Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#11 18 Jun 2018 17:12

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [classic autogéré] Dead Dolls Don't Cry

Simultanément, c'est vrai que certains scénars de Sombre ont un aspect "presque" jeu de plateau, le première fois que j'ai joué House, Johan était aux commandes, on est tous morts et comme je suis un putain de mauvais perdant, je me suis dit un peu blasé que c'était une sorte de point&click, bien foutu mais avec la latitude de jeu d'un programme pour amstrad cpc 6128, bref...

D'un autre côté, il y  a plusieurs style de joueurs old school, moi, par exemple, je ne joue qu'avec le minimum syndical à table, à Sombre, même les dés et les fiches de personnalités me gênent. Alors un plateau et des tables d'évènements, j'aurais l'impression de revenir 20 ans en arrière. Note que je joue toujours à Talisman qui est un JdP d'il y a 20 ans mais ce n'est pas un JdR.

Et pour finir avec ce post sans queue ni tête si on y inclue pas les thèses sur la récursivité: je songe à initier au JdR avec Talisman.

Hors ligne

#12 18 Jun 2018 17:45

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [classic autogéré] Dead Dolls Don't Cry

Seb a écrit :

un plateau et des tables d'évènements

Si tu survoles le jeu de cartes proposé ici, il n'y a ni plateau, ni table d'event. La base du jeu tient au Livre Dont Vous Êtes Le Héro (LDVELH ou LDVH en abrégé) : oui, il y a du "point & click" mais le RP est bien là et c'est véritablement lui qui fait la différence entre la mort et la survie des personnages. Dans mes plateformes tu ne meurs pas pour être allé consulter la mauvaise carte, mais du fait de l'accumulation de mauvais choix et/ou de mauvaises relations avec les autres protagonistes. Le jeu ne te tue pas, tu le fais seul. Modulo poisse aux dés, of course.

Ayé !
Je crois que j'ai enfin trouvé un système de jauge compréhensible par les demeurés tous les joueurs, qui permet de s'affranchir du crayon ou de jetons et qui tient dans mon format 9*6.
Une seule jauge qui traite à la fois le Corps et l'Esprit. L'Esprit est identifié par un d6 blanc et le Corps par un d6 noir, qui se baladent de cases en cases (la valeur littérale des dés n'a pas d'importance)... et si les deux d6 se chevauchent, tu n'en gardes qu'un seul sur la case. Un "E" et un "C" t'indiquent à quelles cases ton perso débute la partie (et servent de rappel des couleurs de dés).

Sd10_v2t.jpg

Ce qui m'amène à reconsidérer mon choix du basculement en d10... Enlever l'échelle de niveaux permet de gagner de la place en largeur... Mais faut expliquer la mécanique d20+d6 à des platoïstes... Ou ne pas appliquer de dommages variables (donc pas de d6 à lancer, dmg fixes de 3 tout le temps)...

Hors ligne

#13 20 Jun 2018 11:12

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [classic autogéré] Dead Dolls Don't Cry

Passage en v3.0 !
=> modification des jauges Esprit/Corps et des instructions liées ; relecture & corrections des fôtes d'ortaugraf ; légers ajustements divers (ann/téquila/cocaïne/sac à main).
Il s'agit maintenant d'une version considérée comme définitive : je la sors du WiP

Hors ligne

#14 30 Jun 2018 15:10

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [classic autogéré] Dead Dolls Don't Cry

Passage en v3.1
=> remplacement du terme "Attrition" par le terme "Agonie", plus pertinent dans l'usage qui en est fait ici.

Hors ligne

#15 01 Aug 2018 04:25

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [classic autogéré] Dead Dolls Don't Cry

Or donc je rencontre Yann, un rôliste qu'il est cool, chez un ami commun pas vu depuis des lustres (because le 77 est un vaste territoire sauvage), lors de la partie précédemment citée dans mes CR. Et Yann m'annonce qu'il souhaite faire jouer DDDC à une autre de ses tables de jeu, composée de rôlistes tradi pur sucre, label "old school bio élevé au pex", dont aucun ne connaît Sombre directement. J'apprendrai plus tard que la partie était hébergée chez une ancienne connaissance de ma vie d'avant, avec qui j'ai eu des relations un peu houleuses dans un cadre associatif, bref, le sud 77, les rednecks rôlistes et les vieilles histoires entre cousins toussa.

Les Retours :

+  La partie dure 2h30, le groupe ne prend pas de plaisir à jouer, mais passe plus d'une heure après à débriefer.
=> le fait qu'ils débriefent me va bien, le fait qu'ils n'aiment pas ne me surprend guère.

+  Les joueurs n'apprécient pas les persos, qu'ils jugent trop antipathiques et qui ne leur inspirent pas l'envie de les interpréter.
=> c'est normal pour des joueurs qui attendent des héros/aventuriers, je ne propose pas une version magnifiée d'eux-mêmes, mais une version (un poil) dégradée ; destinée au "grand public", le cast présenté ici reste soft, essayant à la fois de ne pas être trop insipide et de proposer des prises sans tomber dans l'excès, justement pour faciliter la projection.

+  La jauge de Corps/Esprit et le système de jeu dans son ensemble sont tout de suite compris.
=> ze good news, yes! Cela me valide la variante "d10 v2.0".

+  Ils regrettent la longueur des instructions (8 cartes) et l'absence d'une carte récapitulative pour chacun (sorte d'aide de jeu individuelle).
=> ok, je prends note ; j'y ai déjà songé et le wording des instructions tente d'être clair ET exhaustif, ce que ne permet pas une aide de jeu succincte (je vais essayer avec des "mots-clés") ; en ce qui concerne la taille, ce n'est pas plus long que la plupart des règles de jdp de ce format temporel (voire bien plus court).

+  Ils sont également déçus de l'absence de gratification systémique lorsque leur perso atteint son objectif (vendre sa came pour Oscar, coucher Karen pour Dylan), et/ou du fait que les objectifs indiqués sur leur fdp ne leur apporte que des problèmes supplémentaires (consommer de la drogue pour Travis).
=> évidemment, puisque la fonction de ces "objectifs" est de produire du jeu entre les persos, pas de fournir des avantages techniques ; on est dans un film d'horreur, on ne pex pas, on ne gratte pas une Vorpale +3 ; mais je vais garder cette remarque dans un coin de ma tête pour la prochaine plateforme.

Vu de ma fenêtre, aucune surprise dans tout cela. Mais le point positif de cette partie est que justement le produit déplaît à ce profil de rôlistes, exactement pour les raisons pour lesquelles il doit plaire aux amateurs d'expérience horrifique. Enfin, cette plateforme est destinée à un public novice et plutôt pratiquant des jdp, qui ne présentera pas les habitudes et exigences des joueurs coutumiers des jeux d'aventures.

Merci à Yann de son intérêt et de son action. Tu roxx mec !!!

Hors ligne

Pied de page des forums