Le forum officiel de SOMBRE
Terres Etranges

Sombre Cthulhu DDR Millevaux Forums Liens

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Cliquez pour COMMANDER Sombre, SOUTENIR le jeu sur Tipeee, ou INVITER l'auteur à un événement.

#21 19 Aug 2014 20:33

Gap
membre
Lieu : Suisse
Inscription : 30 Mar 2012

Re : [S3] Deep space gore

Salou les coupans, c'est Chicou !

Je reviens des vacances de la Voix de Rokugan dans le riant village de Douzy (Ardennes) avec 4 compte-rendus dans ma besace. Bon, pas grand-chose d'intéressant si ce n'est "'tain ces scénarios fonctionnent toujours super bien", mais c'est parti. D'abord les Sombre Zéro.

Kakurenbo
4 PJ (Sabrina, Vlad, Mehdi, Maxime)

Ca flippe, ça reste en groupe, ça se sépare, et un moment marrant quand je décris le yurei (vu depuis la porte entre le salon et le washitsu) : sa forme penchée fouillant le placard, sa robe blanche et ses cheveux noirs trempés qui gouttent sur le tatami, et enfin la tête pâle qui tourne de 180 degrés quand l'observatrice se fait remarquer, laissant découvrir des yeux noirs et une bouche dont dégouline une masse visqueuse...
Sabrina : "Arrête, arrête, s'il te plaît, c'est bon, j'ai une très très bonne imagination". bcbig_smile

Bilan : 1 survivant tranquillou, 1 marqué à vie. Great success, pas vraiment inattendu vu le public nippophile. bccool

Deep Space Gore
5 PJ (les même + Sebastien)

J'ai merdé le briefing et j'ai donc dû interrompre le chrono après quelques minutes pour donner des explications en plus. La lose. grrr

Cela dit, j'ai été vachement surpris par le temps qu'ils ont pris avant de se mettre en marche au démarrage du scénario. Une fois démarré, 2-3 moments de bravoure notables :

- Mehdi/Roach se sacrifie pour enfermer Hayes avec lui dans la soute (il détruit la commande de la porte avec sa carte spéciale). yes

- Maxime/Vasquez, entrant dans la capsule de secours, s'adresse à Grimm "Ca va ? Ca va ? T'es blessé ?" *BLAM* Il le descend de sang froid. rock

- Après l'éjection de la capsule, le démontage du crabe (qui fait des 5 et des 6 en pagaille) et la fin du compte à rebours, le débat sur la conduite à tenir vis à vis d'un infecté (Vlad/Wong). Finalement, les 2 indemnes font mine de le mettre dans un caisson de stase, puis dépressurisent la cabine avec son caisson ouvert pour l'évacuer. yes

Evidemment, des pattes surnuméraires sortent de son torse juste à temps pour aggriper le bord de la porte (ce serait trop facile). Après l'avoir défoncé la dernière survivante (Moreau/Sabrina) se glisse de justesse dans son caisson pour ne pas mourir dans le vide spatial... mais le cadavre de Vasquez flotte encore dans la capsule.

Bilan : 4 morts et demi, efficace malgré mon erreur de départ. Joueurs contents mais moins trippés que par le 1er scénario.

Ca m'a quand même permis de gagner un lot "meilleur MJ Horreur de la semaine" - mais en gros j'avais maîtrisé 4 Sombre Classic/Zero et il y avait juste un Cthulhu en face. Trop fastoche. bccool

Ah, à part ça les gens se foutent toujours de ma gueule quand je dis que j'ose pas regarder de films d'horreur tellement je pète de trouille. redface

Bon, reste à faire les rapports des 2 House que j'ai fait jouer... faut juste que je rassemble mes souvenirs.

Dernière modification par Gap (19 Aug 2014 20:55)

Hors ligne

#22 22 Jan 2015 11:19

Nitrik
membre
Inscription : 22 Jan 2015

Re : [S3] Deep space gore

Ce fut le soir du 27 décembre dernier que je me décidâmes de parler de Sombre à mes potes de soirée.

00h30 du mat, tout le monde il est crevé, depuis 16h que l'on enchaîne les jeux de plateau.
Mais il n'est pas hyper tard, donc personne ne veut finir la soirée maintenant. Encore une petite ?
Oui mais dans le stock restant, aucun jeux de plateau ne tient en moins 1h.

Du coup je leur propose un ptit jeu de rôle, ça tient en 20min et ya 2 scénar (Overlord + DSG). Si ca plaint
on fait les 2, sinon dodo. Ok ?

J'avais 3 joueurs OK et un autre bof.

Du coup je lance un Overlord à 3 joueurs, le dernier regarde.

OVERLORD
***** Spoilers Alert *****

J'explique le topo, chacun pioche son perso. Évidemment, avec 2 joueurs flic dans la vrai vie réelle,
ça rigole pas avec les grades !

Le premier méchant arrive avec tentative de jump scare de ma part qui n'échoue pas mais ne réussit pas non plus...

Combat, jets complètement pourri du commando, alors que la bête one shot le premier soldat.

2eme tour, l'un essaye de s'enfuir, l'autre se cache dans un arbre (??), le troisième, en loup, fauche
celui qui s'enfuit.

3eme tour, les Nazis débarquent et plombent dans le tas.
Celui qui est dans l'arbre tente de shooter les 2 loups à ses pieds en esquivant les balles allemandes.
Le troisième loup PJ, lui, repère le SS et lui fonce dessus.

4eme tour, décimage en masse. Le dernier loup PJ arrive à arracher un bras au SS avant d'y passer.
Générique.

Là, tout le monde il est bien réveillé et super chaud pour le 2eme scénar !
Surtout que je leur ai vendu du rêve dessus.



DSG
***** Spoilers Alert*****

Le 4eme larron se laisse convaincre, c'est parti.

Par contre, première fois oblige, je patauge un peu. Du coup, pour présenter le vaisseau,
je la fais façon publicitaire sur chaque salle.

Puis présentation des évènements, distribution des rôles et des backgrounds.

Top chrono, "vous faites quoi ?"

Le doc (Wong) dit direct qu'on peut récupérer une trousse de soin. Le mecano Roach est OK pour le suivre.
Oui mais, les 2 autres, veulent aller à la serre, sans raison apparente !

Wong: "Vous croyez qu'envoyer des plantes vertes dans la gueule d'un crabe géant de l'espace va nous aider ??"
Moi, je surkiffe ce moment.

Finalement (à 4min), ils vont la serre à 4, récupère ce qu'il s'y cache, et se dirige vers la salle des machines.

L'hybride leur saute dessus.
Roach est en premier, suivi de Vasquez avec son flingue, puis les 2 autres.

1er tour
Le tireur est un manche et loupe, le Roach ne sais pas se battre avec sa torche à plasma et se
fait percer méchamment.
Wong, en 3eme position, encourage ses potes...
Grimm, lui, fait le tour par la réserve.

2eme tour
Les PJ blessent légèrement l'hybride, qui découpe sans gêne le pauvre Roach.
Wong, en 3eme position, encourage ses potes...(bis)
Grimm, lui, fini de faire le tour par la réserve.

3eme tour
Grimm, lui, fonce dans la salle des machines en laissant ses potes se démerder.
Vasquez, maintenant au contact de l'hybride, arrive à mettre une bastos direct dans la tête du méchant.
Wong, en 2eme position, encourage son pote...(ter)

4eme tour
Grimm ouvre la porte du module de survie, rejoins par les autres pas très très content de son comportement.

Il reste 2min avant l'explosion, les PJ ont le temps d'évacuer tranquille.

Le crabe apparait, disparition de la gravité.
Wong: "Paye ta journée de merde !"

1er tour
Vasquez, qui à comprit que son flingue transperce la carapace, tire sur le crabe, sans plus de succès
que d'habitude.
Grimm, toujours aussi courageux, veut se mettre dans sa cuve.
Wong, qui en à marre de Grimm, l'agresse au scalpel. En plein dans la gorge, ça pisse le sang. Grimm se noie
dans son sang.
Le crabe, en petite forme du réveille, blesse Vasquez.

2eme tour
Wong, après avoir récupéré son scalpel dans le corps de son copain Grimm, va pour aider Vasquez.
Vasquez, fait le taff avec une nouvelle bastos en pleine tête. Ouf.

Les 2 survivants se glissent dans leur cuve.
Générique.

Séquence post-fin: Un crabe géant agresse l'équipe d'intervention.
Sur des lambeaux de tissu sur le crabe, on peut y lire un nom: "Vasquez".

***** Spoilers End *****

Bilan de mes potes sur Sombre :
« ENCORE »

Voilà, une nouvelle drogue est née !

J’ai donc pour mission de dégoter des nouveaux scénars pour notre prochaine fois !

Hors ligne

#23 09 Mar 2015 18:19

Narco Zero
membre
Lieu : Right behind you
Inscription : 08 Mar 2015
Site Web

Re : [S3] Deep space gore

Cela Fait bien un mois que j'ai mené ce scenar, et depuis je me dit qu'il faut que j'en fasse un petit compte rendu.
Bref. Ile voici:
Ma première et plus mémorable partie de Deep Space Gore menée par Narco Zero chez monsieur chance.

Soirée organisée précisément pour jouer à sombre, quatre joueurs, dont un seul a déja joué a sombre (sur House of the rising Dead)
Appelons ce joueur monsieur chance car ce soir-là il a été le seul survivant dans Ubiquité, puis Overlord.
Tout le monde se sent chaud pour terminer la soirée sur un dernier scénar. J'ai gardé Deep Space Gore en réserve pour finir en beauté.
On va voir si monsieur chance survit à celle-là.
Comme on joue à quatre joueurs, j'écarte donc Moreau.

Début de partie. Je lance le compteur.
Les joueurs parlent pendant environ une minutes pour planifier leur évasion.
Des teams de deux se forment rapidement.
Roach (Incarné par un fin stratège) et Vasquez (incarné par Monsieur Chance) se dirigent directement vers la serre pour récupérer le pistolet. Roach passait devant car ils étaient persuadés que se torche faisait de la lumière, malgré mes explications.
Qu'a cela ne tienne.
Pendant ce temps, Grimm (Incarné par un novice) et Wong (incarné par celle-qui-est morte-en-premier-a-tous-les-scenarios) Décident de récupérer la trousse de soin pour Grimm.
A ma grande surprise, ils ne prennent pas le même chemin.
Grimm va récupérer la trousse de soin, tandis que Wong passe par la soute.
Ils ont prévu de se retrouver devant la porte de la salle des machines pour que wong puisse soigner grimm.
Mauvais choix.
Avec cette configuration, c'est wong qui se retrouve face à Hayes.
elle le blesse mais se fait tuer en deux tours.
Grimm débarque du bloc, et blesse également hayes.
A ce moment-là, les deux lascars débarquent tranquillement a l'autre bout du couloir, et Vasquez achève hayes en lui tirant dessus par derrière.
Grimm enjambe le cadavre et l'équipe se réunit (sans wong) pour rentrer dans la salle des machines.
Roach verrouille la porte derrière eux et ils rentrent dans le module de sauvetage.
Ils pensent à fermer la porte, bien.
Ejection.
il reste pas mal de temps au compteur.

Le crabe sort, se jette sur Vasquez et...
One shot.
Le crabe rate son coup et Vasquez fait 3. (monsieur chance, je vous le rappelle.)
Tout le monde hurle d'excitation.

Après cet épisode, Roach, au courant de l'infection, suggère de tuer Grimm. Vasquez valide, de toute façon c'est ce qu'il comptait faire.
Grimm se rend compte que sa vie est un échec et tente un coup de hache désespéré, qui rate.
Il se fait tuer.

Vasquez et Roach, indemnes, entrent en stase.
Je commence à raconter la fin.
Roach est content.
Monsieur chance se méfie, il commence à connaitre le jeu et s'attend à un nouveau rebondissement.
Mais non. Je leur fait la fin bahamas et leur explique que ça arrive environ une fois sur quarante.
Monsieur chance est officiellement couronné vainqueur de la soirée
Festival de High-fives.

Fin.

(Après cette partie nous avons fait un jeu de plateau, Roborally. Le vainqueur fut encore la même personne.)


Et n'oubliez pas...
Merde c'était quoi déja?

Hors ligne

#24 20 May 2015 10:47

bintz
membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 23 Mar 2015
Site Web

Re : [S3] Deep space gore

Semaine dernière, grosse session des Masques de Nyarlathotep avec les potes. Juste après la pause bouffe du soir, je propose de tester Sombre avec un Deep Space Gore. Un des joueurs était présent lors de mon test de la semaine précédente, il a préféré ne pas rejouer, j'avais donc de nouveau 4 joueurs.

Le techos passe par la soute alors que les autres prennent le couloir puis entrent dans la serre. Le pauvre gars en solo tombe nez à nez avec Hayes (jump scare qui fonctionne aussi bien que lors du premier test, même pour le joueur spectateur qui a déjà joué le scénar!) et prend ses jambes à son cou. Pendant ce temps, Vasquez récupère son flingue et tire direct une balle dans la tête du xénobio :) Hayes rattrape le techos et le massacre puis se fait dessouder par Vasquez.

Vasquez et le doc sont les derniers survivants, ils se séparent (le doc a voulu revenir en arrière pour tenter d'aider le techos). L'agronome ignore les sanglots dans la salle des machines comme lors de ma précédente session et arrive dans le module de survie, il se fait ambush par le crabe et le one shote en même temps que la bestiole le découpe en deux. Le toubib arrive tranquillou dans le module, survit à l'explosion qui éjecte le module et s'endort pépère dans son caisson. Exactement la même fin que lors de la partie précédente avec un survivant qui s'est baladé dans le vaisseau et un crabe qui prend une balle entre les deux yeux quasi direct.


bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Hors ligne

#25 03 Mar 2016 11:16

Badury
bring me sun
Inscription : 14 Jul 2011

Re : [S3] Deep space gore

DSG samedi 27 février dernier au salon Imaginalud à Clety (dans le Pas de Calais).

5 joueurs dont 4 étaient totalement débutants en JDR (3 femmes et 1 homme), le dernier PJ, Philippe R., connaissait déjà Sombre (Zéro, Classic et même 1 Max).

Partie vraiment fun... pas aussi facile que ce que je croyais de mener en "convention", notamment avec des gens qu'on connaît à peine... mais tout c'est bien passé...

J'ai un peu pataugé au sujet des points d'appui dans la capsule d'évacuation et des tirs par dessous 2PJ dans le couloir lors du face à face avec l'hybride, mais globalement, tout le monde a manifestement apprécié...

J'ai merdé aussi sur les dégâts : j'ai tout joué en mode redux (la force de l'habitude redface)...résultat, deux survivant(e)s :

- Wong est mort carbonisé, abandonné par ses compagnons au moment de l'éjection de la capsule bcbig_smile ,
- Wasquez  a été tuée par le crabe (que j'avais alors confié au premier joueur décédé),
- Idem pour Grimm,
- Moreau indemne en stase, de même pour Roach mais infectée...

DSG c'est vraiment de la balle ... idéal pour faire découvrir notre hobby.

Thanks Maître J. yes


"Il n'y a pas de lumière sans ombre" (Aragon)

Hors ligne

#26 03 Mar 2016 12:23

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S3] Deep space gore

Badury a écrit :

pas aussi facile que ce que je croyais de mener en "convention", notamment avec des gens qu'on connaît à peine...

Ouais, hein ? C'est une approche particulière du hobby, qui a ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients. Mais comme tu l'as constaté, ce n'est pas si compliqué que ça à partir du moment où on est un minimum bien préparé. Et pis bon, c'est fun, pas vrai ?

Thanks Maître J.

Tu rigoles. Merci à toi surtout.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#27 09 Apr 2017 20:29

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S3] Deep space gore

Sur CasusNO, Jicey a écrit :

Petite semaine de ski en famille + 1 copain de mon fils qui n’a jamais fait un JdR de sa vie.
Sombre dans les bagages pour changer des habituels jeux de société, et pour enfin tester ce jeu qui m’avait instantanément convaincu à la lecture.
Je pars sur le format Sombre Zéro.

- Deep Space Gore: Je commence par ce scénar car tout le monde connait et c’est archi-classique dans l’horreur.
Joueurs hyper efficaces. Sortent du poste de pilotage en moins de 2min. Récup l’arme. Un PJ se sacrifie pour occuper Hayes. Les trois autres atteignent la capsule avec plein de temps à revendre. Ejection. Fight avec l’alien. Les choses se gatent: instant kill au premier round du seul PJ qui sait utiliser l’arme. Un second PJ succombe tandis que le Déméter explose au loin. L’alien est tué finalement. Le dernier PJ, mutilé, se place en stase. Dommage pour le vaisseau qui va secourir la capsule.

Tous les joueurs ont tellement aimé qu’on me réclame une autre partie de suite.

- Camlaan: Arthur sauve Genièvre in-extremis, tous les autres chevaliers meurent héroïquement.

- Toy Scary: Les joueurs choisissent l’option ‘renverser la caisse’. Ils ne sont pas du tout efficaces. Les crachats du charaignée font des ravages. TPK.

Replay: Option ‘on grimpe’. Encore pas assez efficaces. Le vipérisson succombe mais au final TPK.

- Grimmies: Joueurs pas efficaces du tout. Se focalisent trop à essayer de trouver une solution pour ‘sortir’ plutôt que tuer les monstres (mention spéciale à la table utilisée comme radeau). On joue 4 fois ce scénar, dont le thème plait beaucoup. 4 TPK. La plupart du temps je suis en situation d’attaquer avec deux monstres.

- Ubiquity: Pour ménager la surprise je n’annonce pas que c’est un PvP. Comme les joueurs se connaissent bien, on reste longtemps en mode coopératif, ils ne prêtent pas trop attention aux paroles du siamois. Du coup ils explorent bien leur environnement, analysent bien la géographie, et la plus jeune comprend même exactement ce qui s’est passé (mais les autres joueurs ne l’écoutent pas trop - c’est dur d’être la plus jeune). A chaque baisse de luminosité j’insiste sur le fait que la magie est en train de se dissiper et qu’il faut trouver vite une solution sinon ils resteront bloqués. Les copains se liguent naturellement pour faire la peau aux autres (avec stratégie de la chèvre), mais il ne reste plus assez de temps. Ils buttent un PJ mais n’ont pas le temps de trouver l’autre qui se planque. TPK.

Pas le temps pour Overlord , et encore moins pour House of the Rising Dead malheureusement.

Mais j’assiste à un truc incroyable: depuis 25 que ma femme fait du JdR avec moi, c’est la première fois qu’elle a envie de masteriser, en bidouillant les règles qui plus est !

Elle nous improvise un petit scénar Sombre Zéro où les blessures sont remplacées par les états mentaux du Sombre standard. Le pitch: une famille réveillée en pleine nuit par les pleurs d’une jeune enfant, découvre que tout le monde est prisonnier du minuscule appartement de location à la montagne: portes et fenêtres sont murées. On joue notre propre rôle, mais distribué aléatoirement. Pas de monstre, mais l’angoisse qui monte à mesure que le temps passe sans solution et que l’air commence à se raréfier. 1 PJ devient fou avant que les autres trouvent le moyen de se sortir de ce cauchemar.

Conclusion: Non seulement Sombre (Zéro) est un superbe outil pour jouer sur le pouce et initier le profane, mais il a une qualité à laquelle je n’avais pas pensé: c’est super fun de pouvoir varier aussi vite les cadres de jeu.

A venir: House of the Rising Dead et quelques scénars Zéro que j’ai en tête (comme un remake de The Thing 1982). Faut aussi que je vois les scénars de Batro, et Sombre 7.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#28 10 Apr 2017 08:13

DeathAmbre
mister pitbull
Inscription : 01 Mar 2009

Re : [S3] Deep space gore

Sur CasusNO, Jicey a écrit :

On joue notre propre rôle, mais distribué aléatoirement.

OMG, en voilà une idée qu'elle est bonne. Hop, je la vole.

Hors ligne

#29 10 Apr 2017 10:11

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S3] Deep space gore

Sur CasusNO, Jicey a écrit :
Qui Revient de Loin a écrit :

Tout ça en combien de temps ?

Ce qui est bien avec Sombre Zéro c'est que les parties durent 15-20 minutes montre en main (littéralement. Le chrono fait partie intégrante de la plupart des scénars, genre le vaisseau de Deep Space Gore qui s'autodétruira dans 15 minutes). Compter 3-5 minutes pour présenter le setting et les prétirés, et 10-15 min la première fois pour expliquer le concept et les règles ultra basiques.

Pour Ubiquity qui utilise les règles "full" , mais avec des perso prétirés assez basiques, le chrono c'est 1 heure.

Les scénars plus normaux de Sombre standard c'est 2-4h.

C'est la force du concept: pouvoir jouer sur le pouce soit pour initier des néophytes sans les rebuter par une courbe d'apprentissage trop raide, soit pour se faire un petit plaisir roliste quand on n'a pas trop le temps pour plus d'implication.

Evidemment, avec ce format, faut s'attendre à une mécanique assez simpliste. D'ailleurs la version Sombre Zéro se rapproche plus du jeu de plateau tactique que du JdR, mais avec un décors enrichit par la narration du MJ.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

#30 10 Apr 2017 22:53

Johan Scipion
auteur de Sombre
Lieu : IdF
Inscription : 15 May 2006

Re : [S3] Deep space gore

Jicey a écrit :

Petite semaine de ski en famille /.../ Sombre dans les bagages

Excellent !  yes 


Mais j’assiste à un truc incroyable: depuis 25 que ma femme fait du JdR avec moi, c’est la première fois qu’elle a envie de masteriser, en bidouillant les règles qui plus est !

Elle n'est pas la seule, pas mal de gens passent le pas avec Sombre. Et je comprends exactement pourquoi car j'étais dans leurs souliers il y a 25 ans, lorsque j'ai découvert Simulacres dans le premier HS Casus. Sa simplicité a eu sur moi aussi un effet libérateur. Je me suis dit, ce jeu je peux le mener, je peux me l'approprier et le bricoler. C'est ainsi que je suis passé de l'autre côté de l'écran. Hyper heureux (et fier) de transmettre le flambeau avec Sombre.



Elle nous improvise un petit scénar Sombre Zéro où les blessures sont remplacées par les états mentaux du Sombre standard.

Tu féliciteras madame ton épouse pour son intelligence technique. Cette petite bidouille toute simple (et toute maligne) est sur le haut de ma pile de trucs à exploiter depuis plusieurs mois. Si tout va comme je le veux, on la trouvera d'ici pas trop longtemps dans un scénario Zéro officiel.



il a une qualité à laquelle je n’avais pas pensé: c’est super fun de pouvoir varier aussi vite les cadres de jeu.

Yep, and that's the whole point. Le genre horrifique me passionne par sa richesse et son infinie diversité. Pour l'embrasser dans son entier, deux voies : un univers composite ultra riche mais ultra lourd, patchwork de multiples influences plus ou moins bien aboutées les unes aux autres (Kult, que j'adore), ou un jeu d'horreur générique sans univers dédié. C'est cette deuxième voie que j'ai choisie car j'aime sa simplicité, sa légèreté, sa plasticité. Son extrême jouabilité surtout.


Evidemment, avec ce format, faut s'attendre à une mécanique assez simpliste.

Non, et j'insiste sur ce point : simple, pas simpliste (c'te vieille rengaine rôliste ! bcbig_smile). Un système simpliste ne permettrait pas toutes les variations que tu as pu lire dans la revue et jouer à ta table.


Je modère en gras. Lisez la charte svp.

Soutenez Sombre sur Tipeee.

Hors ligne

Pied de page des forums