Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#311 19 Feb 2017 10:24

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : Sombre zĂ©ro

Petite partie de SZ hier aprem avec 6 joueurs à table (dont quelques débutants).

Utilisation des tuiles de DSG (les PJ et le plan du vaisseau) sur lequel j'ai plaqué mon scénario "Hyperion" (on avait quelques heures devant nous).

Partie fun et sympathique en mode redux (sauf pour le Glock qui infligeait des dégâts variables pour lui conférer un enjeu de possession).
J'ai distribué les "secrets" liés au flingue, à la trousse médicale et à la torche à plasma, en écartant le reste.

La partie arrière du Démeter (avec les chambres de stases) m'a servi de cellules pour les migreurs.

Combinaison scĂ©naristique très efficace que je vais sans doute rĂ©utiliser très prochainement (soirĂ©es de l'asso locale  de jeux "AQLT" et au festival IMAGINALUD en mars). bcbig_smile


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#312 19 Feb 2017 12:01

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Excellent !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#313 20 Mar 2017 14:18

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

18 démos à Au-delà du Dragon – mars 2017 – Montpellier


17_Au_Dela_Dragon.jpg
Sombre c'est bon, mangez-en
photo Batro pour BatroGames


Rhâââ la vâââcheuu ! Je reviens de Montpellier où j'ai passé un week-end tout à la fois passionnant et épuisant. J'étais invité par le Manoir du Crime et BatroGames à la deuxième édition d'une convention rôliste locale. L'événement est super sympathique car 1/ très bon enfant (les Montpellierinois ou -inots ou -inais, je ne sais, sont des gens vachement cool) et 2/ quasi pur rôliste, ce qui se fait plutôt rare de nos jours. Ça met vraiment la banane de voir tous ces éditeurs et ces dizaines de tables de jeu. J'ai serré la pogne d'un max de gens que je ne vois que rarement et mis pas mal de visages sur d'autres avec lesquels je n'étais jusque là qu'en contact électronique. Super agréable.

Le premier petit défaut, c'est la distance. Paname-Montpeul-Paname, ça en fait des heures de train. T'arrives après ta semaine de taf (Sombre 7 avance, mais pas tout seul), déjà t'es claqué. Le deuxième petit défaut, c'est la crève. Pas la grippe, le rhume chiant. Ah bon sang, ça faisait looongtemps ! Vendredi soir, je suis en montée et m'interroge sur ma capacité opérationnelle du lendemain, journée qui s'annonce longue, très longue, très très longue. Ce n'est pas la première fois que je mène malade et sais d'expérience que ça peut être bien hardcore, même avec ne serait-ce qu'un petit rhume. Le bon point est que ma crève ne monte pas trop vite. Je passe une nuit correcte et ne suis pas trop à l'ouest au réveil. Je commence quand même à me moucher régulièrement, ce qui n'est pas super bon signe.

Basiquement, y'a deux grands types de convs rôlistes, celles organisées dans une salle municipale, celles organisées dans des locaux universitaires. Au-delà du Dragon est de la première catégorie : une grande salle de spectacle, très haute de plafond pour optimiser son acoustique, donc super bruyante. Facteur aggravant, ma table de démos est pile-poil au milieu. Je suis à l'intersection des deux allées principales (pas mal de passage) avec des stands marchands sur deux côtés (clients et vendeurs qui discutent le bout de gras) et d'autres tables de jeu sur les deux autres (meneurs et joueurs qui, comme moi, braillent pour se faire entendre par dessus le brouhaha).

C'est extrĂŞmement rude.

Je n'ai plus connu de conditions aussi difficiles depuis, pfff, la Japan. Non je mens, c'est comparable au sous-sol des Caves Alliées lorsqu'il est plein à ras bord de fêtards alcoolisés. Sauf que je ne reste dans la cave des Caves que le temps de deux parties. Une heure et demie, deux à tout casser. Samedi à Montpeul, j'ai mené douze heures non-stop, juste avec deux courtes pauses repas. Mazette, douze parties d'affilée ! Y'avait de la demande, j'y ai répondu. Hé, j'étais venu pour ça.

En fin de matinée, je commence à lorgner avec envie les tables de stands vides près de moi, celles qui sont contre le mur. Je sais d'expérience que mener dos à une paroi en dur change la vie : pas de bruit derrière + la pierre qui absorbe le son. Je me renseigne auprès des orgas. Y'a toujours des petits exposants qui font faux bond à la dernière minute. Qu'en est-il exactement ? Y'aura du retard, me répond-t-on, mais les gens vont venir. Effectivement, sur les deux tables vides, une se retrouve occupée en début d'aprème. Reste l'autre, toujours déserte et sur laquelle s'étalent les stands voisins. Je zieute, je zieute, et je bave.

En milieu d'après-midi, j'ai la gorge en feu à force de pousser ma voix. Chaque mot est une petite torture, j'ai l'impression qu'on me passe les cordes vocales à la râpe à fromage. Je gobe des pastilles pour la gorge comme si c'étaient des Smarties et m'accroche. Je n'ai pas traversé toute la France pour baisser les bras aux deux tiers de la journée ! Il ne s'agit pas d'un plan villégiature, hein. Je suis là pour bosser, donc je bosse.

Le bon point est que ça marche bien. Le public est vraiment agréable, assez mélangé car les orgas m'envoient pas mal de quidams désireux de découvrir le jeu de rôle. Pour de l'initiation, mon format ultra court rassure. Mention spéciale à ce groupe d'ados au profil bien téci : « Hé mais monsieur, vot' jeu, c'est Call of Duty en fait ». Entre deux selfies. À côté de ça, un bon paquet de bénévoles s'assoient à ma table, garçons et filles habillés en noir qui viennent occuper leurs (courtes) pauses avec du Sombre. Des parties *très* fun, dont une majorité d'Overlord. Onze en deux jours, quand même.

En fin d'aprème, je n'y tiens plus et migre. Y'a juste pas moyen que je continue à travailler dans ces conditions, c'est trop dur. Avec la complicité d'El Presidente, digne représentant du Grog, je réquisitionne la table de stand vide et y déplace mes démos. Cela n'arrange pas ma voix (à ce stade, je pourrais enregistrer un album de death metal sans forcer), mais les quelques précieux décibels que je gagne sauvent ma soirée. Les dernières parties sont tout de même hardcore.

Parmi elles, un Chombre, ce dont je suis particulièrement satisfait. En terme de maîtrise, ce scénario est plus exigeant qu'Overlord. Ces derniers temps, je me suis appliqué à le mener de plus en plus souvent en démos, pour le et me roder. Actuellement, je tourne sur cinq scénarios flash et c'est un peu court pour mes besoins. Pour faire bien, il faudrait que j'en finalise un sixième. C'est un gros boulot car ce genre de scénar demande à être très finement calé. En ce moment, je n'en ai pas le temps. Au minimum du minimum, il faut que je puisse compter sur les cinq dont je dispose. Or jusqu'à présent, je manquais de confiance sur Chombre. Samedi soir, je l'ai mené sans souci en mode demi zombie, ce qui indique que j'ai franchi un palier. Excellente nouvelle.

Le lendemain, ça va mieux. Comme j'ai fait mon chieur toute la journée d'hier, le bruit en est remonté aux oreilles des orgas chefs, qui ont pris des mesures : on me colle à l'étage, dans une petite pièce façon loge. Ça reste bruyant (la loge est ouverte sur la salle et il y a une deuxième table de jeu à côté de la mienne), mais dans des proportions nettement plus gérables. Le souci est qu'avec la fatigue, ma crève a gagné un level : je flingue une demi boîte de kleenex sur la journée. Mais bon, rien à voir avec hier. Je ne serais pas reparti sur des démos aux conditions de la veille. Je n'en aurais pas eu la force et me serais contenté d'une journée de stand, ce qui est moyen. Je préfère mener.

Du coup, j'ai enchaîné six parties, en me ménageant des pauses un peu plus longues que d'habitude entre chaque pour pouvoir tenir la distance. Ça l'a bien fait. Les deux dernières furent particulièrement cool, deux Overlord bien délire : un full cast de rôlistes chevronnés en mode grosse déconne (« Chef, sauvons des Juifs, chef ! ») et une table plus modeste de gamines, des adolescentes vives, spontanées et fun. Vachement sympa de terminer là-dessus.

Maintenant, j'ai quinze jours pour me remettre sur pied. Je dois être en mesure d'attaquer Eclipse dans les meilleures conditions. Parce que ça aussi, ça va être intense de chez intense. Allez, je poste ce compte rendu et me recouche, histoire de cuver un peu ma crève. Le mouchoir en papier, s'il n'existait pas, faudrait l'inventer.



Les mercis

+ Merci au Manoir du Crime pour l'invitation et l'orga. Votre conv a une sacrée gueule, félicitations tout plein.

+ Merci à l'ensemble des bénévoles, ces wo/men in black agréables, serviables et réactifs. Un plaisir de bosser avec vous, les gars et les filles.

+ Super méga merci à Batro et à toute l'équipe de BatroGames (Anna, David) pour le défraiement, l'accueil chaleureux, l'hébergement et la bonne humeur. Ce fut supercool de passer le week-end avec vous, les kopaings ! Et je suis entièrement d'accord : la taille de la bite des minotaures est un sujet auquel on n'accorde pas toute la considération qu'il mérite.



Mon body count

18 parties, 92 joueurs, 80 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#314 20 Mar 2017 16:05

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

Excellent bccool

Hors ligne

#315 21 Mar 2017 11:38

Sky Marshall
chinaconda
Lieu : Paris
Inscription : 02 Feb 2017
Site Web

Re : Sombre zĂ©ro

Je salue le courage yes

Dernière modification par Sky Marshall (21 Mar 2017 11:38)


I only have one rule — Everyone fights, no one quits. You don't do your job, I'll shoot you.

Mon blog : www.gregoryhuyghe.com

Hors ligne

#316 03 Apr 2017 18:28

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

7 démos à Eclipse – avril 2017 – Rennes


17_Eclipse.jpg
Miaou !
photo Astre / convention Eclipse


Je rempile. Il y a quinze jours, Montpeul. Ce week-end, la Bretâââgne. Rennes pour être précis et sa convention Eclipse, à laquelle je participe chaque année depuis, pfff, loin. Enfin, chaque année c'est vite dit : en 2016, il n'y en a pas eu. Celle de 2017 est donc un redémarrage.

De mon côté en tout cas ce fut un poil laborieux. Mon orga s'étant calée vachement tard, ce retard à l'allumage m'a contraint à me rabattre sur des horaires de train pas faciles. J'arrive le vendredi soir et repars le dimanche bien après la fermeture. Long, long, looong week-end. Habituellement, je me pointe en tout début d'après-midi du samedi, monte rapido le stand, enchaîne quelques démos Zéro et propose une partie longue à la bourse aux scénars du soir. Je termine dans la nuit, puis me repointe pas trop tôt le dimanche pour deux ou trois démos flash supplémentaires avant de plier mes gaules.

Cette année, je vais être présent dès l'ouverture, samedi matin. Du coup, je ne me vois a priori pas trop mener en nuit après toute une journée passée à enchaîner les démos sur mon stand. Surtout que quinze jours plus tôt, y'a eu Montpeul, dont je ne suis pas encore tout à fait remis, et que le week-end prochain, c'est le FMI à Montrouge. Je suis dans mon tunnel de convs du printemps, faut que je me ménage pour tenir la distance. J'hésite longtemps à inscrire une partie le samedi soir, puis renonce. Je verrai sur place.

