Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#1 03 Oct 2017 18:49

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Prétirés pour House Of The Rising Dead

Je participe à un event halloween à Rouen le 28 octobre, pour cela je compte faire jouer (pour la première fois) HRD. J'ai créé 5 prétirés pour l'occasion. Je pense que c'est plus simple (pour moi) pour ce type d'événement/initiation de proposer des personnages déjà fait, on entre dans le vif du sujet plus rapidement.

Je voudrai donc vos avis concernant ces personnages, leur équilibrage, leur potentiel RP. Mon but est de proposer un canevas solide sur les relations qui existent entre les protagonistes. J'ai également voulu un niveau de jeu "hard" (un seul tireur qui ne sait pas conduire) et un potentiel de pvp (Gosse brutal qui n'aime pas sa belle mère). Les voici:


Henry, employé méthodique
[Folie Douce/Cauchemars]
3 pré-cochages en esprit.
Henry était un type bien sous tous rapports. Un mari aimant, un père
attentionné, un employé de bureau modèle. Ses cauchemars sont beaucoup
plus intenses depuis le jours où sa femme et son fils se sont fait dévorés par
une meute de zombies... Il sent la folie qui le gagne au même moment où le
monde s'écroule.
Depuis quelques semaines, Henry s'est lié d'affection pour Tara, une
serveuse un peu cruche, certes, mais elle lui permet de tenir le coup. Il se
sont rencontrés avec d'autres survivants dans le centre commercial qui leur
a servi de refuge.


Tara, serveuse désinvolte
[Irrésistible/Maladroite (10)]
2 pré-cochages en esprit.
Tara est un jeune femme désinvolte, un peu bohème et optimiste. Quand
tout a basculé avec cette histoire de zombies elle a cru devenir folle. Avec
les autres survivants au centre commercial où elle travaillait, elle a repris le
dessus et a survécu.
C'est une chance qu'elle ait pris son fils, Jason, avec elle ce jour là. Elle y
tient plus que tout. Elle a senti qu'elle pouvait faire confiance à Henry pour
les protéger tous les deux.

Jason, gamin brutal [Dernier souffle/Écervelé]
3 pré-cochages en esprit.
Jason est un gamin d'un dizaine d'années. Le divorce de ses parents l'a
perturbé mais il fait face. À l'école il camoufle son mal-être en tabassant ses
camarades. Il est chef de bande. Ce n'est pas un gosse tendre mais quand on
cerne ses problèmes et qu'on a de l'empathie pour lui, on peut voir qu'il peut
être un brave gosse.
Il est dingue de son père qu'il met sur un piedestal, un afro-américain qui se
nomme Stuart. Par contre il est taciturne, suspicieux et désagréable avec sa
belle-mère, Sophia.
Depuis l'apocalypse zombie, Jason sens que la colère qu'il garde en lui
bouillonne.

Sophia, belle-mère excentrique [Miraculée/Trauma]
2 pré-cochage en esprit.
Sophia est une jeune femme d'une vingtaines d'années d'origine hispanique.
Mariée à Stuart, elle est la belle-mère de Jason. L'atmosphère est électrique
entre ces deux là. Elle et Tara ne s'adressent que peu la parole
habituellement mais force est de constater que les événements récents et
horribles les ont rapprochées.
Survivante, elle aussi, avec les réfugiés du centre commercial, elle
rejoignait en voiture son mari qui travaillait ce jour là. Elle a perdu le
contrôle de son véhicule lorsqu'il fut assailli par une meute de zombies. Elle
s'est encastrée dans le grand magasin, échappant de justesse à un accident
qui aurait pu lui être fatal.


Stuart, gardien discipliné
[Tir/Inapte]
3 pré-cochages en esprit.
Stuart est un grand noir-américain barraqué. C'est un ancien capitaine
d'équipe de foot du college. Victime d'un accident qui l'a gardé indemne
physiquement lors de son adolescence, il est aujjourd'hui incapable de
conduire. Il a une peur bleue de prendre le volant.
Ex-mari de Tara et aujourd'hui marié avec Sophia, il a une relation apaisé
avec son ex-femme. Depuis son divorce, il a pris conscience de son rôle de
père et tente de ratrapper le temps perdu avec son fils. À l'époque, Stuart
aveit quelque peu délaissé la sphère familiale.
Il travaillait au centre commercial (comme gardien) lorsque les zombies ont
attaqué. Sophia venait le chercher pour la fin de son service. Parmi les
réfugiés, il est le seul compétent avec une arme à feu, ce qui est précieux...

Hors ligne

#2 06 Oct 2017 11:53

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

J'aime l'idée d'un groupe de pré-tirés. Je ne fonctionne quasi qu'en pré-tirés sur mes parties, mais si j'arrive un jour à me lancer à mener Oz je suivrai les étapes de créa du groupe car c'est un moment important permettant d'une part d'impliquer les joueurs dans leur perso, puis d'exploiter le basculement avec la première scène de stress. Mais bon, essaie et tu verras par toi-même.

Analyse vite fait en vrac sans prendre de gants :

+ Houla, un seul Tireur c'est tendu...

+ Les deux "hommes" de la bande sont un Méthodique et un Discipliné ? comme ça à vu de pif, ça sent l'ennui dans la partie... Et je les vois mal s'en prendre à Oz...

+ Le Trauma de Sophia c'est quoi ?

+ Stuart a une relation apaisée avec son ex-femme ? je trouve ça trop vanille à mon goût. J'aurais mis Stuart Brutal qui battait Tara et l'a même violé un soir d'ivresse ou un truc un peu plus sympa et convenu dans le genre. En tout cas, un Tireur Discipliné ne promet pas trop de surprise...

+ Cauchemars et Trauma je trouve ça un peu pauvre dans ce setting. Inapte à la conduite est bien vu. A quoi sert Irrésistible dans ce groupe ? pour moi, d'une manière générale il sert à créer une relation de jalousie autour d'un trio.

+ Je trouve globalement dommage que tu n'exploites pas les Traits liant les persos (Faveur, Dévoué, Porte-bonheur) et ton groupe me semble trop sage et peu enclin aux dissensions internes. Là tu vois comme ça le drama intense je le sens pas venir...

+ Bref, je te conseil d'acquérir/lire Sombre 3 (articels sur les Traits) et Sombre 4 (article making-of Oz).

Hors ligne

#3 06 Oct 2017 12:36

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

J'ai lu justement le 3 et le 4. J'ai pas voulu mettre trop de bâtons dans les roue des futurs joueurs/joueuses. Mais effectivement, vu de ton point de vue, on peut ajouter plus de piment. Je prends tes remarques pour mes corrections. Merci à toi.

Hors ligne

#4 06 Oct 2017 13:12

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Voici des modifications en fonctions de tes retours:


Henry, employé cynique
[Folie Douce/Alcoolique (drogué)]
3 pré-cochages en esprit.
Henry était un type bien sous tous rapports. Un mari aimant, un père
attentionné, un employé de bureau modèle. C'est l'image qu'il donne. Mais
il boit. Le stress, l'anxiété qu'il n'arrive pas à gérer, il les noie dans l'alcool.
Quand il est sous sont influence, il bat sa femme et son fils. Il sent la folie
qui le gagne au même moment où le monde s'écroule.
Sa femme et son fils se sont fait dévorés par une horde de zombie. Une
certaine délivrance...
Depuis quelques semaines, Henry s'est lié d'affection pour Tara, une
serveuse un peu cruche, certes, mais elle lui permet de tenir le coup. Il se
sont rencontrés avec d'autres survivants dans le centre commercial qui leur
a servi de refuge.


Tara, serveuse désinvolte
[Porte-bonheur (Henry)/Maladroite (10)]
2 pré-cochages en esprit.
Tara est un jeune femme désinvolte, un peu bohème et optimiste. Quand
tout a basculé avec cette histoire de zombies elle a cru devenir folle. Avec
les autres survivants au centre commercial où elle travaillait, elle a repris le
dessus et a survécu.
C'est une chance qu'elle ait pris son fils, Jason, avec elle ce jour là. Elle y
tient plus que tout. Elle a senti qu'elle pouvait faire confiance à Henry pour
les protéger tous les deux.

Jason, gamin brutal [Dernier souffle/Écervelé]
3 pré-cochages en esprit.
Jason est un gamin d'un dizaine d'années. Le divorce de ses parents l'a
perturbé mais il fait face. À l'école il camoufle son mal-être en tabassant ses
camarades. Il est chef de bande. Ce n'est pas un gosse tendre mais quand on
cerne ses problèmes et qu'on a de l'empathie pour lui, on peut voir qu'il peut
être un brave gosse.
Il a une relation compliqué avec son père, un afro-américain qui se nomme
Stuart. Il est taciturne, suspicieux et désagréable avec sa belle-mère, Sophia.
Jason ne se rend pas compte, et ne veut pas voir la violence qui anime son
propre père.
Depuis l'apocalypse zombie, Jason sens que la colère qu'il garde en lui
bouillonne

Sophia, belle-mère excentrique [Tir/Chétif]
2 pré-cochage en esprit.
Sophia est une jeune femme d'une vingtaines d'années d'origine hispanique.
Mariée à Stuart, elle est la belle-mère de Jason. L'atmosphère est électrique
entre ces deux là. Elle et Tara ne s'adressent que peu la parole
habituellement mais force est de constater que les événements récents et
horribles les ont rapprochées.
Survivante, elle aussi, avec les réfugiés du centre commercial, elle
rejoignait en voiture son mari qui travaillait ce jour là. Elle a perdu le
contrôle de son véhicule lorsqu'il fut assailli par une meute de zombies. Elle
s'est encastrée dans le grand magasin, échappant de justesse à un accident
qui aurait pu lui être fatal.


Stuart, gardien irritable
[Tir/Inapte (conduite)]
3 pré-cochages en esprit.
Stuart est un grand noir-américain barraqué. C'est un ancien capitaine
d'équipe de foot du college. Victime d'un accident qui l'a gardé indemne
physiquement lors de son adolescence, il est aujjourd'hui incapable de
conduire. Il a une peur bleue de prendre le volant.
Ex-mari de Tara et aujourd'hui marié avec Sophia, ila relation avec son
ex-femme est difficile. Il ont divorcé après plusieurs années de violences
conjugales de la par de Stuart. Il essaie de renouer au mieux le lien avec son
fils.
Il travaillait au centre commercial (comme gardien) lorsque les zombies ont
attaqué. Sophia venait le chercher pour la fin de son service. Parmi les
réfugiés, il est un des seuls compétents avec une arme à feu, ce qui est
précieux...

Hors ligne

#5 07 Oct 2017 10:40

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Houla ! tu rigoles pas !
Bon pour le coup, ils sont vachement moins vanille... :)

+ Est-ce que mettre les deux Tireurs dans la même "équipe" est judicieux ?

+ Est-ce que Porte-bonheur ne réduit pas trop Maladroit ?

+ Si Tara aime son fils Jason plus que tout alors elle lui est Dévoué, non ?

+ Tara fait confiance à un Alcoolique pour la protéger ? on sent que c'est la fin du monde...

Hors ligne

#6 07 Oct 2017 11:55

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Imaginons que Henry a sauvé la vie de Tara à plusieurs reprises (Porte bonheur) et qu'il essaie de dissimuler tant bien que mal son addiction. Tara est perdue et enchaîne les relations compliquées... Et puis aux USA une grosse partie de la population est alcoolique non-avouée...
Les deux tireurs resteront-ils dans la même "équipe"?^^

Dernière modification par Mister Zombie (07 Oct 2017 11:56)

Hors ligne

#7 12 Oct 2017 02:26

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Mister Zombie a écrit :

jouer (pour la première fois) HRD

5 prétirés /.../ plus simple (pour moi)

on entre dans le vif du sujet plus rapidement

initiation

jeu "hard"

potentiel de pvp


Mon avis :

+ En format long, « entrer dans le vif du sujet plus rapidement » n'est pas un argument pour des prétirés. Quand on a le temps, une créa collective bien menée/cadrée est indiquée car elle est immersive et impliquante. Créer des persos, c'est 1/ déjà du jeu, et 2/ une bonne manière de commencer à s'y attacher.

+ Réduire le temps de jeu est par contre un vrai bon argument, même en long. Si ton créneau est limité (ton annonce sur CasusNO précise qu'il commence à 18h, mais elle ne comporte pas d'horaire de fin), des prétirés font sens. Ça peut faire gagner 30 à 60 minutes.

+ D'un autre côté, si ton créneau est assez court, rajouter une grosse louche de drama familial n'est sans doute pas une bonne idée. Si tes joueurs jouent le drama, ça va allonger la partie.

+ Je ne comprends pas que tu choisisses de « jouer hard » ni que tu veuilles inciter au PvP dans le cadre d'une partie d'initiation. Cela me semble contre productif, surtout qu'il s'agit de ta première maîtrise de House. Si les joueurs sont débutants, ce n'est pas une trop bonne idée de rajouter de la difficulté et de les pousser à la compétition. Le scénar est déjà bien velu en l'état.

+ Comme Julien, j'apprécie les groupes familiaux, qui constituent un bon terreau à roleplay. Le revers de la médaille est que le concept parents-enfants implique de jouer des conflits d'autorité. C'est chaud pour de l'initiation. Du coup, le gamin risque d'être joué comme un adulte. Mais dans ce cas, quel intérêt ?

+ Par ailleurs, je trouve très improbable qu'une famille au quasi complet puisse se retrouver dans la ferme. Le groupe de base, celui du supermarché, comprend 50 personnes. Or là, il n'en reste que 5, mais tous sont étroitement liés, dont 4 d'avant l'apocalypse. À mon sens, ça affaiblit l'amorce. Elle perd en crédibilité.

+ Enfin, si tu n'as pas exactement cinq joueurs à ta table, tu vas te retrouver dans l'ennui. Le défaut d'imbriquer des prétirés est qu'on peut ensuite difficilement en retirer un ou deux sans que la dynamique de groupe ne se casse la gueule. Le scénar tourne à partir de trois joueurs. Si tu te retrouves dans cette configuration, quels PJ gardes-tu ?

+ L'historique du gamin me semble hors de propos. Son attitude à l'école avant l'apocalypse n'a aucune espèce d'importance dans le cadre de la partie. C'était avant, dans l'ancien monde, et il n'en reste rien. Plus d'école, plus de camarades de classe, plus de profs, nada. Ce genre d'infos ne va pas aider son joueur à l'interpréter durant le jeu.

+ De manière générale, je trouve que tes BG ne prennent pas assez en compte les trois mois de survie depuis l'apocalypse. Ton drama familial donne l'impression que les zombies viennent de faire irruption dans la vie de tes prétirés. Alors qu'en réalité, ça fait un trimestre qu'ils se les cognent. Un trimestre de survie, c'est putain de long.

+ Julien a raison, il te faut deux Tir. À moins, tu vas au devant de tout un tas de problèmes.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#8 12 Oct 2017 08:44

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Je suis en train de revoir les background des pj. Je n'ai pas envie de toucher à tout l'aspect technique des feuilles, elles me plaisent. J'ai été vers plus d'efficacité et épuré le texte des historiques. Concernant le choix de prétirés, c'est purement une commodité et une question de goût pour moi.

Henry boit. Le stress, l'anxiété qu'il n'arrive pas à gérer, il les noie dans l'alcool. Avant, quand il était sous sont influence, il battait sa femme et son fils. Depuis qu'ils se sont fait dévorés par une horde de zombie, il ressent une certaine délivrance. Mais il n'a plus personne sur qui déverser son excès de violence.
Depuis quelques semaines, Henry s'est rapproché de Tara qu'il voit comme un substitue de sa défunte femme.

Jason est un gamin d'un dizaine d'années. Il a une relation compliquée avec son père, un afro-américain qui se nomme Stuart. Jason est taciturne, suspicieux et désagréable avec son entourage. La peur alimente sa brutalité. Mais cette peur c'est celle qu'il a de son père, pas des zombies qui hantent les rues...

Sophia est une jeune femme d'une vingtaines d'années d'origine hispanique.
Survivante, elle aussi, avec les réfugiés du centre commercial, elle rejoignait en voiture son mari qui travaillait ce jour là.
Elle est attiré par Stuart et pense qu'il est le seul dans le groupe capable d'assurer sa survie.

Stuart est un grand noir-américain barraqué. Victime d'un accident lors de son adolescence, il est aujourd'hui incapable de conduire. Il a une peur bleue de prendre le volant.
Divorcé après plusieurs années de violences conjugales, il essaie de renouer au mieux les liens avec son fils Jason.
Il travaillait au centre commercial lorsque les zombies ont attaqué.

Tara est un jeune femme désinvolte, un peu bohème et optimiste. Quand
tout a basculé avec cette histoire de zombies elle a cru devenir folle. Avec
les autres survivants au centre commercial elle a repris le dessus et a survécu.
Tara ne comprend pas pourquoi, ni comment, mais elle se sent en sécurité auprès de Henry. Mais il semble tellement évasif quand il lui parle...

Du coup, je laisse plus travailler l'imagination des participant et je les enferme moins dans un schéma.

Hors ligne

#9 12 Oct 2017 11:22

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Bonjour  les  garçons !

Au  risque  de  me  faire  taper  sur  les  doigts .... Comment  dire : le  House  que  j'ai  fait  jouer  avec  un  créneau  max  3 h  , etc.  était  mon premier !
j'avais  pensé  en  effet  à  un prétiré ,  mais  y  ai  renoncé  quasi  aussitôt  :  je m'explique

+  Dans Sombre  les  persos  n'ont  pas  a  avoir  un  BG  hyper  détaillé  because  ça  ne  sert pas  , comme  dans  pas  mal  de  JDR  du même  style

+ ce  scénario  est  tellement  bien  foutu  que les  joueurs  peuvent  créer  leur  perso  tout  en  écoutant  la  chronologie  des évènements  quand  on  est  presser  par  le  temps

+ Mister  Zombbie  :  ce  scénar  en particulier  donne  pas  dans  le  drama  c'est  du pur  survival  (  Johan  confirmera ou pas )  ,  t'as  pas  la  place  ni le  temps  pour  ça  sauf  peut  être  pour  "  essayer"  de  déstabiliser  Oswald  , qui  à mon sens  n'a pas  lieu  ni  d'intérêt  ( dans  ce scénaro)

De  mon avis  ,  juste  personnel   ,  les  prétirés  tue  le  jeu  en  général :  pas   ou peu  d'implication,  surtout  avec des débutant

sur  ce  , bonne  journée

Hors ligne

#10 12 Oct 2017 11:50

Mister Zombie
membre
Lieu : Rouen
Inscription : 29 Aug 2017
Site Web

Re : Prétirés pour House Of The Rising Dead

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le lien "artificiel" entre création=implication et prétirés=désintéressement. J'ai plutôt expérimenté le contraire sur des one shot. Et ce n'est pas une histoire de "débutants"/"expérimentés".
Je suis peut être un doux naïf, mais pour moi, le roleplay c'est du drama, et sans roleplay, il n'y a plus de jeu de RÔLES.

Hors ligne

Pied de page des forums