Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'ĂȘtes pas identifiĂ©(e).

Annonce

HOTLINE ++ COMMANDER Sombre ++ CONSEILS d'achat ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#291 10 Jun 2019 20:12

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Extraits] Millevaux, au seuil de la folie

Pour jouer sur le fil entre la raison et la dĂ©mence avec un systĂšme simple et freeform et une synthĂšse de Millevaux en un seul livre. Par Michel Chevalier, Michel Poupart et moi-mĂȘme

"Le point de dĂ©part de ce jeu de rĂŽle est un jeu de rĂŽle amateur de Michel Poupart, Millevaux, l’ñge de pierre, dont l’action se situe dans le monde de Millevaux, une Europe post-apocalyptique imaginĂ©e par Thomas Munier pour ses jeux de rĂŽle dont Inflorenza, un jeu de rĂŽle complet, ou Millevaux Sombre, un supplĂ©ment pour le jeu de rĂŽle Sombre de Johan Scipion.
Je les remercie infiniment de m’avoir laissĂ© utiliser ces Ă©lĂ©ments, et de m’avoir laissĂ© dĂ©velopper la partie technique pour en faire un jeu plus complet, basĂ© sur le systĂšme FU, avec des emprunts pour certains mĂ©canismes Ă  Millevaux, l’ñge de pierre et Ă  Inflorenza."

"Ici, le monde dans lequel Ă©volueront les personnages est un monde post-apocalyptique, sombre et fantastique, le monde de Millevaux, forĂȘt hantĂ©e qui recouvre les ruines de l’Europe ; quand aux joueurs, ils incarnent des hĂ©ros, des salauds ou des martyrs qui essaient d’y survivre, en essayant de rester en Ă©quilibre sur la mince crĂȘte entre les deux folies qui les guettent : suivront-ils la pente glissante de la dĂ©pression, vers la schizophrĂ©nie et une apathique lĂ©thargie pouvant dans certains cas aller jusqu’à la catatonie ? ou, au contraire, se laisseront-ils emporter par les tumultueux de la colĂšre et de la violence, compensant leur terreur paranoĂŻaque par une agressivitĂ© maladive, pouvant dans les pires des cas les transformer en tueurs psychotiques ?"

"Chaque joueur dĂ©terminera quatre faits marquants de l’historique de son personnage ; chacun de ces faits marquants sera pris parmi l’un des douze thĂšmes de Millevaux.
Sauf concept particulier (personnage amnĂ©sique, ou Ă  l’inverse gnome immunisĂ© Ă  l’Oubli), trois de ces faits marquants correspondront Ă  un souvenir du personnage, toujours vivace, qui structure sa personnalitĂ© ; le quatriĂšme correspondra Ă  un souvenir oubliĂ©, depuis longtemps repoussĂ© dans son subconscient, mais qui continue Ă  structurer sa personnalitĂ©, et qui pourra Ă  l’occasion (Ă  l’initiative du conteur), remonter Ă  la conscience."

"Vient le moment d’attribuer au joueur sa rĂ©serve initiale de pierres. Elles reprĂ©sentent son potentiel psychique :
– Les pierres rouges reprĂ©sentent le potentiel d’agressivitĂ©, de combativitĂ©, d’adrĂ©naline... du personnage ; au risque, en cas d’excĂšs, qu’il soit pathologiquement violent et colĂ©rique, voire paranoĂŻaque.
– Les pierres bleues reprĂ©sentent son potentiel pour garder son calme face Ă  une situation, l’analyser avec sang froid, agir de maniĂšre non agressive... au risque, en cas d’excĂšs, qu’il soit pathologiquement dĂ©tachĂ©, voire non concernĂ© par les Ă©vĂ©nements ou dĂ©pressif."

"Ce jeu se prĂ©sente en trois variantes, suivant l’ambiance que vous souhaitez lui donner :
– Millevaux, Ă  nos pieds ! Dans cette variante les personnages, notamment magiciens ou sorciers, sont vraiment puissants ; les dĂ©fis que le conteur voudra leur opposer devront ĂȘtre Ă  la hauteur pour les mettre rĂ©ellement en difficultĂ©  ; l’intĂ©rĂȘt du jeu sera plutĂŽt de voir ce qu’ils vont faire de leur pouvoir, et dans quel sens ils vont essayer de modeler ce monde qui s’offre Ă  eux.
– Soyons prudents ! Dans cette variante intermĂ©diaire, les personnages sont plus puissants que le Millevalien moyen, mais loin d’ĂȘtre invincibles. IsolĂ©s, de nombreux opposants sont plus forts qu’eux, en groupe ils auront de bonnes chances de survivre Ă  de nombreux scĂ©narios, mais pas forcĂ©ment sans y laisser des plumes...
– Courage, fuyons ! Dans cette variante, les personnages ne sont pas plus puissants que le Millevalien moyen  ; l’environnement est dangereux et, s’ils osent s’affronter Ă  ce qui est plus fort qu’eux, ils auront besoin de beaucoup de chance pour y survivre..."

"Jet / Obtenez-vous ce que vous voulez ?
6 Oui, et... Vous obtenez ce que vous voulez, et autre chose. De plus vous gagnez deux pierres grises.
4 Oui... Vous obtenez ce que vous voulez. De plus vous gagnez une pierre grise.
2 Oui, mais... Vous obtenez ce que vous voulez, mais il y a un coût.
5 Non, mais... Vous n'obtenez pas ce que vous voulez, mais ce n'est pas un Ă©chec total.
3 Non... Vous n'obtenez pas ce que vous vouliez.
1 Non, et... Vous n'obtenez pas ce que vous voulez, et les choses empirent
1-3-5-2 Vous pouvez amĂ©liorer le rĂ©sultat d’un cran en donnant au conteur une pierre rouge pour une action de combat, ou une pierre bleue pour une autre action"

"L'OPIUM JAUNE
Un personnage dont la rĂ©serve descend dangereusement, et donc qui risque la mort, sera fortement tentĂ© d’acheter de l’Opium jaune Ă  un colporteur ; cette tentation sera presque irrĂ©sistible s’il n’a plus qu’une pierre de couleur. MystĂ©rieusement, en cas de besoin, il y a toujours un colporteur d’Opium Jaune Ă  proximitĂ©... le Roi en Jaune y veille, certains disent qu’il arrive mĂȘme qu’il se dĂ©place en personne."

"5 - LA LÈPRE ROUGE
Personnages : un clan du peuple du bois, dans le domaine du Cerf Blanc.
Une maladie contagieuse se rĂ©pand parmi les membres d’un clan du peuple du bois. Celle-ci n’est pas trĂšs virulente et elle ne tue que les personnes les plus faibles, mais elle oblige les personnes contaminĂ©es Ă  rester alitĂ©es pendant plusieurs jours, ce qui impose aux marcheurs la pire chose qui puisse leur arriver  : L’immobilisation. Un vagabond venu leur vendre de la nourriture va leur rĂ©vĂ©ler qu’un sorcier qui connaĂźt le remĂšde Ă  la lĂšpre rouge vit dans les environs. Des volontaires vont donc partir Ă  la recherche de ce mĂ©decin.
Ils vont finalement trouver sa cabane - et dĂ©couvrir que cet homme solitaire est un gastromancien. Il va accepter de prĂ©parer le remĂšde, mais pour cela, il a besoin de composantes humaines. Garbure, le cuisinier magicien va donc demander Ă  ses visiteurs de lui donner quelques organes humains : Un doigt, un Ɠil, une langue, un foie, un cƓur... Sacrifieront-ils l’un des leurs  ?
Iront-ils chercher une autre victime, et comment la choisiront-ils ?"

"PITCH DE LA CAMPAGNE
Il n’est pas de bien plus prĂ©cieux que la mĂ©moire... Ă  moins que, peut-ĂȘtre... l’Oubli ? Les personnages vivent ensemble, quelque part en Albion.
Ils sont atteints par l’Oubli, et ils en souffrent terriblement : ils ont pour point commun qu’une de leurs motivations est «  retrouver la mĂ©moire ».
Un jour, ils rencontrent un Ă©trange prĂ©dicateur, qui leur parle d’une ville lointaine, Carthage, par-delĂ  la  Mer des Tyrans, oĂč rĂšgne une dĂ©esse bienveillante, Tanit, dont les prĂȘtresses ont le pouvoir de redonner  la mĂ©moire Ă  qui ils le souhaitent... en fait, c’est un marchand d’esclaves, qui essaie par ses prĂȘches d’attirer vers Carthage bien des pigeons, qui seront revendus cher sur les marchĂ©s locaux  ; aprĂšs un voyage riche en pĂ©ripĂ©ties ils ne le dĂ©couvriront qu’une fois sur place, mais ils Ă©chapperont Ă  ce funeste sort, car ils ne sont pas inconnus lĂ  bas...
Il leur sera effectivement proposĂ© de boire l’élixir de mĂ©moire. S’ils le boivent, ils se rappelleront les raisons de leur fuite de Carthage, il y a des annĂ©es de cela. Ce qu’ils dĂ©couvriront ne leur fera-t-il pas regretter de l’avoir bu ? Et si cet Ă©lixir Ă©tait la vengeance de Baal-Moloch contre les renĂ©gats qui l'ont fui  ? Un tel choc, ne les fera-t-il pas sombrer dĂ©finitivement dans la folie ?

"Le roi Arthur ouvrira le banquet par un discours de bienvenue adressĂ© aux personnages, oĂč il les remerciera d'ĂȘtre venus spontanĂ©ment se mettre Ă  son service, pour sa croisade visant Ă  rĂ©tablir l’antique trĂŽne d’Albion, Ă  la gloire de l’incommensurable Shub-Niggurath. Il prĂ©cise qu’ils se verront proposer, le lendemain, des Ă©preuves qui permettront aux plus vaillants d’ĂȘtre adoubĂ©s Chevaliers de la Table Immonde."

"La tour des maudits
Si les personnages se font prende - que ce soit par les gardes-cĂŽte ou, plus tard, par d’autres gardes - et s’il est constatĂ© qu’ils ont des branchies, ou s’ils sont contaminĂ©s par le Putride Graal, ils seront emmenĂ©s, avec force paroles mĂ©prisantes et menaçantes ? « vils maletraits, bestiaux qui n’ĂȘtes mĂȘme pas humains, rejoignez vos semblables pour mourir avec eux ! » ? vers un immeuble de banlieue, cernĂ©  par des miliciens lourdement armĂ©s, tant sur l’unique passerelle qui y mĂšne que sur des embarcations tout autour."

"Les  deux terrils

Le nuage de fumee

Qu’ils suivent la voie dĂ©chue ou qu’ils aient Ă©tĂ© rabattus vers le village par l’enchantement qui couvre la zone, les personnages ne vont pas tarder Ă  se retrouver dans le nuage de fumĂ©e.
Tout leur Ă©quipement, ainsi que la moindre parcelle de peau laissĂ©e Ă  l’air libre, va noircir en quelques minutes. Dans un premier temps ils cracheront leurs poumons, mais trĂšs rapidement, ils seront pris par une agrĂ©able euphorie et par un dĂ©sir irrĂ©sistible de dĂ©couvrir l’origine de cette si merveilleuse odeur...   L’enchantement de “ La Mine, notre mĂšre" commence Ă  se manifester."

Couverture%2BMillevaux%252C%2Bau%2Bseuil%2Bde%2Bla%2Bfolie%2Bpage%2Bdroite.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#292 20 Jun 2019 07:41

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Extraits] Les Sels de Millevaux, par Yoann Calamai.

Un jeu de rĂŽle pour jouer des alchimistes rongĂ©s par l’achĂšvement du Grand-Oeuvre dans l'enfer forestier de Millevaux

Voir aussi : comptes-rendus de partie / parties audio

"Vous jouez des alchimistes en quĂȘte de la pierre philosophale, le grand Ɠuvre. Pour y parvenir vous devrez rĂ©aliser ses phases d'Ă©laboration.
Vous devez achever le grand Ɠuvre pour des raisons qui vous sont propres. Vous ĂȘtes en quĂȘte de la pierre philosophale pour rĂ©parer une injustice, satisfaire votre soif de vengeance, ressusciter un ĂȘtre cher, un ancien dieu, satisfaire votre ego, sauver cette humanitĂ© perdue, voir l'avenir, agir pour les intĂ©rĂȘt de certains groupuscules, guĂ©rir une maladie, rĂ©cupĂ©rer un souvenir, faire fortune, sĂ©duire l'ĂȘtre aimĂ©, allonger sa vie, asservir les autres, crĂ©er une armĂ©e, dĂ©couvrir l'Ăąge d'or et ses secrets, trouver le mercure initial, la matiĂšre gĂ©nĂ©ratrice de toute vie, ..."

"Jeu de rĂŽle moral Ă  campagne (environ 10 sĂ©ances) intĂ©grant deux systĂšmes de rĂšgles diffĂ©rents de façon imbriquĂ©s. Un premier systĂšme classique proche d’Arbre de Thomas Munier avec une meneuse de jeu nommĂ© Da’at regroupant les sĂ©quences avec les alchimistes. Un second systĂšme intĂ©grĂ© et imbriquĂ© au premier avec une joueuse et des meneuses. Il correspond Ă  la rĂ©alisation d’une Ɠuvre (Ă©tape de crĂ©ation de la pierre philosophale). Lors de cette seconde phase, un alchimiste incarne un golem dans un monde crĂ©Ă© par l’alchimie, nommĂ© labyrinthe.
L’imbrication de ces deux systĂšmes permet entre autre d’intĂ©grer les discutions mĂ©ta du second systĂšme de rĂšgles (la rĂ©alisation d’une Ɠuvre) au sein du premier systĂšme (les alchimistes Ă  Millevaux). Cela permet aux joueurs d’ĂȘtre plus impliquĂ© dans les Ă©vĂšnements car ils les quittent moins. Veillez Ă  faire des pauses pour pallier Ă  la fatigue.
Un jeu de rĂŽle moral est un jeu mettant le joueur face Ă  des choix moraux difficiles au travers du
personnage qu’il incarne. Il n’y a jamais de bonne ou de mauvaise solution et le compromis et, plus
souvent, le sacrifice y sont de mise. De par ce caractÚre difficile, ce jeu prévu pour un public adulte."

"La pratique de l'alchimie est rÚglementée par les 3 lois fondamentales d'HermÚs Trismégiste
‱ Rien ne se perd, rien ne se crĂ©e, tout se transforme.
‱ Le principe de l'Ă©change Ă©quivalent (touka koukan) : pour toute chose reçue, il faut en abandonner une autre de mĂȘme valeur en retour.
‱ Celui qui brave l'interdit de la transmutation humaine en paiera le prix trùs cher."

"Pour les transmutations les plus difficiles et nĂ©cessitant un humain ou une partie d'un humain (Ăąme, souvenir, esprit, corps), l’alchimiste devra utiliser un ĂȘtre humain auquel il est liĂ©. Les liens et l'Ă©grĂ©gore Ă©tant renforcĂ©s, la transmutation sera facilitĂ©e. Il existe d'autres solutions, mais elles ne sont guĂšre plus enviables."

"Il est trĂšs frĂ©quent qu'un alchimiste Ă  l'agonie soit conservĂ© Ă  l'Ă©tat de sels dans l'espoir de se faire reconstituer Ă  une Ă©poque oĂč on pourra le soigner. Un alchimiste est encore plus tentĂ© de le faire pour ses proches.
La transmutation pour faire revenir un ĂȘtre humain de ses sels est spĂ©cifique. En plus d'un cercle de transmutation complexe et d'une grande quantitĂ© d'Ă©grĂ©gore, elle nĂ©cessite la totalitĂ© du sang d'une personne auquel l'alchimiste est liĂ© par le sang ou un souvenir.
L'oubli est un des grands fléaux de notre époque. Personne n'est épargné. Comme échappatoire, certains alchimistes ont trouvé le moyen d'extraire leur savoir sous forme de sels. Ce n'est pas une tùche aisée et cela nécessite de grands sacrifices, c'est pourquoi cette opération n'est pratiquée qu'en cas de nécessité absolue."

"Personne ne sait la forme que prendra la pierre philosophale. Sous forme de poudre elle est nommée poudre de projection, sous sa forme liquide élixir philosophal.
Par contre son pouvoir ne fait aucune équivoque : la pierre philosophale permet d'enfreindre les trois lois fondamentales sans en subir les conséquences."

"Le grand Ɠuvre est la rĂ©alisation de la pierre philosophale.
Il se compose de 4 phases d'Ă©laboration :
‱ Ɠuvre au noir (mort)(saturne)
instinct de mort, génocide, destruction, douleur, souffrance, flagellation, informité, corruption
‱ Ɠuvre au blanc (purification)(lune)
pureté, nettoyage, feu, religion, inquisition, soumission, chasse aux impuretés, expiation, purgation
‱ Ɠuvre au jaune (sublimation)(vĂ©nus)
volatile, disparition, subtilisation, emprunt, vol, idéal, adoration, passion, magnification, célébration
‱ Ɠuvre au rouge (incarnation de l'esprit)(soleil)
marionnette, pantin, manipulation, apparition, forme, représentation, image, symbole, manifestation, union de l'esprit et d'un corps, personnification, déification, de l'ubiquité à l'espace"


"Da’at peut utiliser les personnages [note de Thomas : les figurants] pour mettre en place des intrigues. Celles-ci sont importantes pour rendre la fiction immersive et surtout dĂ©couvrir les alchimistes. Da’at a plusieurs cordes sur lesquelles jouer.
Type d’intrigue
1 Tentation
2 Amour
3 Sacrifice
4 Trahison
5 Amour interdit (adultÚre, inceste, homosexualité, bestialité, déviances diverses, ...)
6 Liens sentimentaux (famille, ami, ennemi, ...)"


"En plus de votre alchimiste, vous jouez Ă©galement un daemon : sels d'un ancien alchimiste qui hante un autre alchimiste, que vous appelez votre ami(e).
Lorsque l'apprenti s’affranchit et devient alchimiste, il doit rĂ©ussir le rituel initiatique de l'Implantation. L'apprenti se fait injecter les sels d'un ancien alchimiste. Celui-ci veut prendre possession de son hĂŽte. L'apprenti a suivi une formation rigoureuse pour pouvoir lutter contre, le dominer. Un esprit pas assez fort pour contrĂŽler son daemon est dominĂ© et Ă  terme annihilĂ©. Dans un moment de faiblesse un alchimiste peut baisser sa garde et son daemon peut prendre l'ascendant sur lui. Beaucoup d'alchimistes utilisent un objet fĂ©tiche pour se concentrer et le contrĂŽler. D'autres utilisent un talisman ou quelques magies."

"Un labyrinthe est un territoire mais Ă©galement un ensemble de thĂšmes et d'intrigues. Il va permettre aux alchimistes d'explorer le thĂšme de l’Ɠuvre et pouvoir l'accomplir. Tous les alchimistes doivent y mettre un peu de leur imaginaire, de ce que leur inspire l’Ɠuvre. Ils doivent y mettre de l'Ă©grĂ©gore, de l'Ă©motion, de la passion. Vous devez y ajouter un mot, une pensĂ©e, une intrigue, un personnage, un lieu, une ambiance, une communautĂ©, une menace, un avantage, un dessin... Il est important d'en avoir plus d'une dizaine. Cela formera la base du labyrinthe, un pot commun pour commencer l’Ɠuvre. Il n'est pas obligatoire que tout soit utiliser et il est possible de rajouter quelque chose en cours de route. Ils doivent les placer au centre du cercle de transmutation du labyrinthe de façon Ă  ce qu’ils soient visibles de tous.

Si vous n'ĂȘtes pas inspirĂ© vous pouvez confronter le thĂšme de l’Ɠuvre Ă  des thĂšmes tels que la folie, la mĂ©moire, la nature, l'emprise, l'Ă©grĂ©gore, la communautĂ©, la croyance, la science, l'amour, la pulsion, la chair, l'abandon, le miracle, l'adoration, l’obĂ©issance, l'espoir, la fin, la faim, ...
Il est reprĂ©sentĂ© via la VĂ©ritĂ© (application dĂ©diĂ©). Sur une tĂ©lĂ©phone/tablette/ordinateur, allez Ă  l’adresse http://marmous.net/lsm et laisser vous guider.
L'alchimiste au centre de l'action, contrîlant le golem, y jouera sa vision du thùme de l’Ɠuvre.
Le labyrinthe est intimement lié au golem."

48096490731_b89555cd5b_z.jpg
(C) Yoann Calamai


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#293 24 Jun 2019 07:04

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Edward Bond face Ă  Inflorenza

On dirait un titre de blockbuster, mais c’est un podcast de ToutlemondesontrĂŽlistes oĂč FĂ©londra et Arjuna Khan comparent le thĂ©Ăątre postmoderne d’Edward Bond au jeu de rĂŽle Inflorenza ! 

theatre%2Bbond.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#294 27 Jun 2019 08:58

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Les Sentes, version 10.0

Avec cette nouvelle version intermédiaire comprenant de nouvelles aides de jeu et renforçant le design inclusif, Les Sentes devient un jeu de rÎle sur table et grandeur nature vraiment robuste ! Le temps de la résurgence est venu ! Plongez-vous dans les drames forestiers et dans la réalité sorciÚre !

Version PDF

Version traitement de texte

45463605214_203aba5749_c.jpg
crédits : philatz, Sean Clawson, the forest history society,, licence cc-by-nc ; Lewis Wickes Hine, Library of Congress, domaine public (galerie sur flickr.com) ; Claire Munier, par courtoisie


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#295 28 Jun 2019 16:19

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Une critique de Mycorhizes par Jeepee sur Jeepeeonline !

« Et il faut bien l'avouer, les écrits de Thomas sont toujours aussi surprenants et déroutants. »

mycorhizes.jpg
crédits image : Ali Eminov, Oregon Caves, cc-by-nc, Claire Munier, par courtoisie, mpujals, Thomas Munier, domaine public


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#296 04 Jul 2019 07:16

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Homo Algus

Les horlas de Sophie Prestigiacomo hantent les marais, leur putréfaction défiant les intempéries. Une inspiration visuelle pour Millevaux !

Homo-Algus-de-Sophie-Prestigiacomo-02.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#297 08 Jul 2019 14:11

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

[Extraits] Colonial Gothic, Ă©dition francophone

Pour jouer un western crĂ©pusculaire et forestier, la version francophone du jeu de rĂŽle Conial Gothic (Ă©ditĂ© par Batro Games) : primĂ© au GRAAL d’Or 2019 dans la catĂ©gorie jeu de rĂŽle / crĂ©ation francophone !

“QuĂ©bec va ĂȘtre dĂ©vorĂ©e par cette terre maudite. Je n’aurais jamais dĂ» accepter de traverser l’ocĂ©an, ou de combattre pour la Nouvelle-France. A quoi bon ? Il n’y a pas de place pour nous ici, ni pour tout ce que Dieu nous a offert.
Il n’y a que la mort dans ces forĂȘts immenses.”


"La Peur
Des meurtres sanglants, des enfants torturĂ©s, des soldats mutilĂ©s, des cultures exterminĂ©es et des champs de cadavres... Des abominations et des esprits carnivores ! C’est un bon rĂ©sumĂ© de ce que peut contempler un hĂ©ros de Colonial Gothic durant sa vie en Nouvelle-France. Autrement dit : Ă  un moment ou Ă  un autre, il aura peur, trĂšs, trĂšs peur ! Et cette peur risque de le faire peu Ă  peu basculer dans la folie."


"Maladies
La vie des personnages dans les colonies est menacĂ©e par un danger qui se cache partout, dans chaque point d’eau, dans chaque pain rompu, dans la bouche mĂȘme des pionniers : la maladie ! A tel point que des tribus entiĂšres disparaissent... Dans le monde impitoyable de Colonial Gothic, la mĂ©decine est  encore insuffisante pour guĂ©rir rapidement et efficacement."


"Les AmĂ©rindiens sont nĂ©s dans une tribu ou ont Ă©tĂ© adoptĂ©s par l’une d’entre elles (dans le cas d’un amĂ©rindien adoptĂ© par une autre tribu que la sienne, d’un mĂ©tis nĂ© d’une union mixte ou d’un Blanc acceptĂ© au sein de la tribu). Les autochtones sont perçus par la majoritĂ© des colons avec beaucoup de suspicion et de condescendance.

Exception qui confirme la rĂšgle : les Français sont particuliĂšrement amicaux avec eux. En fait, beaucoup sont liĂ©s aux tribus par des mariages ou des relations commerciales fructueuses (notamment des fourrures contre des armes en mĂ©tal), ce qui complique Ă©normĂ©ment la situation Ă  l’aube de la Guerre de Sept Ans. En effet, une partie des peuples AmĂ©rindiens se range du cĂŽtĂ© anglais tandis que l’autre reste fidĂšle aux Français. Le jeu des chaises musicales ne fait que commencer...

A cause de leur profond lien avec cette terre ancienne, les AmĂ©rindiens ont quasiment tous combattu des abominations ou des esprits Ă  un moment ou un autre de leur vie. Les familles amĂ©rindiennes sont profondĂ©ment troublĂ©es par la situation actuelle : elles ne comprennent pas pourquoi autant de monstres de leurs lĂ©gendes font aujourd’hui irruption en masse. On murmure que les Anglais, les colons ou d’autres tribus ont perturbĂ© la Nature..."


"Pour les colons, le Nouveau Monde est peut-ĂȘtre le Paradis retrouvĂ©. Pour les AmĂ©rindiens, il s’agit de
leurs terres ancestrales, pures et sauvages. Mais quoiqu’il en soit, ce monde est en crise... Les crĂ©atures
lĂ©gendaires rĂ©apparaissent. Des horreurs dĂ©chirent la peau des hommes d’oĂč qu’ils viennent. Les esprits
deviennent fous et attaquent colons et tribus sans aucune distinction. Certaines sorciĂšres diaboliques et quelques chamans fous murmurent deux mots : “l’ÉgrĂ©gore, l’Emprise”. La somme de toutes les peurs, qui rend fou les esprits et les Ăąmes. Qui corrompt ce monde vierge et sauvage. Qui amĂšne lentement ce paradis retrouvĂ© vers l’horreur absolue...

Selon les derniĂšres recherches des alchimistes, l’Emprise est un phĂ©nomĂšne biologique qui transforme hideusement les ĂȘtres et les choses. De plus en plus d’animaux et de vĂ©gĂ©taux se transforment, mutent, en quelque chose... d’horrible. L’ÉgrĂ©gore est son pendant : l’amassement spirituel de toutes les passions humaines. Elle crĂ©e des lieux et des ĂȘtres hantĂ©s. Elle gĂźt dans le sous-sol d’une partie du Nouveau-Monde et prend sa source dans la dimension forestiĂšre, infernale et Ă©thĂ©rĂ©e des Mille-et-Un-Vaux. Les tensions culturelles de cette Ă©poque troublĂ©e nourrissent l’EgrĂ©gore et renforcent l’Emprise. Les Mandoags et les sorciĂšres hurlent de plaisir, et rĂ©veillent des choses plus terribles encore."


"La Terre comme au Commencement

La puretĂ© des eaux, les vastes forĂȘts de feuillus, les plaines et les collines qui s’étendent Ă  l’infini... Les fruits succulents et colorĂ©s, les oiseaux multicolores et tous ces autres animaux incroyables... La beautĂ© naturelle de l’AmĂ©rique touche le cƓur et l’ñme des colons, comme elle enchante et modĂšle les traditions ancestrales des tribus. Pour beaucoup de catholiques, c’est le Paradis retrouvĂ©. Pour d’autres, c’est l’endroit idĂ©al pour un nouveau dĂ©part, une nouvelle sociĂ©tĂ© loin des gouvernements europĂ©ens, dans un environnement vierge, dĂ©nuĂ© de toute citĂ©. Bien sĂ»r, comme les hĂ©ros vont vite l’apprendre, la Nature a ses gardiens et des horreurs sans nom se cachent au cƓur des forĂȘts hantĂ©es..."


"Les AmĂ©rindiens ont Ă©galement une connaissance sensible des Mille-et-Un-Vaux. Les Algonquins les appellent Gackwanamadina, la « vallĂ©e noire ». Pour les chamans, les Mille-et-un-Vaux seraient ainsi l’ombre du monde des esprits. Gackwanamadina est un endroit de cauchemar, oĂč errent les horribles Mandoag. C’est le lieu oĂč les esprits malĂ©fiques et damnĂ©s hurlent leur colĂšre et leur faim insatiable. Ils y prennent la forme d’animaux, d’arbres ou d’humains, immatĂ©riels ou mutants.

MM. Descartes, Newton ou Leibniz et, aprĂšs eux, les philosophes des LumiĂšres ont tort  : le monde n’obĂ©it Ă  aucune loi qui s’incarnerait en Raison. La Nature n’est pas harmonieuse par essence. Les JĂ©suites, les Bons PĂšres qui croient en une Ɠuvre misĂ©ricordieuse se voilent Ă©galement la face. Le monde n’est pas ordonnĂ©, il est baroque, ensauvagĂ©, mutant. La forĂȘt primale du Canada est le chaos et la sauvagerie incarnĂ©s."


"Le Carcajou : ce glouton de grande taille est symptomatique des Mille-et-un-Vaux. Nulle fourrure n’est plus belle ni soyeuse, nul animal n’est plus sauvage. Ce charognard est un chasseur frĂ©nĂ©tique et enragĂ© capable de tailler un orignal en piĂšces. Dans le folklore tribal, le Carcajou est un animal psychopompe qui circule entre la mort et la vie, entre la fondriĂšre et la clairiĂšre."


Extraits de la campagne AbĂźme (qui intrique particuliĂšrement bien la progression de l'horreur des Mille-et-un-Vaux avec le contexte pseudo-historique de la Guerre Franco-Anglaise, avec des PNJ attachants et inoubliables) :


"Diane  :

A la sortie de ce rude interrogatoire, les personnages sont suivis maladroitement par une petite fille d’environ 8 Ă  9 ans. RepĂ©rĂ©e et interpellĂ©e par le groupe, elle explique de maniĂšre embrouillĂ©e que ses parents sont venus Ă  QuĂ©bec pour des achats il y a quelques jours et qu'elle les a perdus. La fille des rues dit s’appeler  Diane . Etrangement, elle n’arrive pas Ă  se rappeler son nom de famille, ni le prĂ©nom de ses parents, ni d’oĂč elle vient exactement, ni depuis quand elle est Ă©garĂ©e, etc. Elle paraĂźt dĂ©boussolĂ©e. Par contre, son vocabulaire est Ă©laborĂ©. Son comportement et son attitude laissent supposer une Ă©ducation de famille aisĂ©e et coloniale. Au-delĂ , si effectivement Diane est sale et mal en point aprĂšs plusieurs jours dehors,  c’est  une enfant  soignĂ©e et  bien  nourrie."


"Il s’agit d’un grand espace humide qui s’étend sous toute la maison mais aussi vers des cavitĂ©s plus naturelles formant des niches inquiĂ©tantes dans les soubassements. L’endroit pue la peur et la charogne, pourtant aucun cadavre n’est visible. Les lieux sentent aussi terriblement l’humus. D'ailleurs, l'humiditĂ© est partout, galopante. Le sol a commencĂ© Ă  se recouvrir d’une Ă©paisse couche de moisissure d’oĂč percent d’horribles racines noires couvertes d’épines. De la vermine difforme courre partout et s’éparpille dĂšs qu’une lumiĂšre est brandie. Une brume Ă©paisse, quasi liquoreuse, Ă©merge de certaines niches. On entend au loin grincer les branches d’arbres gigantesques. Depuis cette cave, thĂ©Ăątre de bien des horreurs, on peut accĂ©der Ă  la forĂȘt cauchemardesque des Mille-Et-Un-Vaux. D'ailleurs, l’endroit est bien plus vaste que ce qu’il devrait ĂȘtre. On s’y perdrait presque. La puissance corruptrice de l'Ă©grĂ©gore s’infiltre. Ce sinistre souterrain est la preuve que quelque chose est Ă  l’oeuvre pour faire tomber les barriĂšres entre le Nouvel Eden et les Vaux !"


"Soudain, une obscuritĂ© totale envahit la piĂšce oĂč se trouvent les personnages alors que nous sommes en plein jour. La piĂšce semble aussi perdre ses dimensions. Les personnages Ă©voluent dans un vĂ©ritable labyrinthe alors qu’auparavant ils Ă©taient tranquillement installĂ©s. Une odeur d'humus rĂ©pugnante se rĂ©pand. On entend des bruits Ă©tranges et spongieux. Au loin un vent violent souffle Ă  travers des branches...

- Des bruits Ă©tranges sont entendus Ă  l’étage dans une des chambres (comme des billes qui chutent et roulent sur le parquet). Sur place, les personnages dĂ©couvrent des coquilles d’escargots monstrueuses couvertes de pointes acĂ©rĂ©es et d’une substance huileuse."

colonialecran-z.jpg


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#298 10 Jul 2019 06:24

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Un retour de Jeepee sur le podcast de la Cellule consacré aux Sentes.

"Un podcast trÚs long qui vous demandera une certaine ténacité à l'écoute mais qui vaut le détour tant il est riche des univers Millevaudiens et de réflexions autour du game design."

44169791120_299b0176de_o.jpg
crédits : philatz, licence cc-by-nc (galerie sur flickr.com)


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#299 11 Jul 2019 08:26

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Oriente

Un jeu de cartes narratif pour perdre ses repĂšres Ă  travers la forĂȘt de Millevaux.

Continuerez-vous à suivre votre guide malgré tout ce qui va se passer ?

À jouer en solitaire ou à plusieurs !

Il est basĂ© sur la mĂ©canique du jeu For the Queen, d’Alex Roberts.

Avec deux formats : le deck de cartes en PDF et l’application en ligne sur le site For the Drama (merci à Matthieu B !)

48249030872_dbe24499c1_c.jpg
crédits : ArimanMagazine, thomas hawk, Eric Heupel, cc-by-nc & Olga Filonenko, cc-by-sa


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#300 Aujourd'hui 07:25

Thomas Munier
un jeu par mois, tranquille
Inscription : 05 Feb 2008

Re : [Millevaux] IdĂ©es en vrac

Une critique de Colonial Gothic : à l’est d’Eden, par Christophe H. sur Scifi Universe

L’intĂ©rĂȘt de l’apport horrifique de la forĂȘt de Millevaux est notamment abordé 

48320361316_a9e655a7e3_z.jpg
(C) Emmanuel Roudier, pour Colonial Gothic FR


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie crĂ©ative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

Pied de page des forums