Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#1 19 Jun 2016 15:05

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

The loosin hand

=============
THE LOOSIN HAND
// Reservoir Fo(x)es
=============


Baroud d'honneur pour gangsters au bout du rouleau.
Sombre Zero pour 3/5 victimes du système.
INSPI : Reservoir Dogs (film).

=> Planche de tuiles ici.


//-PITCH

Le casse était pourtant simple. Pourquoi tout a foiré ?


//-BRAQUEURS

Tous de Niveau "3" avec le trait invisible Tir. Les tuiles de PJ sont distribuées au hasard, puis de même avec les tuiles de "loose". En outre chacun dispose d'un flingue.

Santé : Fringuant / Amoché / Estropié / Cané

Mr 8 de Trèfles
=> Aigri.
=> Tu commences Blessé, car tu as pris une bastos dans le bide en aidant 9 de Carreaux, tu pisses le sang sur ta chemise, ton futal et la banquette.

Mr 8 de Piques
=> Révolté.
=> Tu ne sais pas conduire.

Mr As de Trèfles
=> Cruel.
=> Tu es sorti de taule mardi dernier, et tu dois un paquet de fric au gang carcéral qui a assuré ta protection.

Mr As de Piques
=> Agité.
=> Code de conduite : on ne bute pas les civils bordel ! (et on laisse un pourliche Ă  la serveuse).

Mr 9 de Carreaux
=> Orgueilleux.
=> Tu es Dévoué à 8 de Trèfles qui t'a sauvé la vie pendant la fuite et a pris une balle à ta place.

6 Tuiles de "loose" à distribuer (donc l'une n'est pas jouée) parmi :
+ Tu es un flic infiltré. Démerdes-toi avec ça. Et cette phrase ne sert à rien, mais les autres ont plus de texte à lire, alors fait semblant. Bonne chance, looser...
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il est resté aussi longtemps tout seul dans l'arrière-boutique, il branlait quoi là-dedans pendant que la police vous canardait ?
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il s'est mis à buter les clients, alors qu'ils étaient tous sagement allongés. A cause de ce connard, maintenant vous allez tous prendre perpétuité.
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a lâché ce foutu sac : il y avait tous les bijoux dedans. A cause de lui vous repartez les mains vides. Tout ce gâchis pour rien, putain !
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a pas vu que la vendeuse activait l'alarme. C'était son boulot de gérer le personnel, c'est pourtant pas compliqué, bordel ! Il l'a fait exprès ou quoi ?
+ Les flics étaient là trop tôt. Tu penses qu'il y a une balance parmi vous. Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a dit qu'il était au pénitencier d'Oakland, alors qu'aucun de tes potes là-bas ne le connaît.
=> Ton voisin de droite va te poser une question. Vaudrait mieux pour toi que tu trouves une réponse, parce que ce qu'il dit est la vérité.


//-ACTION

La partie débute par un point sur la situation : "Vous êtes tous vétus à l'identique, pour la classe et le style. Un sobre costard noir, une chemise blanche, une cravate fine et droite noire aussi, et une paire de pompes cirées. Des lunettes de soleil de marque Police pour la blague, qui maintenant ne vous fait plus rire du tout. Nous sommes Aujourd'hui & Maintenant sur l'autoroute qui quitte Atlanta. Il est 15h. Vous blindez depuis 10min. Pas de gyrophare dans le sillage. Vous fuyez votre dernier plantage : le braquage d'une bijouterie qui aurait du se passer en douceur, mais qui a lamentablement foiré dans les grandes largeurs. Les flics ont débarqué beaucoup trop tôt. Vous avez réussi à forcer le passage et à vous tailler dans le minivan d'une blanchisserie. Direction loin et vite. Le chauffeur est votre otage. Il y a eu des morts parmi les passants et les clients : les flics vont pas vous lâcher. Vous êtes en colère, et en panique. Action !"

L'espace exigu de la voiture légitime que lorsqu'un PJ tir sur un autre, il L1d6 normalement, mais qu'en cas de "4-5-6" il réussisse tout de même, avec une condition d'exécution décalée dans le temps : s'il est encore en vie à l'issue du tour normal des réussites sur "1-2-3", il retourne son dé et applique le nouveau résultat à son adversaire.

L'objectif est que tout se déroule dans la voiture. S'ils veulent s'arrêter sur la BAU, les caméras de surveillance vont les voir, et ils seront grillés. Au minimum, une dépanneuse est envoyée sur place, et son chauffeur prévient les flics. S'ils veulent sortir de l'autoroute, ils ne voient aucune sortie sur leur parcours. Si la tension ne monte pas, les flics les prennent en chasse, et les font sortir de la route. Fin du voyage. Générique.


//-RETOUR DU CRASHTEST

J'avais peur que la sauce ne prenne pas et que les tuiles de "loose" ne suffisent pas à créer du jeu, mais c'est tout le contraire qui s'est produit : les joueurs (des habitués de Sombre, de ma table, et des amateurs de PvP) se sont entretués très/trop vite. La faute à l'incitation tacite induite par les flingues en plastiques : dès que j'en distribue à une table, tous le monde ce dit qu'il va s'agir de tirer le premier. Donc, pour le prochain test, je ne distribuerais pas de flingues.

Hors ligne

#2 24 Jun 2016 00:07

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : The loosin hand

Je déplace temporairement dans le Klub car la mécanique des tuiles de loose est très proche du story deck.

Je remettrai en section publique lorsque ce dernier sera paru (Sombre 7).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#3 24 Jun 2016 05:20

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : The loosin hand

Suis pas d'accord. Je m'inspire là d'une idée de questions inter-PJ dans la créa de perso proposée dans NanoChrome (Le Grümph), qui est d'ailleurs un truc qui existe aussi dans un jeu de plateau/rôle (Hollywood Party si je ne m'abuse), et que je pense que Le Grümph n'a pas inventé car je l'ai déjà lu cela encore autre part. Le seul truc qui puisse effectivement rejoindre le story deck est que la question soit posée au voisin de gauche. Je peux mettre "de droite" si tu préfères ;)
Bref, c'est sans importance, je trouve ce scénar trop plat. Il faut que je le rempaille.

Hors ligne

#4 24 Jun 2016 11:58

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : The loosin hand

DeathAmbre a Ă©crit :

Je m'inspire là d'une idée de questions inter-PJ dans la créa de perso proposée dans NanoChrome (Le Grümph), qui est d'ailleurs un truc qui existe aussi dans un jeu de plateau/rôle (Hollywood Party si je ne m'abuse), et que je pense que Le Grümph n'a pas inventé car je l'ai déjà lu cela encore autre part.

Encore une fois : je me doute bien que je n'ai pas réinventé l'eau tiède !

Je dis simplement : chaque joueur tire une carte avec écrit dessus le secret de son voisin de table, qu'il doit révéler durant la partie, ça existe *aussi* dans Sombre. Mais ce n'est pas encore officiel, donc on attend la parution du story deck pour causer de ce genre de mécanique sur le forum.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#5 25 Jun 2016 11:14

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : The loosin hand

En tout cas, les tuiles sont une nouvelle fois bien fun et je vais donc les piller pour mes propres impros bcbig_smile


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#6 10 Jan 2017 07:36

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : The loosin hand

Second test vendredi dernier en fin de soirée après plusieurs party-game : la pression monte bien et même très bien car les joueurs (5 dont 2 novices de jdr) s'investissent à fond, mais l'intervention d'un tiers qui nous rappelle qu'une voisine a déjà porté plainte pour tapage une fois et qu'il faudrait donc voir à baisser d'un cran les engueulades, fussent-elles fictives, fait tout retomber comme un soufflé de Gaston... Mais la partie reprend, et l'autoroute ne suffit très vite plus, il faut changer de décor et relancer la sauce...
Alors une bretelle désaffectée se présente, le van s'y engage, sème la police, et débarque sur le territoire délabré d'un gang de cité perdue, armés jusqu'aux dents.
La partie finira tandis que la police retrouve le groupe, mais il n'y a plus qu'un braqueur à l'agonie à l'intérieur, tandis que le dernier s'enfuit en caleçon à travers les ruelles pleines de détritus...

Piste à explorer: établir une carte de secret avec la question "demande à ton voisin de gauche de montrer ce qu'il a planqué dans ses poches au moment de la fuite".

Hors ligne

#7 06 Aug 2017 11:58

DeathAmbre 2
klubeur
Inscription : 31 Mar 2016

Re : The loosin hand

Après nouveau playtest vendredi soir pour faire décvouvrir le jdr à deux novices, j'ai finalisé ce scénario jusqu'ici incomplet.

=============
THE LOOSIN HAND
// Reservoir Fo(x)es
=============


Baroud d'honneur pour gangsters au bout du rouleau.
Sombe Zéro pour 3/5 victimes du système.
INSPI : Reservoir Dogs (film).

=> Planche de tuiles ici.


//-PITCH

Le casse était pourtant simple. Pourquoi tout a foiré ?


//-BRAQUEURS

Tous de Niveau "3" avec le trait invisible Tir. Les tuiles de PJ sont distribuées au hasard, puis de même avec les tuiles de "loose". En outre chacun dispose d'un flingue.

Santé : Fringuant / Amoché / Estropié / Cané

Mr 8 de Trèfles
=> Aigri.
=> Tu commences Blessé, car tu as pris une bastos dans le bide en aidant 9 de Carreaux, tu pisses le sang sur ta chemise, ton futal et la banquette.

Mr 8 de Piques
=> Révolté.
=> Tu ne sais pas conduire.

Mr As de Trèfles
=> Cruel.
=> Tu es sorti de taule mardi dernier, et tu dois un paquet de fric au gang carcéral qui a assuré ta protection.

Mr As de Piques
=> Agité.
=> Code de conduite : on ne bute pas les civils bordel ! (et on laisse un pourliche Ă  la serveuse).

Mr 9 de Carreaux
=> Orgueilleux.
=> Tu es Dévoué à 8 de Trèfles qui t'a sauvé la vie pendant la fuite et a pris une balle à ta place.

Il faut distribuer une tuile de "loose" face cachée à chaque joueur, parmi :
+ Tu es un flic infiltré. Démerdes-toi avec ça. Et cette phrase ne sert à rien, mais les autres ont plus de texte à lire, alors fait semblant. Bonne chance, looser...
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il est resté aussi longtemps tout seul dans l'arrière-boutique, il branlait quoi là-dedans pendant que la police vous canardait ?
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il s'est mis à buter les clients, alors qu'ils étaient tous sagement allongés. A cause de ce connard, maintenant vous allez tous prendre perpétuité.
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a lâché ce foutu sac : il y avait tous les bijoux dedans. A cause de lui vous repartez les mains vides. Tout ce gâchis pour rien, putain !
+ Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a pas vu que la vendeuse activait l'alarme. C'était son boulot de gérer le personnel, c'est pourtant pas compliqué, bordel ! Il l'a fait exprès ou quoi ?
+ Les flics étaient là trop tôt. Tu penses qu'il y a une balance parmi vous. Demande à ton voisin de gauche pourquoi il a dit qu'il était au pénitencier d'Oakland, alors qu'aucun de tes potes là-bas ne le connaît.
Chaque tuile comporte la mention "Ton voisin de droite va te poser une question. Vaudrait mieux pour toi que tu trouves une réponse, parce que ce qu'il dit est la vérité."
=> L'une des tuiles n'est donc pas jouée.


//-ACTION

La partie débute par un point sur la situation : "Vous êtes tous vêtus à l'identique, pour la classe et le style. Un sobre costard noir, une chemise blanche, une cravate fine et droite noire aussi, et une paire de pompes cirées. Des lunettes de soleil de marque Police pour la blague, qui maintenant ne vous fait plus rire du tout. Nous sommes Aujourd'hui & Maintenant sur l'autoroute qui quitte Atlanta. Il est 15h. Vous blindez depuis 10min. Pas de gyrophare dans le sillage. Vous fuyez votre dernier plantage : le braquage d'une bijouterie qui aurait du se passer en douceur, mais qui a lamentablement foiré dans les grandes largeurs. Les flics ont débarqué beaucoup trop tôt. Vous avez réussi à forcer le passage et à vous tailler dans le minivan d'une blanchisserie. Direction vite et loin. Le chauffeur est votre otage. Il y a eu des morts parmi les passants et les clients : les flics vont pas vous lâcher. Vous êtes en colère, et en panique. Action !"

L'espace exigu de la voiture légitime que lorsqu'un PJ tir sur un autre, il L1d6 normalement, mais qu'en cas de "4-5-6" il réussisse tout de même, avec une condition d'exécution décalée dans le temps : s'il est encore en vie à l'issue du tour normal des réussites sur "1-2-3", il retourne son dé et applique le nouveau résultat à son adversaire.

L'objectif est que l'action principale se déroule dans la voiture. Le chauffeur asiatique est effrayé et bredouille des mots incompréhensibles, il n'est là que pour le décor. Le van est vide, le chauffeur avait fini sa tournée. L'un des PJ est assis à côté de lui et le tient en joue, les autres sont à l'arrière sur le plancher. L'autoroute est encombré et le chauffeur slalome entre les files.
=> La tension devrait monter entre les PJ et les premières balles devraient normalement fuser. Les balles perdues tirées dans le van font des trous dans la carrosserie et font sauter la serrure de la double porte arrière qui s'ouvre et bat au gré des écarts de conduites.
=> Une colonne de voitures de police ne remonte vers le van que s'il ne se passe rien ou que la tension retombe entre les joueurs.

Puis un embouteillage survient et le chauffeur ralentit. Soit le van s'arrête, soit les PJ lui font prendre la BAU qui est libre. Et bientôt ils trouvent enfin une bretelle de sortie, mais elle semble désaffectée et elle est close par qques barrières en plastique (franchissables sans incidence technique).
=> Si la police n'avait pas encore été mise en jeu, elle peut alors remonter aussi la BAU en file indienne et les PJ devront les stopper (balancer le cadavre d'un compagnon ou celui du chauffeur, tirer dans les pneus ou le pare-brise suffiront à provoquer un carambolage et à leur faire gagner du temps).

La bretelle descend en virage vers un quartier perdu, pourri et quasi désert. La route est zébrée de lézardes où poussent de l'herbe folle, des carcasses de voitures rouillées ou brûlées stationnent parfois le long des trottoirs, les bâtiments tagués ont leurs vitre brisées ou fermées par des planches de bois.
=> Il s'agit d'un second temps libre pour les Ă©changes entre PJ, qui ne doit pas trop durer pour les empĂŞcher d'Ă©chafauder un plan viable.

Et le van atteint un carrefour où une poignée de bikers armés de fusils à pompe et de batte de baseball sont en train de descendre une bouteille de whisky en faisant cramer un pick-up, son conducteur encore à l'intérieur, qui hurle puis meurt. Les bikers voient le van, l'un d'eux se met au milieu du carrefour, braque son fusil sur le van et balance un "arrête-toi, connard !" ou une autre subtilité du genre.
=> Il s'agit normalement de la scène finale : les bikers braquent le van et vont tirer sur les PJ sans leur laisser le temps de blablater. Les trois bikers sont gérés comme un groupe, ils subissent en redux et infligent leurs Blessures sur un seul des PJ à la fois ; ils sont niveau 4.

Puis les sirènes de police se rapprochent et les flics débarquent pour le générique : soit arrêter le(s) dernier(s) survivant(s), soit ramasser les cadavres.

Hors ligne

#8 10 Aug 2017 23:44

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : The loosin hand

Très sympa. yes


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#9 21 Nov 2017 13:39

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : The loosin hand

Téléportation, Scotty.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums