Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#371 08 Jun 2018 08:49

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Ah mais voilĂ ... de la critique constructive comme je l'aime! merci Ă  vous deux...

Je ne connais pas assez les règles de Sombre Classic pour déconstruire ce qui s'est exactement passé dans la partie, donc c'est gentil de m'avoir ouvert les yeux... hum... j'ai pas eu assez de recul pour voir, ô combien, la synergie Prudent+Phobique+Folie Douce était délétère, j'aurais dû sortir un non strict ou imposer un autre Désavantage...

En tant que Meneur, je ne peux pas critiquer un Joueur, surtout dont c'est la première partie, aventurier ou pas, tendance au pulp ou pas, j'aurais dû cadrer la création, j'avais pensé à la réorganisation de la table en cassant les binômes mais je ne suis pas allé plus loin...

J'avais aussi, quand j'ai rangé les Traits l'avant-veille de la partie, théorisé que Chef devait être contrebalancé par Dévoué et bim! le jour de la partie, j'ai oublié, le bou-let! en croisant les flux, j'aurais gardé les bibendums sous contrôle... je me méfiais de certains joueurs et, en réalité, ils ont bien géré, alors que le danger dormait ailleurs. Bref...

Pour Roland et Liilii, on en était au 3° Replay et je pense que c'est le maximum, non parce qu'ils ont éventé le mystère du scénario mais bien parce qu'au moins pour Liilii l'émotion et l'engouement n'était pas au rendez-vous.

On va probablement essayer de lancer une campagne zombies à meneur tournant, où au moins la moitié des Meneurs joueront horreur.

Hors ligne

#372 08 Jun 2018 11:34

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Oui, toutes mes excuses pour l'emportement. Pas pris mes médicaments, toussa...
En fait, je me suis mis à ta place, Seb, au moment de la fin de partie, avec une personne que tu découvres/ne connaît que très peu et qui te balances un speech de cet acabit (que j'ai trouvé passablement insultant - quoi, je suis susceptible ?). J'aurai viré rouge. Bref, c'était principalement pour te dire que ce type de commentaires/d'avis ne relève pas de la bienveillance à ton égard et que tu ne devrais pas en tenir compte.

En tant que Meneur, je ne peux pas critiquer un Joueur

Pourquoi donc ?
Oui, le plaisir de la partie repose d'abord sur lui (un "d'abord" de temporalité, pas de prééminence à mon sens, particulièrement à Sombre où la créa est *fondamentale* - raison pour laquelle je ne joue d'ailleurs qu'avec des pré-tirés). Mais une tablée de jdr est une équipe de foot qui doit jouer collectif pour gagner : si le gardien n'y est pas ou que les attaquants font de l'anti-jeu, tout le monde perd.
(perso je ne me gêne pas pour critiquer les joueurs autant que je m'autocritique, y a pas de raison d'épargner qui que ce soit ; et j'ai déjà viré un bon pote de la table pendant une partie de Sombre - et on est resté pote)

Le matos autour de House est conséquent et permet véritablement d'accompagner efficacement le meneur, fut-il débutant :
* Sombre 1 (règles + scénario)
* Sombre 3 (Traits)
* Sombre 4 (casting + making-of)
* Sombre HS2 (novélisation + pré-tirés)
=> pour 40 balles + frais de port t'es dans la peau d'un GI américain en vadrouille dans son humvee.

Dernière modification par DeathAmbre (08 Jun 2018 11:46)

Hors ligne

#373 15 Jun 2018 09:25

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Sinon, j'aimerais revenir sur plusieurs choses du scénario de House:

1/ le concept-character de Oswald: que fait-il face Ă  trois gonzesses qui lui promettent un strip poker.

2/ Comment remplir le réservoir de la bagnole de la grange? le jerrican est-il déplaçable?

3/ est-ce qu'un costume de tripailles abuse les zeds?

Hors ligne

#374 15 Jun 2018 10:24

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Relis-le scénario bcwink il y a toutes les réponses à ces trois questions :

1/ Il se méfie deux fois plus. Il ne se sépare jamais de son arme et tire dès qu'il sent l'arnaque (S.1 p.20/21+p.41 § "meurtre"). C'est un "dangereux psychopathe" (S.4 p.48). Si une paire de boobs suffisait à lui faire perdre ses moyens, la partie perdrait grandement en intérêt.

2/ S.1 p.24 § "matériel" + S.1 p.35 § "essence".

3/ S'enduire le corps de tripailles : faut déjà en trouver/en récupérer (sortir ? Oswald ne le permet pas...) puis s'en enduire copieusement (un jet d'Esprit pour ne pas vomir + 1 Séquelle s'il s'agit des entrailles d'un inconnu et 2 s'il s'agit de celles d'un ex-compagnon - y compris Matt et Jenny) et enfin tester (donc sortir => cf. avant)... et là tu le règles en tour/tour avec un jet d'Esprit pour la chance ou jouer la comédie ou un jet de Corps pour la discrétion (soit tu fais un jet/tour soit le d6 t'indique le nbre de tours d'efficacité de la ruse), mais dans tous les cas, c'est proprement impossible lorsque la horde charge.

Hors ligne

#375 15 Jun 2018 11:27

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Seb a Ă©crit :

3/ est-ce qu'un costume de tripailles abuse les zeds?

Bonne question.

La réponse est non : s'il y a bien un domaine dans lequel les zombies sont experts, c'est la détection des vivants.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#376 16 Jun 2018 12:08

Seb
i'll be back
Lieu : Montpellier-Paris
Inscription : 14 Aug 2007

Re : [S1] House of the rising dead

Pour Oswald, ok pour une mais trois paires? Pour la tripe, c'est comme dit M.Scipion que je l'ai joué. Moralité, je pige mieux le concept character des zombies que d'Oswald.

Hors ligne

#377 17 Jun 2018 02:19

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Seb a Ă©crit :

Pour Oswald, ok pour une mais trois paires?

Ce que veut dire DA, c'est que si c'est trop beau, il se méfie vite. Trois meufs chaudes pour un strip poker ? Nan mais allo ! Oz a passé l'âge de croire au Père Noël.

Il est retords. Fou, mais intelligent et aguerri. Parano aussi. Si tu le joues autrement, il n'a, étant donné son stat block, aucune chance de mettre la pression aux PJ.

Le truc, c'est qu'il a aussi ses bons côtés (S1 p. 40). Sous ses dehors basiques, c'est un PNJ qui peut s'avérer assez complexe. Il gagne à l'être en tout cas, ça le rend plus flippant.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#378 17 Jun 2018 10:34

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S1] House of the rising dead

Johan Scipion a Ă©crit :

s'il y a bien un domaine dans lequel les zombies sont experts, c'est la détection des vivants.

Doit-on considérer que cette information fait partie du package de base des survivants ou peut-on leur laisser tenter le coup (avec une procédure comme je l'envisageais plus haut - mais qui échouera forcément) ?

Hors ligne

#379 17 Jun 2018 12:32

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S1] House of the rising dead

Je suppose que ça peut se discuter selon la table, le feeling du meneur et le BG des PJ. Moi perso, j'en avertirais les joueurs. Il me semble d'ailleurs l'avoir fait en playtest, mais je ne suis pas certain. C'est trop loin, mes souvenirs ne sont plus assez précis.

Se tartiner de bouts de cadavres ne devrait pas apparaître comme un plan malin. Un costume de bidoche humaine ne peut pas être cool parce que c'est un truc que ferait Oz. Or Oz n'est pas cool : c'est le bad guy du scénar. Il doit inspirer de la répugnance.

Les PJ sont censés être sur une ligne plus, je cherche le mot... décente ? Modérée ? Rationnelle ? Ils ont leurs biais, accentués par la précarité extrême de leur existence présente, mais luttent pour conserver un semblant d'humanité et ne pas tomber aussi bas qu'Oz, qui est irrémédiablement Fou. C'est en tout cas de cette manière que je les ai montrés dans ma novélisation.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#380 29 Jun 2018 13:40

Groumphillator
membre
Lieu : The Great Southern Trendkill
Inscription : 03 Sep 2008
Site Web

Re : [S1] House of the rising dead

Ya eut du Sombre hier soir, sur Toulon :)

Niveau cochages et jets, j'avoue ne pas avoir retenu les chiffres. Je raconte les faits et les résultats et remonte dans mon récit quand je rencontre des soucis, mais ils sont moindres.

On y va :

Y : Croupière de casino Impulsif - Vigilant / amnésique (compliqué pour lui de se rappeler ce qu'il s'est passé avant l'infection) - Jeu de cartes : Lucy
O : Ancien flic Irritable - Tir / Code de conduite  - Pistolet : Austin (il s'est pas trop foulĂ©, avouons le.)
J : Vendeuse Cynique - Dernier Souffle / Chagrin - Rien : Sally
M : Black hippie egocentrique - Lascar / Phobique (envers les militaires). Pourtant j'ai réfléchi et lui ait dit "ca va être compliqué"... Mais devant son hésitation et la cohérence du perso j'ai laisser faire, on verra bien. - petit sac à dos. Malcolm

Déja d’entrée je trouve une place de parking.

Une place de parking. Un jeudi soir. A Toulon.

C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup : la soirée s'annonçait sous les meilleures augures !

Notre hôte ayant prévu un repas, je m'empresse de faire le briefing pendant ce dernier, mêlant dans mes règles la situation du scénario. En gros pendant que je déballe mes règles et mes exemples, je parle du magasin, de la cinquantaine de ses occupants, des faits depuis un mois. les clans, les affrontements, etc...
Le système à l'air de passer crème, a mon grand étonnement. Tous sont de vieux briscards, des rôlistes depuis au moins 20 ans. Mais tant mieux. Ils comprennent également assez rapidement le statut de Victimes et j'insiste assez souvent sur le fait que le système est létal, le one-shot est violent mais que si JE leur propose c'est que je sais qu'ils peuvent s'en sortir. Il va falloir s'accrocher. Il va falloir se sortir les doigts mais que je reste persuadé qu'ils peuvent y arriver.

Je reste comme un con dans mon exemple de combat, quand mon Igor attaque Y, celui ci me dit "j'attaque".
-"ah... Euh... ben t'esquive pas ?"
-"ben non... C’est un film d'horreur, alors j'attaque."

Petit blanc mais au moins ça prouve que les gars ont compris l'idée.

Pendant le briefing final,; les joueurs n'arrêtent pas d'écarquiller les yeux, se rendant au fur et a mesure compte de la gravité de leur situation.

Et on attaque le scénario, tirage de d6 :

Malcolm arrive juste devant le porche
Austin derrière lui
Sally la ligne derrière et Lucy en toute dernière ligne.

Alors qu'ils sont encore en train d'essayer d'encaisser la perte de Matt, Jenny se fait bouffer sous leurs yeux. Les yeux des joueurs son écarquillés : on ne rigole pas a Sombre. Va falloir se sortir les doigts.

Malcolm arrive sur le porche et essaye de tester le portique. Il remarque qu'il est branlant mais décide de l'utiliser en balançoire pour prendre de l'élan afin de défoncer les planche qui barricadent les fenêtres. C'est bien vu mais le portique se pète la gueule lui occasionnant 1 point de dommage.
Austin avance.
Sally fais le malin en voulant faire le tour.
Lucy avance pendant que le zombie disco l'attaque, lui occasionnant un de dommage

Malcolm a la très bonne idée de fouiller le chambranle qui vient de se peter la gueule. Il en sort une lame en métal -une espèce de grand morceau de métal, carrément pas pratique mais suffisant pour se battre et enfin essayer le système, j'ai mon idée pour ne pas se coltiner le truc dans la maison)
Austin tire sur le zombi qui attaque Y, très bon jet, et le ralenti.
Sally qui faisait le malin se retrouve face a deux zombis. Histoire de le calmer d'entrée : je connais le joueur et il faut que je le ménage : c'est mon infecté.
Lucy le dépasse.

Puis je résume, Malcolm arrive aux prises avec un zombi, il a du mal avec son arme de fortune pendant que Austin, devant la porte, tire dans la serrure : sans effet.
Le combat aux prises avec les zombi est rude, Sally perd dans la bagarre 3 points de corps,  Lucy encore un pendant que jenny dĂ©barque en hurlant et traverse tout le terrain. Dans le mĂŞme temps c'est la grande arrivĂ©e d'Oz qui hurle en ouvrant la porte et commence a cartonner. Malcolm est embĂŞtĂ© avec son machin et se voit obligĂ© de le laisser tomber pour pouvoir courir. Les joueurs se faufilent dans le passage sous les tirs de couverture qui ne semblent pas si prĂ©cis que ça, mais qui suffisent a faucher la horde.
La porte se ferme enfin. Sauvés.

Les joueurs se regardent, je vois qu'ils ont eut chaud. Malcolm souffle pendant que Austin s'approche d'Oswald que je décris enfin correctement, M-16 fumant et collier d'oreille en prime.

Ca le refroidi mais il lui tend la main.

"Et bien... Merci de..."


"FACE CONTRE LE MUR ! VOUS MOUFTEZ PAS ! JE VEUX DE LA DISCIPLINE DANS MON UNITE !"

OZ les déstabilise aussi sec. Tout le monde lève les bras, tous sauf Austin.

"Z'ETES MORDUS ? TOI ? MORDU ? ET TOI ?"

Je fais le tour de la table en regardant les nuques, les poignets et en mimant le M-16. Arrivant a hauteur de Austin, ce dernier soutien le regard. Oz le traite de petit malin et lui ordonne de se mettre a genoux. Austin soutient le regard et balance un non. Oz lui tire dans le pied.
Poum 2 points pour une blessure qui lui fera mal mais ne saignera pas. Je veux qu'ils craignent mon Pnj, pas qu'ils crèvent sans raison.
Malcolm se chie littéralement dessus, il pleure et balance des "oui monsieur, oui monsieur."

Une fois tout le monde en place, les Pj se relèvent (sauf Austin qui crie et douille encore sur le sol a ce stade) et commencent -vaguement - a interroger Oz. Ils comprennent rapidement la situation, l'instabilité mentale de Oz, la femme en haut, la ptite pute ramenée de Saïgon et le clin d'oeil d'Oz (ils ont tous un regard entendu) et me posent une colle :

"et vous buvez comment ?"

Euh. Merde. J'ai beau avoir lu les CR et potassé mon scénar, j'ai pas souvenir de ça. Peu importe, j'improvise. Ils craignent mon Pnj, ce dernier leur montre du menton une gourde quasiment vide. "Il me reste ça."

Ils sont épuisés, ca coche de la fatigue dans tous les sens mais ils décident d'un commun accord d'explorer un peu la maison. Malgré l'obscurité de la cuisine -ils décident de revenir dessus le lendemain- ils veulent surtout s'assurer qu'ils ne craignent rien au premier.
En arrivant au premier, ils se rendent compte que de là, Oz peut les voir, vu que le plancher n'est plus là. Mais ils profitent de sa ronde pour entrer dans la grande chambre, pensent au début avoir affaire a un cadavre, s'en approchent et sursautent quand elle essaye de les mordre en grognant et en faisant tressaillir le lit.

Cochage d'esprit. Pas lourds d'Oz qui monte les escaliers en râlant. Le groupe fuit vers la petite chambre et font style de dormir.

Oz fait son tour, rapide, et redescend.

Epuisé le groupe s'endors après avoir pensé a chécker s'il y avait bien une trappe pour le grenier et l'avoir rapidement exploré (pas de Billy ce soir).

Pendant la nuit, je profite pour prendre Sally a part, lui expliquer qu'il a été mordu le matin même. L'idée lui plait.
Quand il entend monter Oz, il réveille direct le groupe, sans attendre de savoir ce qu'il se passe.

Ils ont peur. Ils ont peur et j'aime ça.

Oz monte. Ouvre la porte. Se décharge rapidos et repars.

Pendant de longue minutes, j'ai imité le grincement du lit. Pendant ce temps, Austin était contre le mur, flingue a la main tremblant. Malcolm pleurnichait et Lucy se blottissait dans un coin de la chambre.

Oz redescend, Malcolm balance a Sally: "tu nous a réveillés pour ça ? Grande malade. Espèce d'obsédée. Tu me dégoûte"

Le groupe se rendort... Pour être réveillé une demi heure plus tard au son d'une rafale et d'un "PUTAIN DE VIETS !"

Pendant toute la nuit, le groupe aura un sommeil instable. Sally insistera pour monter la garde mais tombera de fatigue après avoir coché plusieurs niveau de corps.

A ce stade, tous les pj sont au moins a la moitié de leur jauges, voire plus. Tous ont activé le niveau deux de leur personnalité.

Au petit matin, le rythme est calmé. Je les décris épuisés, sales, en très mauvais états et irritables. Et surtout j'insiste, car ils prennent conscience, au matin, dans cette petite chambre d'enfant qu'ils sont les derniers survivants de la cinquantaine de personnes issues de la grande surface.

Il n'y a plus qu'eux.

Ils remarquent le pick-up dans la grange, les zombies vivants et les morts.

Ils ont soifs. Ils ont faim. Oz leur propose de manger, mais, en entrant dans la cuisine, ils peuvent enfin la voir dans on intégralité et découvrir la porte de la cave.

Craintifs, ils demandent la permission de descendre voir plus bas. Oz leur autorise la visite sans soucis, mais il ne sont pas très vaillants : ils se doutent évidemment de voir encore pire plus bas, surtout que l'odeur remonte depuis hier soir.

A la moitié de l'escalier, ils devinent les cadavres.

ArrivĂ©s en bas, c'est le cochage. Sally vomi, Malcolm remonte. Reste Austin et  Lucy qui commencent la fouille. Austin inspecte les cadavres sans trop oser y aller et trouve le jerrycan pendant que  Lucy se jette sur le bowie, et du coup tombe sur le seau. Coche et active son dernier palier.
Lucy pète un plomb et remonte net, le bowie a la main. Se présente face a Oz et ne réfléchis pas, l'attaque au couteau. Climax.

Oz l'a laissĂ© approchĂ©e (il Ă©tait en train de scruter l’extĂ©rieur) mais n’est Ă©videmment pas surpris. Il dĂ©gomme  Lucy mais accumule les mauvais jets. Lucy prend cher mais ne lâche rien et poignarde a plusieurs reprise en utilisant son adrĂ© Oz pendant que Austin, qui est remontĂ©, lui tire dessus et que Sally l'attrape par le cou ,dans son dos.

Mis a Mal, Oz rend son âme en ne laissant qu'un point a  Lucy. J'aurais voulu mieux dĂ©fendre sa croĂ»te, Oz n'a rien lâchĂ© mais ya rien a regretter très franchement. La scène Ă©tait Ă©norme.

Lucy, à genoux sur son adversaire et complètement obnubilée continue a poignarder le corps sans vie de Oz pendant que la Horde commence a défoncé la porte. le groupe s'affole. Sally se saisit du M-16 mais n'essaie pas de ramèner la raison à Lucy. Le groupe monte au premier. Malcolm essaye de crier sur Lucy mais rien n'y fait, le joueur insiste pour continuer a défigurer et a faire de la charpie avec Oz pendant que les zombies pénètrent dans la maison et se jettent sur la croupière. elle se fait déchiqueter. Ses cris remontent jusqu'au groupe, affolé, qui, ayant pourtant le plan sous les yeux, décide de s'enfermer dans la première pièce qui passe.... La petite chambre.

LĂ , Austin exige le M-16, Sally ne veut pas le lui donner.

"T'as déja un flingue !"
"Mais toi tu sais pas tirer !"
"C'EST MOI QUI GARDE LE M-16 !" Il le pointe de son arme. Austin le pointe du Flingue. Malcolm crie qu'il se sont trompé de chambre. La horde monte les escaliers. Austin défonce ce qu'il reste de planches devant la fenêtre et se jette dehors... Devant le porche donc. Face a tous les zombies. Il a raté son jet et s'est défoncé la jambe, celle ou Oz avait tiré. Deux points. Il récupère la jerrycan qu'il avait lâché dans la chute.

Sallyessaye de faire un tir de barrage sur les zombies. Étrangement sympa je lui dit que s'il réussit un 1, il fera un tir de barrage.

Sally tire son dès et fait un 1. Tout le monde crie. La tension autour de la table est palpable. Le M-16 est vidé mais les zombies ont été retenus suffisamment pour que Malcolm passe la fenêtre et se vautre lui aussi.

Lucy ouvre les yeux : zombifiée, le bowie a la main.

Sally saute aussi, se vautre aussi. Elle a pris des blessures en fuyant les zombies restant mais je la garde en vie : n'oublions pas que c’est mon infectée.

Austin se retrouve face a Lucy, je les laisse gérer le combat. Pendant ce temps, Sally et Malcolm..... Se cassent direction la grange et laissent Austin dans la merde.

Quelque jets de dès mettent  Lucy hors de combat mais la horde est sur Austin pendant qu'il fuit. D'ailleurs Austin essaye de se dĂ©barasser de quelques zombis au corps a corps, en utilisant la crosse de son arme. Je reste bĂŞte deux secondes avant d'appliquer les règles sur les armes improvisĂ©es. Pendant ces quelques rounds, Malcolm et Sally se sont retrouvĂ©s devant la grange et s'enferment dans le pick-up. Furieux et enragĂ©s, les zombies entreprennent de dĂ©foncer les vitres pendant que comme des cons, Sally et Malcolmse rendent comptent qu'ils n'ont pas de clĂ©s de contact.

Au lieu de fouiller, Malcolm, lascar de son état, me lance : "Dans mon sac ! J'ai surement une clé qui est un peu comme un passe partout ! Un truc que je pourrais utiliser pour démarrer, non ?"

Comme je suis mignon comme une chanson de Maria Carey je lui accorde.

Ils démarrent le pick-up alors que Austin, poursuivi par la Horde hurle qu'il a le jerrycan, et écrasent des zombis en passant devant Austin qui les regarde, dégoûté.

Le pick-up commence a prendre une bonne allure et distance les zombies pendant que Austin, toujours en train de courir mais en direction du pick-up, balance son jerrycan vers la horde en tirant dessus.

Explosion, champ et zombi cramés. Ca permet a Austin de prendre un peu d'avance.

Malcolm et Sally sont dans le pick-up, plus loin, alors que celui-ci s'arrête sans surprise, panne d'essence. Un coup d'oeil dans le retro permet a Malcolm de savoir que Austin arrive en courant. Il s'apprête a sortir quand Sally l'attaque, zombifié.

Plusieurs jets de dès, Austin arrive enfin à la hauteur du pick-up et ouvre la porte... Sur Sally en train de bouffer Malcolm.

Chacun fait un jet de corps. Sally rate le sien, Austin réussit et claque donc la porte avant de s'enfuir en courant.

Il errera seul, sans balles, sans rations et sans eau alors que le soleil se couche. Il lui reste 1 point de corps.

Générique...


Au final : Une très très bonne séance. Les joueurs ont kiffé le jeu et le système, ainsi que le système de personnalité.

Les doléances : une trop rapide descente qui contraint les joueurs a s'adapter trop rapidement aux personnalités, mais je sais que c’est ma faute, j'étais a bloc et je peut etre pas laissé suffisament de temps. C'est un ajustement à faire qui me parait pas trop compliquer a gérer.
A me rappeler aussi, garder un oeil constant sur les fiches et sur les jauges, ca me permet de mieux gérer.

Au final, ils ont été nombreux a me demander le jeu et a être conquis. Je ferais surement une prochaine partie très bientôt.

Dernière modification par Groumphillator (29 Jun 2018 14:07)

Hors ligne

Pied de page des forums