Maintenant, le mieux est évidemment de prévenir plutôt que de guérir :

+ Pour éviter tout ce merdier, l'idéal est de dissuader fortement les joueurs d'abattre Oz d'emblée. S'il y a eu triche, y'a pas moyen. Mais posons que ce n'est pas le cas. Juste un joueur impulsif, qui s'en bat les testiboules et « joue son perso ».

+ Pour le calmer, il faut insister sur la vigilance d'Oz. Quand je le joue durant l'exposition, je prends bien garde à ne jamais le mettre dos aux PJ car je sais que l'un d'eux dispose d'une arme à distance. Oz recule dans le couloir puis va direct se poster à la meurtrière du salon, à travers laquelle il tire encore quelques balles (S9 p. 31). Ce faisant, il garde un œil sur les PJ. Si l'un d'eux essaie de le contourner, il s'en rend compte et se tourne illico vers lui.

+ Cela n'empĂŞche pas le possesseur du revolver de tirer, on est bien d'accord. Mais il n'est pas question Ă  ce stade de lui accorder une attaque surprise. S'il veut tirer sur Oz, il doit bien comprendre que Oz tirera sur lui dans le mĂŞme Tour. C'est d'autant plus dissuasif qu'il ignore qu'Oz n'est que PNJ 7 (sa carte n'est pas encore sur la table).

+ Je précise que ce n'est en aucun cas de l'abus. Oz *est* paranoïaque, c'est le concept même du perso. Et à ce stade, il est particulièrement méfiant vis-à-vis des PJ, dont il soupçonne la contamination. Il y a toute une scène sur ce thème dans la novélisation (HS2 pp. 47 et suivantes).


Dernière recommandation, le double feature. Lorsque la table découvre Sombre, et surtout s'il y a de vieux rôlistes tradi parmi les joueurs, prévoir un White trash (S4) avant la partie de House peut aplanir pas mal de difficultés. Cela ne prend qu'une petite heure et aide à caler tout le monde en mode victime horrifique.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#430 05 Nov 2019 01:15

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

RĂ©action au compte rendu de partie de Majestic


Majestic a Ă©crit :

Sombre est un très bel outil

Voilà un compliment qui me fait bien plaisir ! Ce genre de retour d'après partie est très gratifiant. Mon petit cœur de game designer fait boum boum.


personne ne se prend pour un héros

Quand ça part comme ça, ça augure en général du meilleur.


les PJ ont eu des difficultés d’interprétation /.../ aucun lien fort. Ça n'a pas gêner les PJ, ils sont restés soudés, j'ai perdu un peu en bagage émotionnel cependant.

Ça viendra avec l'habitude. Il y a une courbe d'apprentissage pour tout le monde, meneur et joueurs. Le point super positif est que dès la première partie, y'a du bon jeu. Ça, c'est bien bien cool, et tu ne le dois qu'à toi-même et au sérieux de ta préparation. Y'a pas de secret : quand on fait des efforts, souvent ça paie.


Oz prend Rick par le bras et l’entraîne violemment devant la porte de la cave, le narguant qu'en bas la viande est fraîche.

Énorme ça !


C'est ici que mes joueurs décident de tuer Oz, Enora, infecté rentre seul dans la salon et se rapproche finement d'Oz /.../ Oz tombe, meurt.

Elle a vachement de gueule cette scène. Félicitations à toute la table.


Panique! (5 min un peu trop cours ?)

Un peu trop long, je dirais. Ça donne trop le temps de discuter. À ce stade, si tu veux vraiment un compte à rebours visible, moi perso, je mettrais plutôt un d6 sur la table : 6 Tours avant que les zombies ne rentrent. Et en Tour 1, Enora se relève zombifiée. Là, t'as la grosse pression.


Panique général autour de la table! (je regrette un peu)

Ă€ mon avis, y'a rien Ă  regretter. S'il y a un moment oĂą la panique est la bienvenue, c'est bien au climax.


EnoraZombie saute sur Rick qui étais de dos, déjà très mal en points. Penny, la vétérinaire, bidon d'essence dans la main, déverse l'essence sur Enora et s'enfuie avec le reste des PJ dans la cuisine, laissant le bidon s'écoulé (volontairement) et Rick gêner le zombie. Dans un dernier souffle Rick sort un Zippo de son Sac à dos et enflamme l’essence, qui embrase Enora et le salon. Mort de rick, avec bravoure.

Ça aussi, ça claque !


pensant que l'odeur de sang séché allé les camoufler (alors que c'est comme enrober un gâteau avec du sucre hein ,)

bcbig_smile


je pense que pour une première fois c'étais pour moi très difficile de prendre en compte l'ensemble des données, entre le monde de la ferme, les règles; les traits, l'intrigue, le rythme, coté cours/coté jardin, les questions, etc..

C'est normal, et ça ira mieux à la partie suivante (courbe d'apprentissage, tout ça). L'essentiel est que la première ait été un succès. Parce que je suis bien d'accord avec Death pour, à lumière de ton compte rendu, dire que tu t'en es très bien tiré. La meilleure preuve est que tes joueurs ont kiffé. Good game ! yes


Merci de m'avoir permis de mettre un pied dans cette univers, c'Ă©tais super

De nada, tout le plaisir est pour moi. Et puis en vrai, c'est toi qui a tout fait. bcwink


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums