Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#11 28 May 2018 15:31

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 7

Sur son blog, Yanick Porchet critique Sombre 7



Yanick Porchet a Ă©crit :

Le sommaire est assez simple, ce numéro contient deux choses (outre les habituelles aides de jeu du cahier central) : le story deck et comment l’utiliser, et la Nuit sans été, un scénario pour Sombre classique.

Le story deck ? Kesako ? Et bien c’est une idée que je trouve assez géniale d’introduire une mécanique permettant aux joueurs de faire du drama avec leurs personnages. C’est particulièrement bien adapté au thème de ce numéro de la revue qui est l’horreur gothique. Le système est aussi simple que la gestion des évolutions de personnalités et donne toutes les infos pour faire des révélations clés aux moments importants. Simple et très élégante trouvaille que je n’ai pas encore malheureusement testée, mais ça ne saurait tarder maintenant.

Horreur gothique on disait ? C’est aussi le thème du scénario qui prend place la nuit oùMary Shelley aurait créé son roman « Franckenstein », et permet aux joueurs d’incarner des figures gothiques iconiques comme Mary Shelley ou Lord Byron… Ce scénario est un peu plus difficile à mettre en place que les précédents de la gamme, notamment parce que le registre horrifique change mais aussi justement parce qu’on y introduit le story deck. Comme d’habitude cependant, tout est sous contrôle dans une production Johan Scipion, l’épreuve du feu a été passée de nombreuses fois et une lecture attentive du scénario et des conseils permettront d’éviter tous les écueils et de faire de cette partie de jeu un souvenir mémorable ! Avant de lire ce numéro de la revue Sombre, j’étais plutôt dubitatif sur la possibilité de jouer ce genre spécifique avec ce jeu, mais finalement, tout semble coller, il est fort, il est très fort !


L'article complet ici.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#12 02 Sep 2018 08:18

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 7

Johan Scipion a Ă©crit :

Or donc, j'ai vu le film Mary Shelley de Haifaa al-Mansour et n'ai pas été emballé. C'est long, c'est mou, c'est prude et in fine assez platement conservateur. Le matériau source est exceptionnel (la jeunesse de Mary Shelley est fascinante), mais son traitement hyper fade et pour le moins pachydermique. Ça manque grâââve de finesse.

Par contre, la reconstitution historique est assez soignée. Pour cette raison seulement, je le recommande aux meneurs potentiels d'Une nuit sans été. Les costumes et les décors sont de qualité, c'est de la très bonne inspi. Et puis, y'a une (courte) scène qui est *exactement* celle qui amorce mon scénar. Ça dure moins d'une minute, mais j'ai overkiffé.

Niveau persos, c'est nettement moins bon. Fanning est trop belle pour le rôle-titre, Byron total raté (comme on pouvait le craindre à voir la bande annonce), Polidori frise la catastrophe industrielle, et Claire n'est guère plus qu'un faire-valoir. La Villa Diodati elle aussi est complètement à l'ouest. Y'a même pas un bout de lac, bon sang !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#13 12 Sep 2018 19:23

Gap
membre
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : [buzz] SOMBRE 7

SCANDALEUX (non en vrai c'Ă©tait plutĂ´t sympa mais convenu).
En revanche, ça se regarde très bien avec un préado (Amonbophis, 12 ans, déteste lire, a eu envie de lire Frankenstein après avoir vu le film).

Hors ligne

#14 12 Sep 2018 20:16

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 7

Gap a Ă©crit :

(Amonbophis, 12 ans, déteste lire, a eu envie de lire Frankenstein après avoir vu le film)

Ă€ quelque chose malheur est bon.  bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#15 15 Oct 2018 18:21

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 7

Radio Rôliste critique La nuit sans été


Le podcast est écoutable et téléchargeable ici : http://www.radio-roliste.net/?p=1663

La critique de Steve et Guylène démarre à 45 min.

Merci Ă  eux deux. bierre


Guylène  >  Oui, c'est un scĂ©nario difficile Ă  tous points de vue et pour tout le monde, meneur compris. Mais c'est pour cela que je l'ai publiĂ© Ă  ce moment de la gamme. Dans Sombre 2 ou 3, il aurait Ă©tĂ© très prĂ©maturĂ©. D'autres scĂ©nars sont bien plus accessibles. Dans une revue, il faut savoir varier les plaisirs.

Steve J  >  Super merci de ta lecture attentive de Sombre 7. Sous son vernis dĂ©contractĂ©, mon jeu est Ă©crit pointu. C'est donc très gratifiant de constater qu'il est lu pointu.
 


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#16 16 Oct 2018 12:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE 7

Sur CasusNO, Guylène a Ă©crit :

Après ce n'était pas un commentaire négatif hein. Plus une mise en garde pour les auditeurs. Moi j'ai beaucoup apprécié d'avoir un scénario assez exigeant comme ça, qui dit tout de suite que ça va pas être facile, et qu'il y a quelques défis rolistiques à relever. Je regrette juste de n'avoir pas été dans de meilleures conditions techniques pour le jouer, mais bon ça c'est une autre histoire.

Ah mais t'inquiète, je ne l'avais pas compris comme tel (et même si cela avait le cas, tu as bien le droit de commenter négativement). Je veux dire, ce scénar est difficile et j'apprécie qu'il le soit.

Pour accomplir la promesse de généricité horrifique de Sombre, je m'évertue à produire une gamme diverse, ce qui inclut des scénarios de difficulté variée. J'adore les scénars facile d'accès. Fun à mener et à jouer, ils constituent de passionnants challenges de game design (produire de la vraie simplicité est éminemment difficile). Mais leur facilité est aussi une limite intrinsèque, que j'apprécie de pouvoir dépasser dans le cadre d'autres scénarios, plus exigeants.

Je considère que c'est pile-poil mon taf d'auteur que d'avoir des goûts horrifiques éclectiques. Sinon, je me condamne moi-même à la répétition, ce qui aura tôt fait de plomber mon jeu et ma revue.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums