Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Liens utiles (et cliquables) >>> COMMANDER Sombre ++ SOUTENIR sur Tipeee ++ INVITER l'auteur

#11 30 Apr 2014 15:40

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Sur Tric Trac, Pikaraph a Ă©crit :

La créature fait très Dead Space, c'est volontaire ?

Non, mais ça m'arrange.


+ Non parce que je ne connaissais pas du tout le jeu avant (me suis un peu renseigné depuis car tu n'es pas le premier à me faire la remarque). Je ne joue à aucun jeu vidéo. Peut-être que Greg oui, mais je ne pense pas que Dead Space soit l'une de ses références (alors que les comics le sont clairement). M'en a pas du tout parlé pendant qu'on bossait sur la couv, en tout cas.

+ L'explication la plus probable, à mon avis, est que nous comme eux, on a tout pompé sur Alien, qui demeure encore aujourd'hui LA référence en terme de SF horrifique. Pour les créateurs, j'entends. Pour le grand public, c'est moins ça.

+ Ça m'arrange parce que Dead Space parle aux gamers, surtout aux jeunes, et que j'en croise pas mal en convention. Alien est une référence un peu vieillotte, qui marche bien avec les gens de ma génération, mais pas trop avec les ados de maintenant (connaissent de nom, mais n'ont pas forcément vu les films).


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#12 30 Apr 2014 22:28

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Sur Opale, DorothĂ©e a Ă©crit :

Merci pour cette explication, c'est toujours très intéressant de comprendre comment se construit un travail et les choix qui ont dû être fait.

Merci de dire merci. Bien content que ça intéresse des gens !



N'hésite pas à nous faire des billets sur la construction de tes articles ou des scénar officiels, pourquoi telle idée et pas une autre, etc.

En fait, si tu regardes bien, tous mes articles et mes scénars incorporent des réflexions de game design. C'est plus ou moins poussé selon le texte, mais toujours présent. Plusieurs pages en introduction de l'article sur les Traits paru dans Sombre 3. Au moins un paragraphe en ouverture de la section Feedback de la plupart de mes scénars, souvent complété par diverses remarques sur les apports du playtest.

La raison n'est pas seulement que j'ai au naturel un vrai bon gros côté pédago chiant, qui me pousse par exemple à répondre avec un placard de texte quand on m'interpelle en trois lignes sur un forum. ^^ C'est un truc que je fais très consciemment parce que je pense qu'expliquer les raisons de mes choix aide les gens à comprendre pourquoi je les fais, et par voie de conséquence à estimer s'il est judicieux (ou pas) qu'ils les appliquent à leur table.

C'est consubstantiel à ma démarche d'ego tripping. Puisque j'ai choisi d'expliquer à la première personne du singulier ce que je fais à ma table, il faut que j'explique aussi pourquoi je le fais. Parce que sinon, ça ne tient pas trop debout. Si je rédigeais de façon plus classique, en objectivant mon discours, j'aurais moins besoin de l'étayer de la sorte. Cela induirait une distance confortable avec le lecteur. La position du narrateur omniscient a des vaches d'avantages, quand même. Mais j'ai fait un autre choix, qui me convient et me ressemble mieux, donc je l'assume.

Je pousserai d'ailleurs plus loin dans un futur numéro de la revue car j'ai prévu un making-of de House of the rising dead, mon scénario zombies publié dans Sombre 1. C'est le scénario type de Sombre (un survival horrifique en huis clos) et je veux expliquer très précisément comment et pourquoi je l'ai écrit tel que je l'ai écrit. Ce sera à mon avis plus parlant, plus concret et plus didactique que d'aligner des généralités sur le design des scénarios horrifiques, sujet essentiel auquel je dois absolument consacrer un article dans les plus brefs délais. Juste, je le veux pratico-pratique.

Il y aura aussi, mais dans un futur plus lointain, un ou deux articles sur le système de Sombre et ses grandes orientations techniques. J'y causerai pas mal game design, mais ce n'est pas pour tout de suite. J'ai des trucs plus urgents à publier d'abord.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#13 07 Sep 2015 13:56

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Semaine Sombre : lundi – Back in bla-a-ack


Bonjour Ă  tous.


C'est la rentrée. Tout beau, tout bronzé, vous reprenez le collier. Moi aussi, sauf qu'en fait, je ne l'ai jamais lâché. Plage, soleil, chips ? Que nenni ! Écriture (Sombre 5 est sur les bons rails) et playtest. Tout à vos vacances bien méritées, sans doute avez-vous raté mes comptes rendus estivaux. Hop, rattrapage express :

+ Fin juillet, X-Corpse et L'exorciste du Soleil Levant. Du Max qui dépote (apocalypse zombie, story deck, soft reboot, que du bonheur) et de l'horreur japonisante en Zéro premium.

+ Mi-août, Kill Karl et Patchwork, du Max bien fun (votre mission, si vous l'acceptez, buter Hitler trois fois de suite) et de l'horreur surréaliste en Zéro. Un week-end, deux séances, neuf parties. Pas mâââl.


Tout cela est bel et bon, mais ce n'est pas le seul objet de ce post. J'inaugure par le présent message la semaine Sombre, cinq jours durant lesquels je vais vous causer boutique.

Je le fais rarement, la dernière fois c'était en 2011 pour le bilan du premier numéro du fanzine. Je remets le couvert aujourd'hui parce que j'ai des bonnes (et des moins bonnes, mais heureusement surtout des bonnes) nouvelles à annoncer.


Ă€ demain !


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#14 08 Sep 2015 08:37

Vauban
membre
Lieu : Nantes
Inscription : 16 May 2015

Re : Making-of Sombre

Sacré teasing ^^

Hors ligne

#15 08 Sep 2015 09:21

Krapo
membre
Inscription : 12 Oct 2009

Re : Making-of Sombre

Oui. Moi, j'angoisse un peu avec cette histoire de moins bonnes nouvelles. bcroll

Hors ligne

#16 08 Sep 2015 11:19

Benoît
membre
Lieu : Nanterre (92)
Inscription : 08 Jul 2006
Site Web

Re : Making-of Sombre

Bon, au moins, Sombre 5 est en bonne voie, ça c'est déjà une bonne nouvelle !
Vivement les détails des jours prochains !

Hors ligne

#17 08 Sep 2015 14:31

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Semaine Sombre : mardi – Pushing the limits ?


Je fais entre douze et quinze events par an, plutôt quinze ces derniers temps : conventions, festivals, salons, animations en clubs ou ludothèques. Et deux fois par mois, j'assure des parties aux Caves Alliées, le bar parisien dans lequel l'association Opale organise ses IRL. Au total, environ 200 démos annuelles.

Je pourrais peut-être faire plus, mais ce serait au détriment de ma santé (tout ça crève bien) et de ma productivité. Sombre ne s'écrit pas tout seul, en tout cas pas pendant que je suis par monts et par vaux. Or la publication est le nerf de la guerre : si je ne publie pas, ma carrière d'auteur fait du sur place et mon jeu crève. Je m'emploie donc à équilibrer mon temps de travail entre playstests, démos, écriture et édition. J'überkiffe cette diversité. Clairement, j'ai le meilleur boulot du monde. Il m'éclate et je m'éclate. En particulier, j'adore les conventions.

N'empêche que j'atteins ma limite. Sauf à me cloner, je ne vois pas comment faire plus. Ce d'autant que je plafonne niveau notoriété. Depuis dix ans que je suis dans le business des convs, comme dirait Inigo Montoya, j'en suis grosso merdo resté au même point : un auteur obscur qui promeut un jeu méconnu. Un petit gars qui pond un zine horrifique par an. Cela me convient par-fai-te-ment car je ne veux pas faire autre chose. C'est même, vous le lirez dans les prochains jours, l'exact objet de la semaine Sombre : trouver les moyens de continuer à faire ce que je fais, et si possible le faire mieux.

Entendons-nous bien, je ne suis pas un black metalleux. Je ne fais pas d'effort particulier pour que ma production reste confidentielle, le true underground n'est pas mon credo. Au contraire, je me bouge le cul pour faire connaître mon jeu. Juste, je veux avancer à mon rythme et selon mes conditions. Cramer les étapes aurait d'autant moins de sens que je suis bien aware de la réalité de mon activité et de ses perspectives de développement. Y'a carrément moyen de faire mieux et je m'y emploie, mais faut pas non plus que je rêve trop fort. La désillusion serait cruelle.

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça ? Parce que dans le business des convs, la notoriété se mesure aux kilomètres de défraiement (et inversement). Plus un auteur est connu, plus on peut se permettre de le faire venir de loin. Or moi, j'ai de la notoriété pour aller jusqu'en Bretagne, en Belgique ou en Suisse, mais pas dans le Sud de la France. Ouais, la Suisse c'est loin aussi, mais le coût de la vie y est vachement plus cher, ce qui me rend meilleur marché. Marseille, Cannes, Toulouse, ça ne le fait pas et c'est bien parti pour ne pas le faire pendant encore longtemps.

Or moi, je veux diffuser Sombre jusque loin là-bas où qu'ils causent patois, y compris dans le deep deep South. Du coup, j'ai cogité sur les moyens de porter la bonne parole horrifique dans tous ces lieux où la main du Johan ne peut pas mettre le pied. Évidemment, j'ai pensé aux boutiques. Si j'arrivais à placer des revues sur leurs étagères, ça pourrait faire avancer mon petit bousin. Je ne les écoule pour le moment qu'en conventions et par correspondance. Y'a donc comme qui dirait un marché vierge qui me tend les bras.

En continuant à cogiter, je me suis dit que mon cadre juridique serait sans doute assez mal adapté à la vente en boutiques. Une asso 1901 ne me paraissait pas le meilleur outil pour faire du vrai business. Upgrader Terres Etranges serait cool. Monter une petite entreprise, voilà un projet super kiffant. Johan, éditeur de ses propres mains. Par Crom, ça aurait de la gueule ! Tellement en fait que j'ai commencé à me renseigner un peu sérieusement sur la question.


La suite demain.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#18 09 Sep 2015 12:52

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Semaine Sombre : mercredi – Reality check


Résumé de l'épisode précédent : je cherche à mieux diffuser Sombre, mais mes moyens sont limités. Je me dis que le marché des boutiques serait peut-être la solution à mes problèmes. Du coup, je me renseigne pour évaluer la faisabilité du truc.


Je prends contact avec la boîte qui distribue la plupart des jeux de rôle en France. J'y vais la bouche en cœur, j'avoue. Ben oui, je fais un JdR et voudrais le vendre en magasin. Or y'a des gens dont le métier est justement de mettre du JdR dans des boutiques. Forcément qu'on va pouvoir bosser ensemble. Impéritie, dites-vous ? Oui, complètement. J'apprends mon boulot d'éditeur sur le tas et grappille du pEx à mesure que j'avance. Parfois (souvent, en fait), c'est un peu violent.

Or donc, je prends contact avec ce gros distributeur. Par mail, ça ne marche pas trop bien, alors je relance par téléphone. Coup de bol, je tombe direct sur un big boss. C'était pendant un gros festoche ludique. Tandis que ses subalternes étaient sur le pont, lui tenait le fort. Je lui explique mon projet. Blablabla Sombre blablabla quatre numéro parus, un cinquième en chantier blablabla boutiques.

Et là, le gars me répond « Ah mais non, c'est pas du jeu de rôle votre truc ». « Heiiiin ?!? » que je lui fais. « Ben oui, un jeu de rôle est un produit format A4, de 200 à 300 pages, avec une couverture cartonnée et en couleur. Tout le monde sait ça, voyons. Donc votre machin là, c'est pas du jeu de rôle. C'est juste un fanzine ». Oulala, c'te vieille odeur de napalm au petit matin !

Je tombe de ma chaise, me raccroche d'une main à mon bureau et contre argumente. Pas que je conteste l'idée que Sombre soit publié sous forme de fanzine. Je le revendique et ça m'éclate. Mais ce n'en est pas moins un jeu de rôle. Le nier, c'est confondre le fond et la forme, l'œuvre et le produit. Je défends mon bout de steak, quoi. En vain, vous vous doutez bien.

Avec le recul, je comprends la position du mec. Le ton était un poil, euh, rude, mais je saisis sa logique commerciale. Sombre serait de l'épicerie pour lui. Micro tirages, faibles marges, format non standard. Beaucoup de prises de tête pour pas grand-chose. Et bon, la distribution est un pur business. Carrément pas un milieu de mécènes ni de philanthropes amis des arts, hein.

Si je me suis mangé le truc si violent dans la face, c'est aussi parce que cette conversation téléphonique a eu lieu à peine une quinzaine de jours après que le BHL du JdR, ce cuistre, ait mis en ligne son podcast dans lequel il déniait à Sombre la qualité de jeu de rôle. Coup sur coup comme ça, ce fut bien hardcore. Prends ça dans les dents, Johan.

Alors quoi ? Trop indé pour le mainstream et trop mainstream pour l'indé, Sombre ? Il semblerait que je doive tracer ma propre voie, comme je le fais depuis le début de mon aventure éditoriale. J'espérais qu'à un moment, cela deviendrait un tantinet moins difficile. Mais en fait, non.


La suite demain.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

#19 09 Sep 2015 14:50

Thomas Munier
auteur de Millevaux
Inscription : 05 Feb 2008
Site Web

Re : Making-of Sombre

SPOILER : demain, une souscription pour Sombre en quadrichromie et couverture cartonnée avec des babes toutes les deux pages et l'enregistrement d'une bande originale par un orchestre symphonique !


Auteur de Millevaux.
Outsider. Énergie créative. Univers artisanaux.
Ma page Tipee.

Hors ligne

#20 09 Sep 2015 15:22

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : Making-of Sombre

Rhâââ, mon rêve...


clown


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

En ligne

Pied de page des forums