L'autre souci, c'est le retour de la crève. Et ça commence à faire un peu beaucoup, je trouve, au point que je m'interroge. Oui je suis fatigué (bouclage Sombre 7 + tunnel de convs = pas top combo du tout), oui je vieillis, oui la météo ne fait rien qu'à passer du beau au pas beau au re-beau (le chaud-froid-chaud, ce Mal qu'on ne dénonce pas assez), oui les convs sont, du fait de l'affluence du public, des repères à microbes. Mais. Quand. Même. J'y ai droit plus souvent qu'à mon tour. Je me demande sérieusement si je n'ai pas, avec l'âge, développé une allergie au pollen ? Une visite chez l'allergologue me semble une bonne idée.

Quelle qu'en soit la raison, j'ai la crèèève. Et bientôt, plus de voix. Dès la seconde démo, je souffre. Je finis la troisième en mode death metal. Clairement, je paie Montpeul : j'ai trop forcé il y a quinze jours. Heureusement qu'à Rennes, les conditions de jeu sont très bonnes. Ma table est à l'extrémité du hall, au calme, juste à côté de mon stand.

(À ce propos, anecdote rigolote. Nous sommes en matinée, le soleil brille, il fait même chaud. Ouais, en Bretagne début avril, cette hallu. Je dédicace un Sombre sur mon stand. Passent un père et sa fille ado, qui s'effondre pile-poil devant moi. Rien de grave, juste un petit malaise hypo. Deux minutes et un Kit Kat plus tard, elle est sur pied. Tout de même : ils ont remonté tout le hall et c'est précisément devant mon stand qu'elle tombe dans les pommes. Que je sois damné si Sombre ne fait pas peur !)

Or donc, je m'accroche et continue à recruter, ce qui en soi n'est pas simple car il n'y a pas des masses de flux. C'est toujours le cas à Eclipse, où les tables de jeu sont éparpillées dans les différents étages du bâtiment, une par salle de classe (la conv se déroule dans une fac), mais cette année, y'a vraiment pas un chat durant les créneaux de jeu. J'assure malgré tout quatre démos dans la journée. Très correct. De toute façon, je ne suis pas en mesure de tenir un rythme plus soutenu. En soirée, ça ne va pas trop mal. Je n'ai plus de voix, c'est un fait, et mon nez est bien encombré, mais je suis raisonnablement d'attaque. Pas de maux de tête, pas trop crevé. Fatigué bien sûr, mais pas plus que n'importe quel autre samedi soir dans n'importe quelle autre conv. Y'a donc moyen que je tienne encore un peu.

Kevin Baussart, depuis longtemps fan de Sombre (il est l'auteur de Kakurenbo, un scénario J-horror pour Zéro), m'a demandé un peu plus tôt dans la journée si j'étais disposé à mener un quickshot en soirée. Jugeant que mon état me le permet, je lui confirme que oui. Avant cela, j'assure encore une démo flash, un Dracula à huit joueurs très réussi. À 23h, nous voici à pied d'œuvre. Je suis toujours dans le hall, sur ma table de démos (je mène en side de la conv, en contrebande comme qui dirait). Autour de moi, quatre joueurs, Kevin et ses amis.

J'avais prévenu que vu mon état, il ne fallait attendre qu'une partie courte. Je tablais sur 90 minutes. La séance (brainstorming + impro) durera finalement le double. Nous terminons à 2h du mat' sur un bilan très positif. En dépit de ma voix défaillante et de ma fatigue grandissante, la partie fut vachement bonne (j'en enverrai le compte rendu à mes tipeurs dans 1d6 mois). Je n'ai pas regretté de m'être fait douce violence pour mener en nocturne. Il n'aurait pas fallu que cela dure plus longtemps cependant car j'étais au bout de mon rouleau. Je rentre et m'écroule.

Le lendemain, retour à la conv en fin de matinée. Waterloo morne plaine : un pelé et deux tondus, voire un pelé tout seul. Une dernière partie tout de même, notre traditionnelle démo de fin d'Eclipse avec les gens du 7e Cercle et, ce qui me fait particulièrement plaisir, Vincent Mathieu, l'auteur de Cats. Car bien sûr, je mène un Chombre, mon scénario dans lequel on joue des chats, et qui me fut inspiré par le jeu de Vincent. Un pur massacre. Les PJ prennent ultra cher, ce qui n'empêche pas la partie d'être bien cool. Je commence à avoir ce scénar bien en main, ça fait plaize.

Au total, une excellente Eclipse, qui m'a permis de revoir tout un tas de gens hyper sympas et m'a laissé le temps de causer avec plein d'auteurs, éditeurs et simples rôlistes que je n'ai pas forcément l'occasion de voir très souvent. Le week-end fut certes un poil moins trépidant que les années précédentes, mais dans l'état où j'étais, cela m'a parfaitement convenu. J'ai donné tout ce qui me restait, je n'aurais pu faire plus. Vivement l'année prochaine.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur travail et leur coolitude. Spécial dédicace à Olaf, qui s'est occupé personnellement de mon orga avant et pendant la conv.

+ Super gros merci à Bartab pour l'accueil chaleureux, l'hébergement façon dortoir, les discussions rôlistes et les nombreux véhiculages tout au long du week-end. Tu roxxxes, copain.

+ Merci à Krom de Projets R, qui a mené un Sombre à la mode Shining vendredi soir. Sa partie fut un succès, j'en ai eu des échos flatteurs durant tout le week-end. GG !



Mon body count

7 parties, 38 joueurs, 32 morts


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#317 03 Apr 2017 19:56

Peggy
membre
Inscription : 11 Dec 2015

Re : Sombre zĂ©ro

super ! 
Maintenant  tu Ă©coute le  mĂ©decin  tu te soigne et te reposes !! 
samedi arrive  vite  :)

Hors ligne

#318 03 Apr 2017 23:42

amaranth
membre
Inscription : 11 Apr 2013

Re : Sombre zĂ©ro

Miaaaaaaaouuuuuu !!!!
*Miaulement désespéré du last cat standing*
Super merci à toi Johann pour cette partie de fin de conv' ! Comme d'hab ce fut un vrai plaisir, et j'ai même la masochiste satisfaction d'être enfin mort au cours d'une de tes parties ! Terrible ce ptit scénar de zéro à jouer des chats, excellente trouvaille !!!!! Très très bon retour de Kevin avec qui j'ai papoté forcément de ton quickshot de la veille.
Prends bien choin, prdon, soin, de toi pour te remettre et pouvoir attaquer rapidement sur la suite.
A très bientôt !

Hors ligne

#319 04 Apr 2017 00:02

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Merci pour tes bons mots, Yanick, ils me touchent.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#320 04 Apr 2017 12:37

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Sombre zĂ©ro

Sur CasusNO, Tlön Uqbar a Ă©crit :

Bartab a emmené Kevin & Johan vers 11h30 à la convention. Johan est tout aussi crevé que moi, la voix en moins. J’arrive vers midi, en mode zombie pas frais malgré la douche du matin. Il me faut au moins une bonne heure pour repartir en mode « normal » (c’est moche de vieillir). Johan me propose une partie de Sombre qu’il tient réellement à me faire jouer, et me voilà à faire du « Chombre », un sombre bien cool et flippant où on joue des chats avec l’équipe du 7ème cercle. On s’en est pris plein les moustaches, mais c’était über cool. Et ça m’a permis de totalement me reprendre en main.

Un Sombre et ça repart !

Roboratif, ce jeu. bcbig_smile


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums