Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#471 01 May 2018 23:08

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Sur CasusNO, Jicey a écrit :

Je suis conscient que ce n'est pas possible pour toi actuellement, mais si on est plein à réclamer une boite Sombre Zéro, peut-être que ça donnera des idées à un "gros" éditeur. Si le coté production/design du packaging est pris en charge par un éditeur qui a l'habitude de ce genre de chose (un éditeur de jeu de société par exemple, ou BBE) pour toi la somme de travail serait réduite (juste développer un peu l'intro à Sombre Zéro).
Si j'étais éditeur je te ferais des ponts d'or (ou presque) pour sortir une boite Sombre Zéro. A mon avis ça a un énorme potentiel, à mi-chemin entre petit jeu de société (style apéro et cours d'école) et jeu de rôle. Des jeux de société y'en a des zillions, ça devient dur de sortir du lot. Sombre Zéro ça serait un genre totalement nouveau, avec je pense presque autant de potentiel que Loups Garous de Tierceleu.

Sur CasusNO, Inigin a écrit :

Je me trompe peut-être, mais ce qu'un éditeur appelle "des ponts d'or à un auteur" c'est très très loin de la vente directe. Cela étant, Sombre Zéro peut fonctionner avec pile le même support que les cartes des Loups Garous.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#472 01 May 2018 23:10

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Jicey a écrit :

pour toi la somme de travail serait réduite (juste développer un peu l'intro à Sombre Zéro).

C'est souvent ce qu'on se dit pour se donner du courage quand on sort un recueil de quoi que ce soit. Dans les faits, c'est toujours du gros boulot. Enfin, si on veut le faire bien. Or il se trouve que moi, j'aime faire les choses bien.


Sombre Zéro ça serait un genre totalement nouveau, avec je pense presque autant de potentiel que Loups Garous de Tierceleu.

Je te remercie pour le vote de confiance. On sent le fan, et ça me fait chaud au cœur.  bcwub

La réalité est, j'en ai bien peur, un cran en dessous. Zéro a du potentiel commercial, je ne le nie pas. Pour tout dire, je le constate à chaque conv que je fais. Mais il n'est pas le prochain Thiercelieux.

Même si pas mal de core rôlistes (ou de podcasteurs forgiens ^^) le nient, il demeure un pur jeu de rôle tradi, avec tout ce que cela comporte de contraintes d'animation (qui existent aussi dans Thiercelieux, tu noteras bien, mais à un niveau moindre) et de volume de texte (ce qui pour le coup n'existe pas dans Thiercelieux). Faut se farcir la tartine de règles et de scénarios. C'est un frein puissant à pénétration du marché grand public.


Inigin a écrit :

Je me trompe peut-être, mais ce qu'un éditeur appelle "des ponts d'or à un auteur" c'est très très loin de la vente directe.

Tu ne te trompes pas.

Et on ne me ferait de toute façon pas de pont d'or, faut pas rêver. On me proposerait le contrat standard, ou dans le meilleur des cas, la version standard plus, celle où que tu grattes quelques pourcents de droits. Peanuts, en vérité.

En termes financiers, ce serait une mauvaise opération par rapport à ce que je gagne actuellement avec mes ventes directes. Ou alors, il faudrait que la boite Zéro soit un best-seller. Mais comme je le disais à Jicey, je ne pense pas que le jeu ait le potentiel commercial de Thiercelieux. Ça ferait un succès, mais pas un succès colossal. Du coup, niveau thunes, je ne m'y retrouverais pas. Pour qu'un auteur fasse son beurre chez un éditeur, faut des ventes de ouf. À moins, y'a que l'éditeur, l'imprimeur, le distributeur/diffuseur et de détaillant qui gagnent leur vie. Same old story.

À côté de ça, je perdrais le contrôle éditorial. L'éditeur ferait une boite Zéro à sa pogne, ce qui est bien normal vu qu'il s'agirait de son produit.

Et à côté de l'à-côté, cette fameuse boite coulerait mon zine. Je vois mal un éditeur me proposer un contrat qui ne soit pas exclusif, ce qui m'obligerait à retirer certains numéros de la vente. Or la revue tient pour une bonne part sur Zéro, dont le potentiel commercial est, comme je le disais, supérieur à celui de Classic.


Donc je résume :

+ Sauf méga hit improbable, je gagne des cacahuètes.

+ Je perds le contrôle éditorial de ma production.

+ Je coule ma revue.

On va dire que ça ne me vend pas massivement du rêve. Pour autant, je ne dis pas que je n'y viendrai pas dans un futur plus ou moins lointain. Comme je l'écrivais dans mon précédent post, éditorialement, tout est ouvert. En dehors de la présentation " de qualitay ", les avantages d'une édition Zéro chez un tiers, surtout si le tiers est un peu gros, seraient la diffusion, forcément plus large, et le prestige qu'elle induit.

Sombre sortirait de la catégorie amateur/artisanal/indé (rayez la mention inutile) pour devenir incontestablement pro. Par ricochet, ça me donnerait un peu de lustre, ce qui sans doute m'ouvrirait certaines portes, professionnellement parlant. Ce serait agréable et utile, mais très honnêtement, je ne pense pas qu'à ce stade, le jeu en vaille vraiment la chandelle.

En termes de conditions de travail, de rémunération et de création, je préfère pour le moment être mon propre boss à Terres Etranges plutôt qu'un employé (même de luxe) ailleurs. Et tant pis si je reste un auteur obscur. Après tout, mon jeu s'appelle Sombre, pas vrai ?


Cela étant, Sombre Zéro peut fonctionner avec pile le même support que les cartes des Loups Garous.

Oui, pour la simple et bonne raison que je me suis directement inspiré du format des aides de jeu de Thiercelieux. Les tuiles, c'est le Bien. Mais comme je le disais à Jicey, elles ne suffisent pas à jouer en Zéro. Y'a pas mal de texte derrière, qu'il faudrait bien imprimer sur un support quelconque. Dans un livret format Thiercelieux, ça ne le ferait juste pas. Ou alors, il serait épais comme le bottin et livré avec une loupe.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#473 02 May 2018 16:14

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Sur CasusNO, Jicey a écrit :
Johan Scipion a écrit :

En termes financiers, ce serait une mauvaise opération par rapport à ce que je gagne actuellement avec mes ventes directes.

Ah oui, pas cool. Je n'aurais pas pensé que la vente directe était à ce point plus rentable que passer par un éditeur (qui normalement, avec sa visibilité, devrait largement augmenter les ventes, même si bien sûr les royalties sont faibles).

Question subsidiaire.
Quand on me demande quoi acheter pour commencer à jouer à Sombre Zéro, tu recommandes quoi ?
Le 2 (règles+Overlord) + un autre numéro avec un scénar (comme le 3) ?
Ou direct le 6, qui reprend les règles si je me rappelle bien, et qui en plus contient des conseils (et un scénar) ?


Johan Scipion a écrit :

il demeure un pur jeu de rôle tradi, avec tout ce que cela comporte de contraintes d'animation (qui existent aussi dans Thiercelieux, tu noteras bien, mais à un niveau moindre) et de volume de texte (ce qui pour le coup n'existe pas dans Thiercelieux). Faut se farcir la tartine de règles et de scénarios. C'est un frein puissant à pénétration du marché grand public.

Certes, c'est pas aussi abordable que Thiercelieux, mais si Sombre Zéro ne faisait que 10% des ventes de Thiercelieux ça serait quand même un joli carton non ?

Sombre Zéro ce n'est pas si complexe que ça. Après avoir joué avec moi, ma fille de 11-12 ans (à l'époque) s'est lancée à faire jouer des copines, juste en reproduisant (en gros) ce qu'elle avait vécu, sans lire les scénars. Bon, elle n'a peut-être pas tiré tout le sel de ses parties (puisqu'elle n'a pas lu tous tes précieux conseils) mais c'est pour dire qu'une transmission par l'exemple facilite la pénétration du marché. D'ailleurs il y a peu d'enfants (et même d'adultes je pense) qui aient pris la peine de lire les règles de Thiercelieux (ou du Monopoly): ils apprennent par la pratique (même si ça peut devenir très approximatif en bout de chaine). Sombre Zéro c'est certes un cran de complexité au dessus, mais il ne faut pas sous-estimer la motivation générée par la puissance de "l'expérience" Sombre Zéro !

Bon, je m'arrète là sinon tu vas finir par chopper la grosse tête ! :D


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#474 02 May 2018 16:14

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Jicey a écrit :

Je n'aurais pas pensé que la vente directe était à ce point plus rentable que passer par un éditeur

C'est sans commune mesure.


(qui normalement, avec sa visibilité, devrait largement augmenter les ventes, même si bien sûr les royalties sont faibles).

Oui, mais ça ne vaut que si tu vends des palettes de matos. La situation est :

+ Publié chez un éditeur, l'auteur gagne des petites miettes.

+ S'il vend beaucoup très plein de jeux, ça fait un gros tas de petites miettes. Il peut manger.

+ En JdR en France, tu ne peux pas vendre beaucoup très plein de jeux. Même quand l'éditeur assure sa mère niveau comm' (et ils sont loin d'avoir tous les moyens de le faire), le marché n'est juste pas assez grand.

+ Donc dans le meilleur des cas, l'auteur gagne un petit tas de miettes. Pas moyen de bouffer avec ça.

J'ajoute que dans mon cas particulier (auteur pro qui consacre tout son temps à sa création et se bouge grâââve le cul en convs), la différente entre mes ventes actuelles et celles que je pourrais espérer via un éditeur tiers ne serait pas si énorme que ça. À l'échelle du jeu de rôle francophone, je dépote déjà pas mal avec mes petits bras musclés.



Quand on me demande quoi acheter pour commencer à jouer à Sombre Zéro, tu recommandes quoi ?

Le 6 + le 3. Règles intégrales + article de conseils + 3 scénarios de difficulté de maîtrise croissante. Idéal pour l'auto-initiation.

En deux zines, tu as une belle courbe d'apprentissage : Camlann super fastoche, Les Grimmies un poil plus difficile, Deep space gore le plus exigeant (mais aussi mon meilleur scénar Zéro). Et quand le meneur a bien assimilé tout ça, il lui reste les règles intégrales pour bricoler ses propres scénars ou les improviser.

Explications détaillées ici :  http://bit.ly/2v56mGN


Bon, je m'arrète là sinon tu vas finir par chopper la grosse tête !

T'inquiète, y'a pas de risques. Quand je commence à être trop content de moi, je relis du Tynes. Direct ça me dégonfle le melon.  bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#475 17 May 2018 23:56

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Sur Facebook, des fans répondent à mon extrait d'interview


J'ai dit :

Dans sa prochaine contrepartie Tipeee, Johan a écrit :

« Je ne pense pas que Sombre soit ancré dans le paysage. Il est dans le rôle game, c'est certain, mais si demain j'arrête de produire des zines, il sera aussitôt oublié et remplacé par d'autres. L'horreur ludique a beau être une niche, elle n'en est pas moins riche de nombreux produits, dont beaucoup sont de grande qualité. Les rôlistes qui aujourd'hui kiffent mon jeu n'auront pas de mal à lui trouver des remplaçants s'il venait à disparaître. »


Et des gens m'ont répondu :

Peggy a écrit :

Remplacer Sombre jamais ! Comment ça " si j'arrête ..." . Sombre est particulier normal L'auteur ( toi) l'a créé avec ta vision et tout

Damien a écrit :

je ne pense pas que ceux qui lisent et jouent à Sombre l'oublieraient. Certes, ils se mettraient à d'autres jeux, dans le même genre ou dans d'autres mais ils continueront à jouer à Sombre même si c'est un peu moins souvent. Et puis, là je parle surtout pour moi, il y a plein de trucs dans Sombre qu'on peut aussi utiliser pour d'autres jeux. Bref, je ne suis pas aussi certains que ce jeu Sombrerait dans l'oubli ^^

Joseph a écrit :

Tu sais Johan, il y avait un jeu nommé RAS qui est paru de 2000 à 2004 (je crois), et bien malgré tout je continue d'y jouer avec une table (Enfin là on a arrêté, nos nouveaux joueurs n'accrochaient pas mais bon).
Donc je rejoins mes voisins du dessus : Même si tu stoppais Sombre, il ne serait pas oublié de ses fans !
(Bon j'avoue il faudrait que j'y joue, mais je déteste perdre mes persos bcbig_smile)

Grégory a écrit :

Sombre est l'ombre de tout JdR bcwink

Thomas a écrit :

Haha, c'est impossible d'oublier Sombre. Je n'ai toujours pas oublié l'excellent Synode !

Roland a écrit :

J'ai particulièrement aimé ma lecture, et au moins tout autant ma mise en pratique de Sombre en tant que MJ. Les deux expériences se sont accordées et rejointes comme rarement en 36 ans de pratique de notre passion commune. Exemplaire, le mot est lâché.

Cependant, si je ne peux pas dire que j'en suis accro, il me paraît invraisemblable de considérer Sombre comme autre chose qu'un classique. Un de ceux dont on peut dire qu'il y a un avant et un après dans un parcours de rôliste. Et donc qu'il me paraît impossible à oublier pour ceux qui l'ont expérimenté.

Mes plus sincères félicitations pour ton travail Johan,

Ego'

Claude a écrit :

Johan, tu travailles depuis des années à construire un outil de pointe dans un but ludique précis. Les gens qui y joue, reconnaissent qu'il est parfaitement adapté et efficient. C'est donc désormais un incontournable du jdr. Les gens joueront peut être à autre chose mais Sombre restera forcément un jeu de référence. En plus, Sombre est loin d'avoir exploité l'éventail de ses possibilités et de sa richesse.

Yvan a écrit :

Johan, ton jeu est juste indispensable dans le paysage ludique. Bonne continuation...

Merciii, tout cela me fait bien chaud au cœur.  bcwub


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#476 03 Jun 2018 15:23

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Sur CasusNO, Baron H. a écrit :

Je viens faire ici un petit "retour sur expérience" de l'animation jeu de rôle que j'ai effectué ce samedi. 
J'ai donc tenu le stand "initiation au jdr" de 11h à 18h 30 au "Festival des jeux" de Pierrelatte (26) en faisant du Sombre Zéro. Pour bien aborder l'épreuve( et ce fut éprouvant), j'avais préalablement beta-testé avec mon groupe, la semaine précédente, deux scenarii, joués chacun deux fois ("Deep space gore" et "Overlord").

Sur ce laps de temps, j'ai fait jouer six groupes de 5 joueurs en moyenne dont une grande majorité de néophytes en matière de jdr. Ils ont bien accroché et sont repartis avec, du moins j'aime à le croire selon leurs dires, une bonne image de notre hobby (voire passion). Les scenarii "Deep space gore" et "Camping à Crystal lake" ont été très appréciés.

Sombre Zéro est un jeu simple qui joue sur la tension dramatique. A ma grande surprise, jouer sur cette tension sur une durée de six heures, fut physiquement épuisant. Je n'ai eu en fait qu'une heure de pause entre les groupes (et bien utilisée avec le n°8 de Sombre). J'en suis ressorti plus fatigué qu'une simple soirée jdr de masterisation. Soit je commence vraiment à me faire vieux (et c'est un fait), soit j'ai vraiment tout donné à chaque fois (et c'est un minimum que l'on doit à ses joueurs).

Sur tous les joueurs vus ce samedi, il est étonnant de constater que les seuls à avoir été compétitifs à l'extrême furent ceux qui étaient déjà rôlistes. Dans le scénario "Deep space gore", ce sont ceux qui ont cherché à jouer solo en éliminant les autres membres d'équipage, là où les néophytes visaient le collaboratif pour s'en sortir... C'est moi ou on a des réflexes ?

PS: Le n°8 de Sombre est une source incroyable pour faire jouer un Slasher movie. Lu pendant les pauses entre deux groupes, j'ai improvisé un scénario avec le système de gestion de personnages proposé dans ce numéro. Joué deux fois avec des groupes totalement différents, ça rend super bien.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#477 03 Jun 2018 15:35

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Hello Baron,


Merci pour ce compte rendu, il est bien sympa. Ravi que Sombre ait répondu positivement à tes attentes.



Baron H. a écrit :

Pour bien aborder l'épreuve, j'avais préalablement beta-testé avec mon groupe, la semaine précédente

C'est exactement ce qu'il faut faire. En convs comme dans une compétition sportive, celui qui ne s'entraîne pas avant finit au bas du classement. Or ce n'est pas avec des tables d'inconnus qu'on peut se rôder. Faut le faire avant, tranquille chez soi.



A ma grande surprise, jouer sur cette tension sur une durée de six heures, fut physiquement épuisant.

Ça surprend, hein ? ^^

Mais c'est normal, ceci pour plein de raisons que je n'ai pas le temps de détailler, mais en gros :

+ Sombre est un jeu qui exige beaucoup du meneur parce qu'il est cinématographique. Tout, depuis les règles jusqu'aux scénars en passant par les settings, y est pensé pour émuler les films d'horreur. Or ce genre de cinéma est dynamique. Du coup, ce n'est jamais de la maîtrise en pantoufles.

+ Le format flash, du fait de son extrême brièveté, est particulièrement dynamique.

+ De tous mes scénarios flash, DSG est de loin le plus exigeant. C'est un sprint narratif. 15 à 20 minutes sans temps mort. Ça crève bien. C'est la raison pour laquelle je ne le mène plus en convention. Je l'adore, c'est mon meilleur scénar flash, mais quand je fais des week-ends à huit ou dix parties par jour, ce n'est pas gérable.



PS: Le n°8 de Sombre est une source incroyable pour faire jouer un Slasher movie.

Aaaah, voilà qui fait très plaisir à lire. Super merci.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#478 25 Jun 2018 15:26

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Sur CasusNO, Meuh a écrit :

Participé à une partie d'initiation à Sombre Zéro.
Après en avoir entendu pas mal de bien notamment par ici, un peu déçu...
Ça doit pas être pour moi ce jeu.

Plus de détails, s'il te plize.

Ton ressenti m'intéresse à fond !



Meuh a écrit :

Okay : mon principal souci est que je n'ai pas vraiment saisi les enjeux de la partie. On joue des victimes de film d'horreur, donc globalement on sait qu'on va mourir. Inutile d'essayer de survivre, c'est non seulement extrêmement peu probable, mais surtout totalement hors de notre contrôle : à peu près à tout moment le MJ peut te balancer "un monstre (ou autre) surgit et t'attaque, j'ai fait 3 sur le dé, t'es mort" (c'est d'ailleurs ce qu'il m'est arrivé) - si survivant il y aura à la fin du jeu, ça sera sur le choix arbitraire du meneur qui aura décidé de t'épargner, ou par chance miraculeuse des dés. À partir de là, la seule chose qu'il nous reste c'est de courir dans tous les sens en hurlant tel un poulet décapité en plus bruyant, en attendant que ça soit notre tour d'y passer. Alors pour le coup l'expérience est complètement raccord avec la promesse : une victime de film d'horreur ne fait que subir, elle peut mourir à tout moment et n'a pas beaucoup de marge de manœuvre.
Et c'est là que je me dis que le jeu est sûrement pas pour moi, parce que perso, courir dans tous les sens en attendant de mourir, bah je trouve ça franchement limité, et pas très palpitant.
Quels sont les enjeux d'une partie de Sombre côté PJs ?

Je vais te répondre, mais pour ça, j'ai besoin d'un peu de contexte.

De quoi parlait la partie que tu as jouée ? Et qui était ton perso ?



Meuh a écrit :

Le scénario était Cinéma Paradisio, mais idéalement je préférerais une réponse générale :)


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#479 25 Jun 2018 15:27

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

Meuh a écrit :

idéalement je préférerais une réponse générale

La voici, mais notre dialogue va être difficile. De mon côté, je ne connais pas le scénario que tu as joué, qui n'est pas officiel (il n'est pas de ma main, et je ne l'ai pas lu). Du tien, je pressens fortement que tu auras du mal à te distancier de ton ressenti de jeu. Ce qui est parfaitement naturel.

Que cela ne nous empêche d'essayer de causer, hein. Après tout, les forums rôlistes sont pile-poil faits pour se parler sans se comprendre. ^^


Or donc :

Le scénario type de Sombre est un survival horrifique, dans lequel les joueurs incarnent les victimes. Le but du jeu est évidemment la survie. Dans les survivals que j'écris, c'est (sauf twist final particulier) toujours possible. Sinon, le scénario est mauvais.

Un survival auquel on n'a aucune chance de survivre n'a pas d'enjeu véritable. Perso, ça me bourre. C'est de l'illusionnisme et c'est chiant comme la pluie à jouer et à mener. Avant de commencer la partie, tu en connais déjà la fin. Pénible.

Donc dans mes survivals, la survie est toujours possible. Et toujours ultra dure. Si elle était facile, les PJ ne seraient pas des victimes, mais des héros. Les protagonistes de Sombre en chient *grave* parce que c'est cela qui constitue leur condition de victime horrifique.

C'est une expérience rôliste autre, dont je ne prétends pas qu'elle puisse plaire à tout le monde. Y'a pas mal de gens qui n'accrochent pas, c'est dans l'ordre des choses.


Ceci posé, la gamme officielle ne propose pas que des survivals horrifiques. Il y a pas exemple :

+ Du jeu à mission. Sauver un petit garçon de quatre ans attaqué par les monstres sortis de son placard. Ou délivrer Guenièvre, l'épouse du roi Arthur.

+ Du mélodrame horrifique. Je t'aime moi non plus, version dââârk. Sentiments, coucheries et sombres secrets.

+ Du slasher. Des PJ qui tombent en quantité industrielle, l'objectif et le plaisir des joueurs consistant à lier leurs backgrounds par le jeu.

+ Du survival, mais en PvP. Pour s'en sortir, tuer tous les autres PJ, à la Battle Royale.


Enfin, pour répondre plus précisément à ton précédent post :

on joue des victimes de film d'horreur, donc globalement on sait qu'on va mourir.

Oui et non.

On sait qu'on a de grandes chances de mourir, mais ce n'est pas écrit. Dans les survivals horrifiques de cinéma, le TPK n'est pas systématique. Il ne l'est donc pas non plus dans les parties jouées d'après les scénarios officiels de Sombre.


Inutile d'essayer de survivre, c'est non seulement extrêmement peu probable, mais surtout totalement hors de notre contrôle

Non. Les joueurs font la différence.

J'ai mené treize fois House of the rising dead, le survival horrifique type de Sombre. Une soixantaine de PJ, trois survivants. Et qui tous l'ont mérité : ils se sont démenés pour s'en sortir. D'autres l'ont fait aussi bien sûr, mais n'y sont pas parvenus. La barre est haute, et souvent shit happens. Mais c'est ça être une victime horrifique.


une victime de film d'horreur ne fait que subir

Non. Elle se sort les doigts, les neurones et les tripes pour essayer de survivre. C'est ce qui fait son intérêt.


elle peut mourir à tout moment

Non, pas dans un scénario officiel en tout cas. Cela poserait de trop gros soucis narratifs et ludiques. J'écris mes scénarios selon une courbe de létalité croissante, une technique classique de l'horreur ludique.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#480 25 Jun 2018 15:53

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [buzz] SOMBRE (en général)

CasusNO, Meuh a écrit :

Okay, semblerait que mon expérience aie été biaisée par rapport à l'intention originelle du jeu. Ça me donnera au moins envie de tester à nouveau dans d'autres circonstances.

Il y a quand même un point sur lequel je m'interroge : dans quelle mesure la survie des PJs est-elle vraiment dans leurs mains et pas dans celles du MJ ?
Prenons l'archétype du survival horror : l'attaque de zombies (le scénario que j'ai fait n'étant pas, dans le fond, bien différent). Tant que le MJ décide qu'il y a un zombie au prochain tournant, devant la porte, dans le placard, derrière toi... ça fait de nouvelles chances d'y rester - et par ailleurs, les seules chances d'y rester se trouvent là. Du coup Sombre propose t'il des outils pour niveler l'adversité posée par le MJ, ou bien a t'il toute latitude sur son ampleur ? (auquel cas la survie des PJs ne sera il me semble moins due à leur inventivité qu'à la lassitude du MJ à rajouter un nouveau zombie derrière la porte)
Par ailleurs, le MJ avec lequel j'ai joué avait tendance à faire apparaître des monstres et les faire attaquer dans la foulée, ce qui en d'autres termes signifie "t'as une chance sur deux de te prendre une blessure sans avoir eu le temps de faire quoique ce soit", est ce que c'est une interprétation normale des règles ?


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums