Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#311 29 Jan 2017 08:32

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

yes

Hors ligne

#312 13 Feb 2017 15:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

10 démos à Orc'idée – février 2017 – Lausanne


2017_OrcIdee_Gallay_zpso4vpawbx.jpg
Un Batro s'est glissé dans cette image, sauras-tu le retrouver ?
photo Stéphane Gallay



Ma troisième Orc'idée de suite et je ne m'en lasse pas. Super conv, super orga, super public. Du nanan rôliste. Fatiguant aussi bien sûr (la Suisse, c'est loin), mais si cool (la Suisse, c'est bien).

Vraiment, l'orga est top (efficace, réactive, aimable) et c'est un truc qui compte énormément pour moi. Quand on fait une ou deux convs par an, on s'accommode facilement des petits couacs dus au manque d'expérience, de coordination ou de préparation. Quand on en fait dix à quinze, c'est hyper appréciable de pouvoir s'appuyer sur des orgas bien carrées.

Là par exemple, je vais enchaîner six events en quatre mois. Pour avoir le temps et l'énergie de faire autre chose à côté, genre écrire et playtester mon jeu (ce qui est quand même mon activité principale), faut que l'orga de chaque conv soit le moins prise de tête possible. Et ben Orc'idée, c'est le zéro Kelvin de la prise de tête.

Du coup, j'ai turbiné : dix parties en deux jours, dont sept le samedi. Vache, j'ai fini sur les rotules. Une moitié d'Overlord parce que 1/ adapté à tous les publics et 2/ pratique quand le Johan est fatigué. Gros coup de barre en aprème du samedi, je payais la fatigue du voyage et de la semaine écoulée (bouclage de Sombre 7).

Dopé au sucre liquide (l'ice tea pèche, rien que du chimique), j'assure jusque dans la soirée et termine sur un Dracula à huit joueurs absolument excellent. Ce d'autant qu'une bonne partie de la table n'était pas plus enthousiaste que ça au départ. Hyper satisfaisant de convaincre des gens de l'intérêt de Sombre par la pratique. Que j'aime ce scénar, bon sang !

Pour le reste, un Chombre à titre de quasi playtest (me suis remis à bosser dessus il y a peu et voulais savoir où j'en étais) et un Camlann pour une table d'adultes car la majorité avait déjà joué Overlord l'année passée (faut *absolument* que je finalise un nouveau scénar Zéro flash d'ici fin 2017). Comment que la chevalerie bretonne s'est faite démonter par Morgane ! Un pur massacre.


En side, tout un tas de rencontres bien sympa. Parce que les convs, c'est aussi (et surtout) fait pour ça : causer avec des gens cool.

+ Terres Etranges en force : Gap au stand avec moi (cet homme est en or), Thomas Munier en conf et en démos, Batro en chair et en os. Un garçon adorable, que j'ai eu grand plaisir à rencontrer en vrai après tous ces mois à bosser avec lui par mail.

+ Un quarteron d'alt-rôlistes en goguette. Des qui captent rien, des qui kiffent les boobs poilus et les dentiers en or, des qui font de l'OSR by the book, des qui visitent les bus de Lausanne. L'avenir du JdR est en marche, ça me paraît clair.

+ Des Suisses de chez Suisse : Lionel, Laurent, l'autre Lionel, Marc (Oxélie for ze win), Christoph et Sylvie (en coup de vent). Et tonton Alias bien sûr, auquel j'emprunte la photo qui illustre ce compte rendu.

+ Des Groguistes, nos voisins de stand. El Presidente, impérial. PM, fidèle au poste. Des Crimeux venus avec des bouquins que tu peux littéralement tuer tes joueurs avec. Les gens du Manoir du Crime (l'autre Crime. Suivez un peu, bon sang !), que c'était bien cool de les voir enfin en vrai. Lolu des XIIS, un garçon over sympa de chez sympa. Et j'en oublie forcément.

+ Last but not least, le meilleur cosplay slave Leia qu'il m'ait été donné de voir. Et je suis très sérieux : ce déguisement était une leçon de vie et de coolitude. GG gars.


Pour finir, des tonnes de mercis :

+ À Gap pour son soutien, son humeur égale et son professionnalisme. Ce fut comme toujours un véritable plaisir de passer ce week-end en ta compagnie, Guillaume. T'inquiète, le dra... story deck arrive, et il va dépoter sévère.

+ À toute l'équipe d'Orc'idée pour leur compétence et leur amabilité.

+ À Magali et Vincent pour l'accueil, les véhiculages et l'hébergement.



Mon body count

10 parties, 53 joueurs, 48 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#313 13 Feb 2017 16:35

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

Super  !  la Suisse  ça  a  du  bon ^^

Hors ligne

#314 13 Feb 2017 21:19

Gap
membre
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : Sombre zĂ©ro

J'ai aussi mené un DSG le dimanche matin. 4 joueurs, TPK (dont 2 mutations post-générique).

Les cools: avoir rencontré Batro, avoir testé son scénario Sombre/Mantra lynchien (la drogue, saymal).

Les bof: ne pas avoir rencontré Pika, ne pas avoir été joueur à Zéro.

Hors ligne

#315 13 Feb 2017 23:48

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Gap a Ă©crit :

J'ai aussi mené un DSG le dimanche matin.

Wow, cool ! yes


Gap a Ă©crit :

ne pas avoir rencontré Pika

Il est passé en coup de vent samedi, c'est moi qui l'ai interpellé pour lui serrer la main dans l'allée tandis qu'il rushait vers une conf ou une démo. Il s'est posé à ma table dimanche, mais c'était à un moment où tu n'étais pas sur le stand. Peut-être en train de jouer avec Batro ? Et il n'est pas resté longtemps : un court Overlord avant de filer, sans même attendre son joker. Les convs, c'est la course pour tout le monde. bcroll


ne pas avoir été joueur à Zéro.

Rhâââ mais tu n'avais qu'à demander ! N'hésite pas une prochaine fois.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#316 19 Feb 2017 10:24

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : Sombre zĂ©ro

Petite partie de SZ hier aprem avec 6 joueurs à table (dont quelques débutants).

Utilisation des tuiles de DSG (les PJ et le plan du vaisseau) sur lequel j'ai plaqué mon scénario "Hyperion" (on avait quelques heures devant nous).

Partie fun et sympathique en mode redux (sauf pour le Glock qui infligeait des dégâts variables pour lui conférer un enjeu de possession).
J'ai distribué les "secrets" liés au flingue, à la trousse médicale et à la torche à plasma, en écartant le reste.

La partie arrière du Démeter (avec les chambres de stases) m'a servi de cellules pour les migreurs.

Combinaison scĂ©naristique très efficace que je vais sans doute rĂ©utiliser très prochainement (soirĂ©es de l'asso locale  de jeux "AQLT" et au festival IMAGINALUD en mars). bcbig_smile


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#317 19 Feb 2017 12:01

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Excellent !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#318 20 Mar 2017 14:18

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

18 démos à Au-delà du Dragon – mars 2017 – Montpellier


AudelaDragon2017_zpsvsl5bcqk.jpg
Sombre c'est bon, mangez-en
photo Batro pour BatroGames


Rhâââ la vâââcheuu ! Je reviens de Montpellier où j'ai passé un week-end tout à la fois passionnant et épuisant. J'étais invité par le Manoir du Crime et BatroGames à la deuxième édition d'une convention rôliste locale. L'événement est super sympathique car 1/ très bon enfant (les Montpellierinois ou -inots ou -inais, je ne sais, sont des gens vachement cool) et 2/ quasi pur rôliste, ce qui se fait plutôt rare de nos jours. Ça met vraiment la banane de voir tous ces éditeurs et ces dizaines de tables de jeu. J'ai serré la pogne d'un max de gens que je ne vois que rarement et mis pas mal de visages sur d'autres avec lesquels je n'étais jusque là qu'en contact électronique. Super agréable.

Le premier petit défaut, c'est la distance. Paname-Montpeul-Paname, ça en fait des heures de train. T'arrives après ta semaine de taf (Sombre 7 avance, mais pas tout seul), déjà t'es claqué. Le deuxième petit défaut, c'est la crève. Pas la grippe, le rhume chiant. Ah bon sang, ça faisait looongtemps ! Vendredi soir, je suis en montée et m'interroge sur ma capacité opérationnelle du lendemain, journée qui s'annonce longue, très longue, très très longue. Ce n'est pas la première fois que je mène malade et sais d'expérience que ça peut être bien hardcore, même avec ne serait-ce qu'un petit rhume. Le bon point est que ma crève ne monte pas trop vite. Je passe une nuit correcte et ne suis pas trop à l'ouest au réveil. Je commence quand même à me moucher régulièrement, ce qui n'est pas super bon signe.

Basiquement, y'a deux grands types de convs rôlistes, celles organisées dans une salle municipale, celles organisées dans des locaux universitaires. Au-delà du Dragon est de la première catégorie : une grande salle de spectacle, très haute de plafond pour optimiser son acoustique, donc super bruyante. Facteur aggravant, ma table de démos est pile-poil au milieu. Je suis à l'intersection des deux allées principales (pas mal de passage) avec des stands marchands sur deux côtés (clients et vendeurs qui discutent le bout de gras) et d'autres tables de jeu sur les deux autres (meneurs et joueurs qui, comme moi, braillent pour se faire entendre par dessus le brouhaha).

C'est extrĂŞmement rude.

Je n'ai plus connu de conditions aussi difficiles depuis, pfff, la Japan. Non je mens, c'est comparable au sous-sol des Caves Alliées lorsqu'il est plein à ras bord de fêtards alcoolisés. Sauf que je ne reste dans la cave des Caves que le temps de deux parties. Une heure et demie, deux à tout casser. Samedi à Montpeul, j'ai mené douze heures non-stop, juste avec deux courtes pauses repas. Mazette, douze parties d'affilée ! Y'avait de la demande, j'y ai répondu. Hé, j'étais venu pour ça.

En fin de matinée, je commence à lorgner avec envie les tables de stands vides près de moi, celles qui sont contre le mur. Je sais d'expérience que mener dos à une paroi en dur change la vie : pas de bruit derrière + la pierre qui absorbe le son. Je me renseigne auprès des orgas. Y'a toujours des petits exposants qui font faux bond à la dernière minute. Qu'en est-il exactement ? Y'aura du retard, me répond-t-on, mais les gens vont venir. Effectivement, sur les deux tables vides, une se retrouve occupée en début d'aprème. Reste l'autre, toujours déserte et sur laquelle s'étalent les stands voisins. Je zieute, je zieute, et je bave.

En milieu d'après-midi, j'ai la gorge en feu à force de pousser ma voix. Chaque mot est une petite torture, j'ai l'impression qu'on me passe les cordes vocales à la râpe à fromage. Je gobe des pastilles pour la gorge comme si c'étaient des Smarties et m'accroche. Je n'ai pas traversé toute la France pour baisser les bras aux deux tiers de la journée ! Il ne s'agit pas d'un plan villégiature, hein. Je suis là pour bosser, donc je bosse.

Le bon point est que ça marche bien. Le public est vraiment agréable, assez mélangé car les orgas m'envoient pas mal de quidams désireux de découvrir le jeu de rôle. Pour de l'initiation, mon format ultra court rassure. Mention spéciale à ce groupe d'ados au profil bien téci : « Hé mais monsieur, vot' jeu, c'est Call of Duty en fait ». Entre deux selfies. À côté de ça, un bon paquet de bénévoles s'assoient à ma table, garçons et filles habillés en noir qui viennent occuper leurs (courtes) pauses avec du Sombre. Des parties *très* fun, dont une majorité d'Overlord. Onze en deux jours, quand même.

En fin d'aprème, je n'y tiens plus et migre. Y'a juste pas moyen que je continue à travailler dans ces conditions, c'est trop dur. Avec la complicité d'El Presidente, digne représentant du Grog, je réquisitionne la table de stand vide et y déplace mes démos. Cela n'arrange pas ma voix (à ce stade, je pourrais enregistrer un album de death metal sans forcer), mais les quelques précieux décibels que je gagne sauvent ma soirée. Les dernières parties sont tout de même hardcore.

Parmi elles, un Chombre, ce dont je suis particulièrement satisfait. En terme de maîtrise, ce scénario est plus exigeant qu'Overlord. Ces derniers temps, je me suis appliqué à le mener de plus en plus souvent en démos, pour le et me roder. Actuellement, je tourne sur cinq scénarios flash et c'est un peu court pour mes besoins. Pour faire bien, il faudrait que j'en finalise un sixième. C'est un gros boulot car ce genre de scénar demande à être très finement calé. En ce moment, je n'en ai pas le temps. Au minimum du minimum, il faut que je puisse compter sur les cinq dont je dispose. Or jusqu'à présent, je manquais de confiance sur Chombre. Samedi soir, je l'ai mené sans souci en mode demi zombie, ce qui indique que j'ai franchi un palier. Excellente nouvelle.

Le lendemain, ça va mieux. Comme j'ai fait mon chieur toute la journée d'hier, le bruit en est remonté aux oreilles des orgas chefs, qui ont pris des mesures : on me colle à l'étage, dans une petite pièce façon loge. Ça reste bruyant (la loge est ouverte sur la salle et il y a une deuxième table de jeu à côté de la mienne), mais dans des proportions nettement plus gérables. Le souci est qu'avec la fatigue, ma crève a gagné un level : je flingue une demi boîte de kleenex sur la journée. Mais bon, rien à voir avec hier. Je ne serais pas reparti sur des démos aux conditions de la veille. Je n'en aurais pas eu la force et me serais contenté d'une journée de stand, ce qui est moyen. Je préfère mener.

Du coup, j'ai enchaîné six parties, en me ménageant des pauses un peu plus longues que d'habitude entre chaque pour pouvoir tenir la distance. Ça l'a bien fait. Les deux dernières furent particulièrement cool, deux Overlord bien délire : un full cast de rôlistes chevronnés en mode grosse déconne (« Chef, sauvons des Juifs, chef ! ») et une table plus modeste de gamines, des adolescentes vives, spontanées et fun. Vachement sympa de terminer là-dessus.

Maintenant, j'ai quinze jours pour me remettre sur pied. Je dois être en mesure d'attaquer Eclipse dans les meilleures conditions. Parce que ça aussi, ça va être intense de chez intense. Allez, je poste ce compte rendu et me recouche, histoire de cuver un peu ma crève. Le mouchoir en papier, s'il n'existait pas, faudrait l'inventer.



Les mercis

+ Merci au Manoir du Crime pour l'invitation et l'orga. Votre conv a une sacrée gueule, félicitations tout plein.

+ Merci à l'ensemble des bénévoles, ces wo/men in black agréables, serviables et réactifs. Un plaisir de bosser avec vous, les gars et les filles.

+ Super méga merci à Batro et à toute l'équipe de BatroGames (Anna, David) pour le défraiement, l'accueil chaleureux, l'hébergement et la bonne humeur. Ce fut supercool de passer le week-end avec vous, les kopaings ! Et je suis entièrement d'accord : la taille de la bite des minotaures est un sujet auquel on n'accorde pas toute la considération qu'il mérite.



Mon body count

18 parties, 92 joueurs, 80 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#319 20 Mar 2017 16:05

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

Excellent bccool

Hors ligne

#320 21 Mar 2017 11:38

Sky Marshall
chinaconda
Lieu : Paris
Inscription : 02 Feb 2017
Site Web

Re : Sombre zĂ©ro

Je salue le courage yes

Dernière modification par Sky Marshall (21 Mar 2017 11:38)


I only have one rule — Everyone fights, no one quits. You don't do your job, I'll shoot you.

Mon blog : www.gregoryhuyghe.com

Hors ligne

Pied de page des forums