Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens cliquables +++ COMMANDER Sombre +++ SOUTENIR le jeu sur Tipeee +++ INVITER l'auteur

#181 30 May 2017 13:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

Peggy a Ă©crit :

y'en a déjà de publié dans les Sombre, non ?

Oui bien sûr (c'est une bonne remarque), mais il manque des articles plus généraux sur certains compartiments du jeu, la gestion de la folie et du combat notamment.



*



DeathAmbre a Ă©crit :

Je pense au contraire que l'on peut faire un "Sombre zéro: le jeu de plateau" qui serait un jdr-sans-meneur déguisé.

Ah mais je le pense aussi, rassure-toi. Hé, tu parles au gars qui a écrit un scénar cartiste pour Sombre max.

C'est juste que ce type de JdR-platal n'est pas ce que moi, personnellement moi-mĂŞme, j'ai envie de faire. Quand je joue Ă  Sombre, je veux mener. C'est mon kif. Et bon, la vie est trop courte pour ne pas saisir toutes les occasion de se faire plaisir, pas vrai ? bcwink

Heureusement qu'il y a des gens qui s'occupent de pousser Sombre dans d'autres directions que celles qu'affectionne son auteur. C'est à ça que servent les licences, les labels et le by fan for fan !


Ne confondons pas "choix de game design" et "impossibilité de développement produit".

T'inquiète, je fais vachement bien la nuance.


Mais il y a plein de jdp qui nécessitent que l'un des joueurs se tapent l'encadrement.

Oui.

En jeu de société (pas strictement platal, j'entends), celui qu'on me cite le plus, c'est Thiercelieux. Au point que la plupart des gens pensent avoir déjà fait du JdR en y ayant joué, un point de vue qui se défend (vous avez quatre heures ^^). Mais là encore, 99% n'envisagent pas de l'animer. Y jouer, oui. Le mener, non.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#182 30 May 2017 20:24

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : Ma life en conv

Johan Scipion a Ă©crit :

Il faut surtout que je publie un article, et sans doute plutôt deux ou trois car il y a beaucoup à dire, qui passe en revue mes techniques de maîtrise, façon trucs et astuces...

Ah YES !!!! yes bcwub


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#183 19 Jun 2017 12:49

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

2 démos + 2 playtests au Colloque JdR – juin 2017 – Le Kremlin-Bicêtre


17_Colloque_Jdr.jpg
Le playtest, c'est bon pour la santé
photo Polo pour Terres Etranges



Y'avait pas foule à la journée ludique du Colloque JdR. Peu de rôlistes avaient fait le déplacement et je n'ai pas eu, contrairement à la dernière fois, le moyen de recruter du quidam. L'édition précédente s'était déroulée au Dernier Bar avant la Fin du Monde, ce qui m'avait permis d'asseoir des clients à ma table après avoir épuisé le vivier rôliste. Y'avait bien quelques étudiants à l'Epita dimanche, mais vu la date, ils étaient tous à fond dans le bouclage de leurs projets de fin d'année ou la révision de leurs partiels.

Une aprème pour deux démos, un Overlord et un Grimmies, c'est pas un rendement de ouf. D'un autre côté, ça m'a laissé le temps de causer un peu avec des gens que je ne vois pas souvent. Niveau ludique, je sauve ma journée par un double crash test.

Ludinam m'a convaincu que j'avais besoin d'un nouveau scénar Zéro. J'ai donc monté un proto, que je ne peux malheureusement pas playtester dans ma cuisine car il s'adresse à un cast pléthorique : au moins six joueurs. Je comptais donc sur les gens du Colloque pour essuyer les plâtres. J'ai par bonheur trouvé des volontaires à la fin de l'event : la majeure partie de la table de Thomas Munier + quelques recrues extérieures.

Verdict : même si y'a grave du boulot, c'est encourageant. Je suis encore loin de disposer d'un scénar opérationnel, mais je ne pars pas de trop loin. Je cogite l'affaire depuis hier, faut que je trouve une heure ou deux dans la semaine pour mettre quelques idées au propre.

Un dimanche fatigant (il a fait chaud, putain), mais très sympa et utile aussi, qui plus est pas trop loin de chez moi. Bilan correct. Pour l'ouverture de mon tunnel de convs de juin, ça le fait. Le gros morceau arrive le week-end prochain avec Paris est Ludique. Là pour coup, je m'attends à ce qu'il y ait de l'affluence.



Les mercis

Merci à Opale et Antre, qui sont trop des fous à faire des crêpes quand il fait 35 degrés dehors. Et merci aux gentils rôlistes qui se sont prêtés avec bonne volonté au jeu du playtest.



Mon body count

4 parties, 16 joueurs, 17 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#184 26 Jun 2017 11:27

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

11 démos à Paris est Ludique – juin 2017 – Paris


17_PeL.jpg
Une partie publique sans public. Sombre, toujours Ă  la pointe de l'innovation !
photo Pierre pour Antre



Alors déjà, entendons-nous bien : la pelouse de Reuilly est une légende urbaine. En vrai, c'est sable + gravier, que ça en fout tellement partout sur mes fringues noires qu'au bout de la journée, je ressemble à un maçon en pleine rénovation de salle de bains. Au milieu du chantier, des tonnes et des tonnes de stands, sur lesquels je serais bien en peine de vous dire quoi que ce soit car je n'ai guère eu le temps de jouer les touristes. Ce furent deux aprèmes de démos bien remplies.

Les conditions étaient difficiles, mais pas extrêmes. Il est vrai que le pôle JdR, modeste et néanmoins dynamique, était bruyant. On n'avait pas beaucoup de surface et y'avait pas mal de tables collées les unes aux autres. Rien dont je n'aie l'habitude cependant. Le cagnard qui cogne bien comme il faut, c'était plus dur. Les joies d'un festival sous tentes, hein. Heureusement, nous avons échappé (de justesse !) à la canicule. Ça aurait été infernal. Et sinon, les chaises en plastoc au dossier tout mou, quand t'es assis dessus sept heures d'affilée, ça te nique le dos bien comme il faut.

Pour résumer, ce fut sportif.

Samedi soir j'étais dé-fon-cé et j'avais le dos en compote. Dimanche soir, avec deux heures de moins (fermeture 18h au lieu de 20h), ça allait un peu mieux. L'avantage des events près de chez moi est que je dors dans mon lit le samedi. La récup est tout de suite plus facile, et y'a pas non plus dix heures de train à encaisser. Vu le tunnel de convs que je m'enfile en juin (Colloque JdR + PeL + JdR Fest, en trois week-ends), je suis bien content que toutes se déroulent en région parisienne. À défaut de reposer, ça crève moins. ^^

Deux jours de gros taf donc, mais qui en ont carrément valu la peine. Tout d'orange vêtus, de jeunes orgas rôlistes accueillants, serviables et efficaces, m'ont permis de dépoter de la démo sur un rythme soutenu. Onze bonnes parties : une grosse moitié d'Overlord, dont trois d'affilée dimanche, quelques Camlann pour alterner un peu, un Grimmies samedi en fin de journée (Johan demi zombie à sa table tellement il était crevé), et même un Dracula à dix joueurs pour clore le festoche. L'apothéose.

C'Ă©tait mon premier PeL, ce ne sera pas le dernier !



Les mercis

+ Merci aux gens du pĂ´le JdR, et en particulier Ă  Camille, pour l'invitation, l'orga et le recrutement. Ce fut un vrai plaisir de bosser avec vous, les gars et les filles.

+ Merci Ă©galement Ă  Pierre Rosenthal pour la mise en contact initiale.

+ Spéciale dédicace à ceux qui ont mené du Sombre avec moi durant ce week-end : Michael, branché SF horrifique (Void Spider for ze win + un DSG à l'arrache) et Antoine St Epondyle (un quickshot en contrebande à la buvette, GG kopaing).



Mon body count

11 parties, 65 joueurs, 58 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#185 03 Jul 2017 15:05

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

7 démos au JdR Fest – juillet 2017 – Paris



Bien mais rude. Mais bien. Mais rude. Mais biiien. Mais ruuude.

Je participais hier au JdR Fest, journée rôliste organisée au Nid, sympathique café ludique parisien. Il s'agissait d'un best-of des animations organisées par The Roleplayers, non moins sympathique assoce de JdR, sur l'année (scolaire) écoulée. Ayant participé à l'une d'elles en septembre dernier, me revoici invité.

Cette fois, nous avons joué dans une deuxième salle, à quelques dizaines de mètres du Nid lui-même. Le bon point est qu'on a le local pour nous tous seuls. Le défaut est qu'on est beaucoup. C'est pas mal chaud (mais j'ai prévu le coup, j'ai mon bermuda !) et surtout très bruyant. C'est que ça cause un rôliste qui joue. Alors tout un troupeau...

Moi, je suis loin de la forme olympique. Troisième week-end de conv d'affilée (bientôt la fin du tunnel, n'en reste plus qu'un) et j'ai encore Paris est Ludique dans les pattes. En bonne logique, je devrais tourner sur Overlord, Les Grimmies et Chombre, mais n'ai pas le jus pour ça. Il faudrait que je sois beaucoup plus frais pour enchaîner un tel programme dans ce brouhaha. Je me rabats sur une alternance Overlord / Camlann, moins exigeante niveau maîtrise. Sept parties en tout, dont un replay Camlann parce que j'avais écrabouillé la chevalerie bretonne en quelques Tours.

Je termine en début de soirée sur les rotules et néanmoins content. Ambiance bon enfant, orga carrée, accueil chaleureux. J'ai vu et discuté avec plein de gens, dont certaines têtes déjà connues. Ce fut un dimanche rôliste très cool.



Les mercis

+ Merci Ă  The Roleplayers (Antoine, Corwin, Neil) pour l'invitation, l'orga et l'accueil. Toujours un plaisir de bosser avec vous, les gars.

+ Merci au Nid, et notamment Ă  Antoine, pour l'accueil et le soutien.



Mon body count

7 parties, 31 joueurs, 34 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#186 10 Jul 2017 12:16

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

4 démos à l'arène des Grands Moulins – juillet 2017 – Paris


17_moulins.jpg
Mourir torse-poil, c'est stylé.
photo Claire Hartl pour NQ13



Samedi après-midi, j'étais aux anciens Grands Moulins de Paris, pour poser du Sombre dans une fête de quartier. Plein d'activités proposées, pas des masses de public, mais ça ne m'a pas empêché d'asseoir une vingtaine de joueurs à ma table. Un troupeau de GNistes désœuvrés ultra sympas, des rôlistes qui connaissent et aiment Sombre, d'autres qui ignorent de le savoir que mon jeu existe mais que je suis là pour le apporter la bonne nouvelle. Et même une stâââr ludique, Farid Ben Salem himself.

Cet après-midi fut assez rude, je dois le dire. D'une, c'était ma quatrième conv en quatre week-ends. La vache, ce fut un long, très long, très très long tunnel. De deux, y'avait un cagnard de la moreuh. De trois, c'était en plein air avec tout un tas de gens qui font des trucs autour. Le skate, c'est bien mais c'est fort. De quatre, y'a eu un concert. La chanson frââânçaise, c'est bien aussi mais c'est fort tout pareil. Oulala que c'est fort. Plus que le skate, en fait. Vachement plus.

Maiiis bon, j'en ai vu d'autres. Ma bite, mon couteau, mes dés, mes petites tuiles en papier, je m'accroche. Deux Overlord, dont un assez incroyable : même à six joueurs, ce n'est pas si souvent que je vois mourir l'albinos. Un Grimmies avorté. Ah que je veux jouer, ah que je peux plus parce que y'a des clients à mon stand, ah que je te plante en plein milieu de ton briefing, ah que ça fout la partie par terre avant qu'elle ait commencé. Ce pur plan bad. Un Chombre parce qu'il y avait longtemps. J'étais un poil rouillé, il faut que je le mène plus souvent. Et pour finir un Camlann parce qu'en fin d'aprème, je n'étais plus capable de mener autre chose.

Au final, une journée très cool. Ah, un dernier truc : j'ai rencontré ma plus jeune fan. Elle a 9 ans, elle est choupi comme tout et super vive, elle mène Sombre à sa table et poutre les garous à la mienne. Une wonder girl rôliste. Allez, maintenant que je suis sorti de mon dernier tunnel de convs de la saison, vacances ! Hein ? Quoi ? Playtests estivaux et rédaction de Sombre HS2 ? Et ben ouais, quand y'en a plus, y'en a encore. ^^



Les mercis

+ Merci à Claire pour l'organisation générale.

+ Super merci Ă  Iago pour l'invitation, la gestion du pĂ´le ludique, l'accueil chaleureux et le soutien.



Mon body count

4 parties, 20 joueurs, 17 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#187 14 Aug 2017 14:17

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

13 démos au CRôC – août 2017 – Tulle



Je dois être maudit du CRÔC, y'a pas d'autre explication. L'année dernière, panne de locomotive à l'aller : une heure de retard. Cette année, caillassage de mon wagon en gare de Châteauroux. La caillera du trois six explose une vitre : une heure de retard au retour. La SNCF, rien que des aventures. À part ça, le CRôC tel qu'en lui-même : du jeu de société, du Magic, du jeu de rôle, une murder made in Projets R, des stands d'illustrateurs et de goodies geek, de l'escrime médiévale sur le parking (pour les fans d'Highlander exclusivement ^^).

Même lieu que l'année dernière (une salle de spectacle municipale) et même orga : JdR et buvette à l'étage, tout le reste au rez-de-chaussée. Mais avec moins de soleil, ce qui fut vraiment très cool. Le climat tempéré, pour mener, c'est le Bien. Du coup, j'ai squatté la même table qu'il y a un an, dans un coin de la scène. Posé mon matos, recruté du rôliste et du quidam, enchaîné les parties.

Comme l'été dernier, marathon le samedi (près de 14 heures de taf, huit parties) et complément le dimanche (encore cinq parties avant de reprendre le train). Cette fois, j'ai esquivé le tunnel d'Overlord (j'en avais enquillé huit de suite en 2016). La variété aère les neurones : un gros tiers d'Overlord + un petit tiers de Camlann (pas mal de gamins à ma table, ce fut fun) + un moyen tiers de bizarre (un Chombre, deux Grimmies, même un Dracula à sept joueurs).

Bilan correct, quoique en baisse par rapport à l'édition précédente : mené plus de parties, vendu moins de zines. D'une, je commence à saturer le marché tulliste de Sombre. Avec un jeu de niche comme le mien, c'est rapide. Où que tu te pointes, t'as vite fait le tour des gens que la peur comme au cinéma intéresse. Y'en a pas des camions. De deux, il y avait moins de public que l'année dernière. Deux explications de fond : le 15 août qui tombe un mardi, crée un pont et donc un week-end de quatre jours + la proximité de la vingtième édition de RPGers. Pas super propices les astres en 2017.

Ce fut néanmoins bien cool. Bénévoles toujours aussi sympas, orga efficace (mais par pitié, l'année prochaine, ramenez un micro-ondes à la buvette : le riz froid sorti du frigo, c'est dégueu), et les kopaings de Projets R dans un état de fatigue toujours plus avancé. Pour moi aussi ce fut exténuant : treize parties et presque dix heures de train dans le week-end, même sans le gros cagnard, c'est rude. Présentement, je suis tout mouru de chez mouru.



Les mercis

+ Merci aux bénévoles, et en particulier à Martial, pour l'invitation, l'orga en amont et sur place, ainsi que l'accueil chaleureux.

+ Merci à Aka pour l'hébergement.

+ Merci à Martial et Lewellane pour les véhiculages.

+ Merci à la racaille de Châteauroux, qui nous a contraint à évacuer notre wagon. On y a perdu une heure, mais au moins j'ai fini le voyage en première. À quelque chose malheur est bon.



Mon body count

13 parties, 64 joueurs, 55 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#188 09 Oct 2017 14:43

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

14 démos au Games Tours Festival – octobre 2017 – Tours


17_GTF.jpg
Tu sais ce que c'est que le Graal ?
photo De Cape et De DĂ©s



Un festoche trèèès sympa, même si je serais bien en peine de dire ce qu'il y avait dedans. Je n'ai pas arrêté. Première partie moins de quinze minutes après mon arrivée, samedi en fin de matinée. Un quart d'heure pour manger à midi. Terminé à la fermeture, en soirée. Réenchaîné le lendemain matin jusqu'à mon départ en fin d'aprème. Le dimanche, j'ai même zappé la pause repas pour optimiser.

C'est que, tel le lapin blanc d'Alice, je courrais après le temps. La faute à l'éclatement du pôle rôliste, seul bémol d'une organisation par ailleurs de grande qualité. C'était carré de partout. Les bénévoles en t-shirt orange étaient bien briefés, très réactifs et super aimables. Pour une première édition, ça tournait vraiment très très *très* bien.

Souci, la salle de démos jeux de rôle était à un million d'années lumière des stands rôlistes, et particulièrement de celui de Projets R, assoce qui gérait ladite salle. Or de (très) loin, c'est carrément pas facile. Pour bien faire, il faut que le stand de recrutement et les tables de jeu soient contigus, ou au moins très proches. Parce que sinon, on galère comme des tarés à se coordonner.

Du coup, je n'ai pu profiter de la légendaire puissance de recrutement de Projets R, ou si peu. Ils m'ont envoyé ce qu'ils ont pu, mais la grande majorité de mes joueurs, c'est aux abords de la salle que je les ai chopés. Tout à la force du poignet. Johan qui déambule dans les allées et demande aux passants qui lui semblent désœuvrés de venir s'asseoir à sa table pour une démo de quinze minutes.

Vu le contexte (festoche ludique), c'était assez cool. Je dirais cinq non pour un oui, ratio bien plus confortable que lorsque je me plie à l'exercice dans des bars ou des events plus généralistes. Il aurait sans doute été meilleur encore si la salle de démos ne s'était pas trouvée à côté de la zone Kapla. Les jeux de construction en bois, c'est bien sympa, mais ce n'est pas nécessairement là que traînent les gens a priori intéressés par le JdR. Ou alors seulement les die hard fans de Dread !

Dans ces conditions, recruter prend pas mal de temps, surtout aux heures un peu creuses, lorsqu'il n'y a pas beaucoup de passage dans les Kapla. Le bon point est que cela me permet de souffler entre mes démos. Le revers de la médaille est que je ne me pose jamais tout à fait (suis toujours sur le qui-vive, à l'affût du joueur potentiel), et qu'il peut se passer quinze à vingt minutes avant que je ne parvienne à monter une table.

Mine de rien, au bout de la journée, recrutement après recrutement, cela finit par bouffer pas mal de temps de jeu. Or à moins de dix démos sur un week-end, bloquer deux jours entiers de boulot (+ un déplacement long) n'en vaut pas la peine, surtout en plein bouclage de Sombre HS2. C'est trop de temps et de fatigue pour pas assez de buzz. D'où ma résolution d'enchaîner sans mollir. Dynamique et efficace, le gars Johan. C'était ma première conv de la rentrée, j'étais encore frais, j'en ai profité. Au final, quatorze parties sur le week-end, sept par jour. Très correct. Honnêtement, je n'en espérais pas tant.

J'ai tourné sur deux scénarios, ce qui ne m'a pas surpris étant donné le positionnement tout public du festival. Moitié Overlord, moitié Camlann, mes scénars d'initiation. Ah si quand même, un Dracula samedi parce que, par un concours de circonstances, je me suis retrouvé avec sept joueurs à table. Le dimanche fut, c'était là aussi attendu, très familial. Plein de gamins à ma table, donc plein de Camlann, pas moins de cinq dans la journée, dont trois de suite. Je me suis fait poutrer bien comme il faut une fois, mais le reste du temps, c'est la chevalerie bretonne qui a pris cher.



Les mercis

+ Merci et compliments aux orgas et bénévoles. C'était top de partout. Faudra juste revoir la disposition des activités rôlistes. Il y a tout à gagner à créer un vrai pôle jeu de rôle, qui groupe au même endroit les stands asso et marchands, ainsi que les tables de jeu.

+ Merci à Projets R pour l'orga en amont, la prise en charge sur place, et les vannes moisies (y'a eu du lourd). Ça fait du bien de vous voir, les kopaings.



Mon body count

14 parties, 74 joueurs, 63 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#189 23 Oct 2017 12:20

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

12 démos à Scorfel – octobre 2017 – Lannion


Voilà que je suis reviendu à Scorfel. J'avais découvert il y a deux ans, à l'occasion de la fameuse édition polaire, celle où que le chauffage était en panne. L'année dernière, j'avais fait l'impasse. Beaucoup de convs à l'automne 2016 + double bouclage Sombre 6 - HS1, cela aurait été de la folie pure. Mais cette année, je me suis mieux organisé. Oui parce que quand même, il m'arrive de pexer de temps à autre. Me revoici donc en Bretagne profonde avec mes dés, mes petits bouts de papier et mes zines.

Et ben, tout mieux : plus de chauffage, plus de stands, plus d'auteurs, nettement plus de public. Résultat, je n'ai pas arrêté. Une douzaine de démos en un peu plus de 24 heures (arrivé samedi en début d'après-midi, mené jusqu'à presque minuit, reparti dimanche juste avant la fermeture), dont deux parties à onze joueurs. Rhâââ, je kiffe Dracula, ce scénar est übercool. Mais j'ai toujours des soucis d'équilibrage. J'ai encore essayé des trucs, je ne suis toujours pas convaincu, je vais en essayer d'autres. La suite au prochain épisode.

Pour le reste, une majorité d'Overlord (5 parties dont 4 TPK, 2 survivants sur le week-end) et de Camlann (4 parties, dont deux absolument excellentes. Le bilan, sans appel, est de 3 - 1 pour les chevaliers noirs. On a même frôlé le 4 - 0 : dans ma dernière démo de samedi soir, Arthur à sauvé in extremis la Bretagne, tout seul. Ce fut épique). Enfin, un Grimmies dimanche midi, juste pour me délasser les neurones et ne pas perdre la main. Cela faisait longtemps que je ne l'avais mené.

Je m'en suis retourné dans mon chez moi lointain tout fourbu, mais tout content. Ce fut un excellent festoche.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles, en particulier à Élodie et Nicolas, pour leur gentillesse, leur efficacité et la chaleur de leur accueil.

+ Merci Ă  la gentille dame qui m'a fait mon sandwich de chieur dimanche midi. Un sandwich de chieur, c'est comme un sandwich normal, sauf que le gars qui le demande fait son chieur.

+ Merci Ă  Opale pour l'orga sur place et le recrutement. Toujours super cool de bosser avec vous, les copains.



Mon body count

12 parties, 75 joueurs, 58 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#190 20 Nov 2017 14:05

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Ma life en conv

12 démos à Oll'Games – novembre 2017 – Ollainville


17_OllGames_2.jpg
photo Oll'Games


L'année dernière aux Oll'Games, j'avais cassé la baraque, cette année pareil. Douze parties il y a un an, douze parties ce week-end. Une soixantaine de joueurs dans les deux cas. Contrat rempli, même si cette édition fut un (gros) poil plus rude.

Y'avait moins de rôlistes cette fois-ci, y compris niveau orga (un Opalien et demi seulement). Du coup, recrutement plus difficile. D'un autre côté, j'étais tranquille. Le premier jour, j'ai eu das Kongelator, la salle JdR (excentrée et glaciale), pour moi tout seul durant presque toute la journée. Royal. D'un autre autre côté, vachement moins de business qu'en 2016. Le samedi, huit (bonnes) démos, une très grosse journée de taf, pour seulement deux (ouais, deux) fanzines vendus. Rhâââ dur.

Les jours creux font partie du boulot et quand le public est très familial, ils sont fréquents. Sombre n'est pas spécialement mainstream, n'est-ce pas. J'ai beau connaître la réalité économique de mon jeu, faut quand même avoir un mental d'acier pour continuer à enchaîner dans la joie et la bonne humeur. La qualité des parties a pas mal aidé, je dois dire : ce furent huit bonnes démos. J'ai pris du plaisir.

Et puis, l'ambiance était super. Plein de gens ultra sympas, un quintal de kopaings, une orga bien carrée, le tout dans une ambiance détendue qui permet de profiter un peu des gens. Mine de rien, ça aide vachement à avancer. Dimanche, trois fois moins de démos (pas grand monde le matin, fermeture à 17h) et néanmoins plus de ventes. Pas le Pérou non plus, mais quand même mieux. L'entêtement paie, même si pas des masses.

Je ne sais pas si j'ai déjà mené autant de Camlann durant une convention. Six en deux jours, la moitié de mes parties. Pour le reste, quatre Overlord seulement, plus un Dracula à titre de playtest (partie très équilibrée, il semblerait que je progresse un poil sur la question) et un Chombre pour ne pas perdre contact avec ce scénar.

La prévalence de Camlann s'explique par la dominante familiale du samedi (beaucoup de gamins à ma table) et mon état général de fatigue. C'est mon scénario le plus facile à mener, ce qui fait que j'ai désormais tendance à le préférer à Overlord lorsque je suis à la ramasse.

Il y a quelques mois encore, j'étais assez réticent à le jouer avec des tables d'adultes, mais je commence à me décoincer à ce niveau. Je m'appuie de plus en plus sur lui, surtout avec les petits groupes. Avant, quand je n'avais que quatre joueurs adultes, je déroulais systématiquement un Grimmies. Ce week-end, je ne l'ai pas sorti une seule fois.

En dehors du fait qu'il est facile à mener, Camlann a l'avantage de donner une image plus accessible de Sombre. Son animation étant moins exigeante que la moyenne de mes scénarios, y compris Overlord, il renvoie moins les débutants à l'idée que la fonction de meneur est inaccessible. Je n'en suis pas au point de briser le plafond de verre rôliste, mais toute amélioration de ce côté est la bienvenue.

Il est quand même temps que cette année se termine. L'après-midi du samedi fut ultra difficile, j'avais l'impression de ramer à contre-courant. En soirée, ça allait un poil mieux. J'ai tenu jusqu'à la fermeture. Mais le dimanche, à la fin de la conv, j'étais sur les rotules. Épuisé, le petit père Johan. J'ai cinq jours pour me poser avant mon dernier event de l'année, le week-end prochain à Nancy. Un dernier coup de collier et je m'attaque sérieusement à la rédaction de Sombre 8. Un peu d'écriture ne me fera pas de mal.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur gentillesse et leur efficacité.

+ Merci en particulier à Véronique et Cyrille pour la chaleur de leur accueil, le sérieux de leur organisation et leur bonne humeur durant ces deux jours.

+ Merci Ă  Ali d'Opale pour l'aide au recrutement.



Mon body count

12 parties, 63 joueurs, 53 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums